Zothique (intégrale)- Clark Ashton Smith

C1-couv-intégrale-Zothique-673x1024
Zothique
est un recueil de nouvelles édité chez Mnémos au prix de 19 euros qui se place dans la veine dark fantasy.
Ce roman entre dans le cadre du challenge S4F3 organisé par Albédo.
Je remercie les éditions Mnémos pour ce service presse !

Zothique est le nom d’un continent mystérieux et ce recueil nous dévoile des histoires qui prennent place dans cet univers. Ces seize nouvelles (plus une sorte de courte pièce théâtrale) ne sont pas forcément liées entre elles même si certaines évocations reviennent d’une à l’autre, souvent via le nom d’un pays ou d’un personnage cité précédemment. Leur point commun: le lieu où elles se déroulent, probablement l’univers aussi et les clins d’œil liés à l’univers de Clark Ashton Smith mais comme ce sont les premiers textes que je lis de lui, je ne peux pas le jurer.

Si Zothique manque de repères temporels et chronologiques, chaque histoire se suffit à elle-même sans forcément nous gratifier d’une morale bien pensante. L’idée générale reste que toute action a des conséquences et qu’il faut payer pour ses actes, peu importes nos raisons. Par exemple, dans l’une d’elle, un nécromancien cherche à se venger d’un roi qui l’a jadis maltraité mais même s’il est l’allié d’un puissant démon, tout ne se passera pas comme prévu. Il n’y a pas vraiment de bonnes âmes ou de bons sentiments, dans Zothique, et c’est très agréable.

Chaque nouvelle évoque des créatures diverses comme des nécromanciens, des dieux dévoreurs de chair, des rois cruels, de vieilles malédictions, des crises de folie et même parfois simplement des amoureux qui vont au-delà de la mort. Les thèmes sombres et malsains se multiplient dans un style très vieille école, ce qui est normal vu que l’auteur est l’un des pionniers du genre. On ressent l’influence des poètes décadents sur Clark Ashton Smith qui possède une écriture à la fois macabre et onirique, très bien maîtrisée. La traduction réalisée par Mnémos me paraît de bonne qualité et j’aurai aimé pouvoir feuilleter l’exemplaire papier pour me rendre compte de la beauté du livre objet, vanté dans d’autres chroniques.

J’ai apprécié certaines nouvelles et d’autres un peu moins, c’est souvent ce que j’ai à reprocher à ce type de recueil. Non pas que ça soit mal écrit mais je trouve que certains textes sont redondants quand on lit le recueil en une seule fois, je vous conseille donc de morceler votre lecture ! De plus, il ne faut pas s’attendre à énormément de dialogues et si c’est quelque chose qui vous dérange (comme c’est mon cas) ce recueil n’est peut être pas fait pour vous. Idem pour la représentation de la femme, il faut se souvenir que l’auteur était un bon ami de Lovecraft et qu’il écrivait dans les années 1920. Ne vous attendez pas à des personnages féminins forts ou même très présents, sauf peut-être dans la nouvelle avec la princesse succube mais et encore…. C’est une fantasy masculine, ce qui n’est pas un reproche. Il en faut pour tout le monde et j’ai apprécié le voyage, je me sens juste obligée de le préciser parce que cela peut juste gêner certains lecteurs.

Malgré ces éléments qui paraissent à décharge et tiennent surtout de mes préférences personnelles, j’ai passé un bon moment avec Zothique qui m’a permis de découvrir un auteur pionnier dans un genre que j’apprécie tout particulièrement. Ce fut une expérience très riche culturellement parlant et je suis contente d’avoir assouvi ma curiosité. Je recommande Zothique à tous ceux qui aiment la fantasy old school, sombre et oppressante. Ce recueil vaut la peine d’être découvert !

15 réflexions sur “Zothique (intégrale)- Clark Ashton Smith

  1. Pingback: Zothique, de Clark Ashton Smith – Les Chroniques du Chroniqueur

  2. Pingback: FOCUS – Partenariat : Mnémos | OmbreBones

  3. Pingback: Bilan : le challenge S4F3 | OmbreBones

  4. Pingback: S4F3 – Victoire aux points – Albédo

  5. Pingback: Deuxième escale de la S4F3 – Round 2 – Albédo

  6. Pingback: BML #1 – Juillet 2018 | OmbreBones

  7. J’avais lu quelques nouvelles de Clark Ashton Smith et c’était plutôt cool. Je trouve l’édition de Mnémos vraiment trop belle *-* un jour, quand j’aurais plus rien à lire (c’est à dire dans cent trois ans), je me pencherai sur son cas ^^
    Kin

  8. Le livre papier a effectivement l’air magnifique! J’avoue qu’il me tente et en même temps je ne suis pas trop « nouvelles » non plus…donc à voir si je le trouve en occasion je me laisserai peut-être tentée! Par contre, un recueil de nouvelles que j’avais adoré c’est « Elixir de nouvelles steampunk » de Delphine Schmitz. Il y a un petit lien entre chaque nouvelle et même si j’en ai préféré certaines, le tout est vraiment très sympa! Je te le conseille! 😉

    • Oui je le connais mais je ne suis vraiment pas branchée nouvelles donc du coup même si tout le monde me le conseille, je n’ai pas vraiment sauté le pas :/ Ici c’est parce que c’était un SP, sans ça je ne sais pas si je l’aurai lu. Le seul « recueil » que j’ai aimé c’est celui de Marianne Stern, les chroniques d’Oakwood. Mais j’aime bien l’éditeur des nouvelles steampunk donc un jour je vais tenter je crois, puis Delphine est toute gentille 🙂

  9. Pingback: Première escale de notre croisière S4F3! – Albédo

  10. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #25 | OmbreBones

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s