#VendrediLecture (53)

Bonjour tout le monde !
Déjà à la moitié du mois d’août et le blog a été un peu moins actif cette semaine. En cause ? Je ne sais pas précisément, une envie de lire un peu moins présente et je traine sur ma lecture en cours alors que je l’apprécie pourtant beaucoup. D’autant que c’est un très bel ouvrage qu’on m’a offert et sur lequel je lorgnais depuis une éternité :3 Y’a des choses qui ne s’expliquent pas ! On peut dire que je le savoure ?

Je vous rappelle le concept du VendrediLecture! Il s’agit de partager avec vous ma lecture en cours, avec la 4e de couverture, les informations de l’éditeur et le lien vers sa page sur Babelio. Simple, efficace, pourquoi se compliquer la vie?
N’hésitez pas à me dire si ce rendez-vous hebdomadaire vous intéresse et à le reprendre sur vos propres blogs ^_^ Notez que je ne l’ai pas inventé, je reprends le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Le Baron Noir – Olivier Gechter
Lecture perso – Mnémos

5
« Paris, 1864. La vieille Seconde République est toujours dirigée par le Président Bonaparte. La France domine l’industrie dans tous les domaines : depuis le début du siècle, ses dirigeables sillonnent les cieux, ses transports ferroviaires véhiculent les marchandises de ses usines et de ses colonies dans toute l’Europe. Antoine Lefort, jeune magnat des transports et fabriquant d’armes, est un des artisans de cette puissance. Lorsqu’un de ses plans ultra-secrets est volé au nez et à la barbe des autorités, il décide de tendre un piège à ces espions, à la solde d’une puissance étrangère. L’aide d’Albert le majordome, du jeune Clément Ader et surtout celle du Baron Noir, un mystérieux justicier en armure, ne sera pas de trop. »

Retrouvez quelques avis de lecteur sur Babélio !

Et vous, que lisez-vous? 🙂

Publicités

#VendrediLecture (52)

Bonjour à tous !
J’espère que votre première semaine d’août s’est bien déroulée et que ceux en vacances profitent à fond :3 De mon côté j’ai eu quelques déceptions littéraires et j’ai bon espoir que le livre commencé aujourd’hui renverse la tendance. Il faut dire que pour le moment, l’auteur concerné fait un sans faute pour tous les livres que j’ai pu lire de sa plume. Prions qu’il brise la malédiction !

Je vous rappelle le concept du VendrediLecture! Il s’agit de partager avec vous ma lecture en cours, avec la 4e de couverture, les informations de l’éditeur et le lien vers sa page sur Babelio. Simple, efficace, pourquoi se compliquer la vie?
N’hésitez pas à me dire si ce rendez-vous hebdomadaire vous intéresse et à le reprendre sur vos propres blogs ^_^ Notez que je ne l’ai pas inventé, je reprends le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Zoomancie – Adrien Tomas
Service presse – Lynks Éditions
4

« Et si les animaux étaient le seul espoir de l’humanité ? Une baleine. Une baleine s’est engouffrée dans les Eaux, profitant de la dernière crue. Mais le niveau a baissé, entre-temps, et le chemin du retour a disparu. Elle est piégée à Paris. Son gros oeil d’encre noire se fixe soudain sur moi. Je vacille, brusquement happée. La baleine m’a harponnée, a pris ma conscience en otage. Je ne peux plus bouger.
Elle se remet à chanter, son regard dans le mien. Dans un monde dévasté par les guerres et les catastrophes, les hommes sont coupés les uns des autres par une colère incessante. A Kuala Lumpur, Spider, un hacker, échappe à de mystérieux ennemis, aidé par des araignées. Seuls survivants de la réserve de Mwanga, Kamili et Ushingi, l’un des derniers okapis, découvrent que l’ultime chance de l’espèce se trouve au coeur de l’Europe en ruines.
A Paris, Faustine, trouve l’apaisement auprès des animaux du sanctuaire de Montvermeil. Quand une baleine échoue dans les Eaux, elle comprend que leurs âmes sont liées et que leur chant guérit les hommes de leur rage. Mais pour combien de temps ? Car les forces lancées sur la piste de Spider s’intéressent de très près à la jeune fille et au cétacé. Et les responsables du carnage de Mwanga n’étaient peut-être pas de simples braconniers. »

Découvrez les avis des lecteurs sur Babélio !

Et vous, que lisez-vous? 🙂

#TAG – Si tu pouvais…

Salut à tous !
J’avoue, j’avoue, JE COMBLE ! Je comble scandaleusement même, mais comprenez-moi… J’ai trainé pendant cinq jours un roman que j’ai peiné à terminer, dont la fin m’a déçue et du coup, dont je n’ai pas du tout envie de parler sur le blog. Je ne sais même pas pourquoi je me suis obstinée sans passer de pages… Sûrement à cause du prix qu’a coûté ce bouquin x) (non je ne lance pas le débat) Alors pour ne pas vous laisser sans nouvelles pendant plusieurs jours (mes deux prochaines lectures sont des romans de moins de 200 pages alors ne perdez pas espoir, je reviens vite) je vous propose un tag sympa initié à l’origine par MuffinsAndBooks (mais piqué chez mydearema as usual, franchement j’ai limite honte de mon manque d’inspiration personnelle parfois)

Mais allez, je me mets une difficulté supplémentaire… Aucune de ces réponses ne sera liée à Harry Potter.

giphy

Y’a du masochisme dans l’air.

Rencontrer un auteur
James Barclay. L’auteur des Ravens et des Elfes, un romancier qui m’a vraiment prise aux tripes à l’époque. Je crois que je l’ai lu à cheval sur 2014 et 2015 donc bien avant d’avoir le blog… Et bien avant d’être devenue aussi ultra pénible dans mes lectures. Peut-être que j’aurai un avis différent aujourd’hui mais je me souviens avoir été très emballée par ses romans, son univers et ses personnages (surtout ses personnages !). J’avais ressenti tout un tas d’émotions pendant ma lecture et ça n’arrive plus si souvent. Ce serait un plaisir de pouvoir discuter avec lui ! Sinon dans les auteurs hors fiction (oui je fais des sous-questions parce que bon on ne va pas abuser, déjà que je n’ai pas dit J.K. Rowling ! ) j’espère un jour pouvoir rencontrer Jake Adelstein. Lui, je vous bassine assez souvent avec donc vous le connaissez déjà (Tokyo ViceLe dernier des yakuzasJ’ai vendu mon âme en bitcoins) mais franchement… Ce serait énorme.

Rencontrer un personnage de livres
Okey. Cette question est beaucoup trop difficile… Une partie de moi a envie de rencontrer JF et Gabriel (les vampires de Morgane Caussarieu à retrouver dans Dans les veinesJe suis ton ombreRouge ToxicRouge Venom) mais j’ai conscience que ce serait probablement la dernière rencontre de mon existence. Du coup… Peut-être Wens (Bohen, Estelle Faye) ou Morde (même saga). Ou euh… Euh… Comment ça on ne peut en choisir qu’un? GNIIII! Bon, allez, je crois que je vais opter pour Sylvo Sylvain 🙂 (et si ça ne vous dit rien voici une piqure de rappel).

Relire un livre pour la première fois
Les trois mousquetaires. Je me souviens de mon émerveillement, plus jeune, à chaque page tournée. De ce souffle épique qui brûlait dans ma poitrine (oui c’est beau hein écrit comme ça ?). De mon amour pour d’Artagnan (classieux mon premier bookboyfriend, I know). Bref ouais, relire Dumas pour la première fois même si chaque relecture apporte le même plaisir.

Partir sur le lieu d’un tournage
Je viens de terminer Stranger Things donc je suis assez à fond sur la série. Ce serait topissime ! Mais si je veux être vraiment honnête, y’a trois séries auxquelles je suis accro depuis leurs débuts: NCIS, NY Unité Spéciale et Grey’s Anatomy (si si, j’vous jure et j’assume). Du coup si je pouvais partir sur un tournage… Ce serait un de ceux là ! (Et après je me débrouille pour me faire engager au NCIS :D)

Faire en sorte qu’une saga continue
C’est une question difficile parce qu’il y a beaucoup de sagas que j’adore mais dont la fin me satisfait en l’état. Toutefois, récemment, j’ai eu très envie d’une suite à Rouge Venom et je sais que ce n’est pas spécialement au programme du coup… Je suis en deuil x.x

Sauver trois personnages
Je vais cacher mes réponses parce qu’elles contiennent évidemment des spoils. Déjà, Sainte-Étoile dans les Révoltés de Bohen ! Je me revois sidérée, le livre en main, le cœur en morceaux. Ensuite, Maxwell dans les Mondes Mécaniques même si c’était beau, intense, tout ce qu’on veut… T’AVAIS PAS LE DROIT D’INFLIGER ÇA A MON MAX x.x Ensuite, vieille frustration de pré-ado mais je pose toujours un véto sur la mort d’Ace dans One Piece. J’ai rarement autant pleuré devant mon écran ._.

Rendre un livre / une saga plus connue
Il y en a tellement ! Je vais en choisir deux. La première, c’est évidemment les Chroniques des Mondes Mécaniques de Marianne Stern au Chat Noir (je vous bassine tellement avec, je ne vais pas arrêter en si bon chemin !) parce que franchement c’est trop bien et je ne sais pas pourquoi on n’en parle pas davantage sur la blogo. La seconde… Les Extraordinaires et Fantastiques Enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé écrit par Raphaël Albert chez Mnémos pour des raisons similaires.

Explorer l’univers d’un livre
Je… ne dois pas… répondre… Poudlard…
En réalité un petit tour en Grisaille ça me parait une bonne idée. Mais si, l’univers des Sœurs Carmines (encore besoin de les présenter ? Allez : Le Complot des CorbeauxBelle de GrisDolorine à l’école ). Au moins je ne risque pas de m’ennuyer 😉 Il y a de grandes chances que j’y meurs aussi mais bon allez, soyons fous !

Avoir un préquel
Les Nuages de Magellan ! Un roman sur la période de grande piraterie, franchement… Ce serait le pied ♥

Avoir plus de goodies sur une saga
Je ne suis pas très goodies mais je rêve d’avoir un Monsieur Nyx :3

Intégrer une bande livresque
…. Tu te moques de moi, tag?
/inspire profondément/
Livresque, c’est difficile à dire parce que j’aime rarement une bande complète, y’en a peu qui me font rêver. La dernière qui m’a bien emballée, c’est celle dans Stranger Things (et on pourrait tricher en disant hey, y’a des livres donc…) TOUTEFOIS littérairement parlant uniquement, la bande du Bâtard de Kosigan ça me parait pas mal ! Mais assez dangereux aussi. J’ai visiblement des soucis en terme d’instinct de survie.

Changer un couple.
/fait craquer ses doigts/
ALOOOOORS.
Non en vrai, y’a rien qui me vient spontanément. Hormis dans la saga dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom à la rigueur… Et encore.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que vous avez aimé mes réponses à ce tag (c’était duuuuur), je vous invite à vous lancer si ce n’est pas déjà fait 🙂

On se retrouve bientôt, je vous souhaite une belle semaine à tous ♥

#VendrediLecture (51)

Salut tout le monde !
Une nouvelle semaine s’est écoulée et nous entamons déjà le mois d’août ! Espérons que la canicule nous épargnera… En attendant, on se retrouve pour l’habituel rendez-vous hebdomadaire.

Je vous rappelle le concept du VendrediLecture! Il s’agit de partager avec vous ma lecture en cours, avec la 4e de couverture, les informations de l’éditeur et le lien vers sa page sur Babelio. Simple, efficace, pourquoi se compliquer la vie?
N’hésitez pas à me dire si ce rendez-vous hebdomadaire vous intéresse et à le reprendre sur vos propres blogs ^_^ Notez que je ne l’ai pas inventé, je reprends le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Terminus – Tom Sweterlitsch
Lecture perso – Albin Michel Imaginaire
1

« Depuis le début des années 80, un programme ultrasecret de la marine américaine explore de multiples futurs potentiels. Lors de ces explorations, ses agents temporels ont situé le Terminus, la destruction de toute vie sur terre, au XXVIIe siècle.
En 1997, l’agent spécial Shannon Moss du NCIS reçoit au milieu de la nuit un appel du FBI : on la demande sur une scène de crime. Un homme aurait massacré sa famille avant de s’enfuir. Seule la fille aînée, Marian, 17 ans, serait vivante, mais reste portée disparue. Pourquoi contacter Moss?
Parce que le suspect, Patrick Mursult, a comme elle contemplé le Terminus… dont la date s’est brusquement rapprochée de plusieurs siècles. »

Découvrez les avis des lecteurs sur Babélio !

Connaissez-vous ce livre? L’avez-vous aimé?
Et vous, que lisez-vous? 🙂

BML #13 – Juillet 2019

Bonjour à tous !
La fin du mois rime avec l’arrivée du désormais traditionnel bilan mensuel de lecture (BML pour les intimes). En juillet, comme chaque année, la Japan Expo apporte son lot de sorties en matière de manga avec du bon comme du moins bon. Hélas, cette terrible distraction dès le début du challenge S4F3s5 risque de se révéler fatale et il faudra rattraper tout ça au mois d’août pour rattraper le Troll en tête de la course (si Satanas ne sabote pas tout !)

Côté roman :

L’effondrement de l’empire #1 – John Scalzi (SP – L’Atalante)
J’ai vendu mon âme en bitcoins – Jake Adelstein (Marchialy)
Le journal d’un AssaSynth #1 – Martha Wells (SP – l’Atalante)
Mers Mortes – Aurélie Wellenstein (Scrinéo)
Trois hourras pour Lady Évangeline – Jean-Claude Dunyach (SP – L’Atalante)
La route de la conquête et autres récits – Lionel Davoust (CRITIC)
Torsepied – Ellen Potter (Alice Éditions – chronique à venir)

Soit un total de 7 romans ! Pas si mal finalement. D’autant qu’il y a eu de belles surprises dans le tas, je pense notamment à Scalzi mais aussi à Lionel Davoust et Aurélie Wellenstein. Mais attendez la suite…

Côté manga :

– IM #3 #4 et #5
From End #1
– Sacrificial vote #1
Teacher Killer #1
– O.S.E. #1
– Magus of the Library #2
– Goblin Slayer #1
– Berserk #1 et #2
– Carciphona #1
– Nights before night
– La voie du tablier #1

Soit 14 mangas !
Je n’ai pas écrit de chroniques pour chacun. Vous le savez, il est rare que j’ai le temps d’écrire un billet sur les suites (puis c’est délicat, je n’aime pas spoiler et j’ai rarement de nouveaux éléments à avancer) et je n’ai pas lu que de bons premiers tomes… Pour vous faire un topo dans l’ordre:
Je continue Im avec plaisir car ce petit shonen est bien sympa et a beaucoup de qualité. Il faut vraiment que je m’achète la suite ! J’ai déjà parlé de From End et Teacher Killer dans des chroniques car ce sont deux mangas qui m’ont vraiment enthousiasmé. Par contre j’ai évité de m’appesantir sur Sacrificial vote qui devient vite redondant ainsi que sur O.S.E pour la même raison. La suite de Magus of the Library est un vrai succès qui confirme la saga comme un incontournable. Goblin Slayer est sympathique mais même si j’ai passé un bon moment, le premier tome ne m’a pas forcément donné envie de poursuivre car je trouve qu’il peut se suffire à lui-même. Berserk a été une révélation dont je me réjouis de continuer les tomes (heureusement mon petit frère les a tous !). Carciphona est un prêt d’une amie mais je ne suis pas parvenue à rentrer dans l’histoire car j’avais une impression de trop brouillon et incompréhensible. Nights before night est un yaoi agréable sur l’univers des yakuzas plein d’émotion et d’érotisme sans en faire trop, un bel équilibre trouvé par la mangaka, chapeau. Enfin, la voie du tablier est un gros délire qui prête à sourire plus d’une fois mais n’apporte pas grand chose de concret finalement, je doute de continuer.

Voilà, j’ai donc lu 7 romans et 14 mangas pour un total de 21 sur Juillet.

Et vous, qu’est-ce que ça donne? 🙂

#VendrediLecture (50)

Bonjour à tous !
J’espère que vous n’avez pas trop cuit cette semaine et que chez vous aussi, les orages vont rafraichir un peu l’atmosphère 🙂 De mon côté, j’ai passé la semaine avec le même livre que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. Je viens de le terminer d’ailleurs et je m’en vais de ce pas écrire ma chronique pour dimanche.

Je vous rappelle le concept du VendrediLecture! Il s’agit de partager avec vous ma lecture en cours, avec la 4e de couverture, les informations de l’éditeur et le lien vers sa page sur Babelio. Simple, efficace, pourquoi se compliquer la vie?
N’hésitez pas à me dire si ce rendez-vous hebdomadaire vous intéresse et à le reprendre sur vos propres blogs ^_^ Notez que je ne l’ai pas inventé, je reprends le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

La route de la conquête et autres récits – Lionel Davoust
Lecture perso – Critic
17

« En son cœur, en son âme, l’espèce humaine est déséquilibrée. Nous apportons l’équilibre, la durée, la stabilité. C’est juste, et indispensable. C’est notre mission. Mais… que se passe-t-il quand on rencontre un peuple déjà équilibré?
On la surnomme la Faucheuse. Débarquée trente ans plus tôt dans le sud, la généralissime Stannir Korvosa assimile méthodiquement nations et tribus au sein de l’Empire d’Asreth, par la force si nécessaire. Rien ne semble résister à l’avancée de cette stratège froide et détachée, épaulée par des machines de guerre magiques.
Parvenue à l’ultime étape de sa route, elle est confrontée à un nouveau continent – un océan de verdure où vivent des nomades qui ne comprennent pas les notions de frontières ou de souveraineté. Elle doit pourtant affirmer l’autorité impériale car, dans le sous-sol de la steppe, se trouvent des ressources indispensables pour Asreth. Mais après une vie de conquête, Korvosa pourrait bien rencontrer la plus grande magie qui soit… et affronter un adversaire inédit : le pacifisme. »

Retrouvez différents avis sur Babélio !

Connaissez-vous ce livre? Vous a-t-il laissé un bon souvenir?
Et vous, que lisez-vous? 🙂

#VendrediLecture (49)

Bonjour à tous !
J’espère que vous avez passé une bonne semaine riche en bonnes lectures. De mon côté je ne sais pas si c’est l’été (fille de l’hiver un jour…) ou un début de panne mais j’ai du mal à me poser pour lire autre chose que des mangas. Du coup, j’ai le rythme d’un escargot et je me plonge difficilement dans des ouvrages pourtant très bons. C’est un peu ce qui m’arrive avec le titre dont je vais vous parler.

Je vous rappelle le concept du VendrediLecture! Il s’agit de partager avec vous ma lecture en cours, avec la 4e de couverture, les informations de l’éditeur et le lien vers sa page sur Babelio. Simple, efficace, pourquoi se compliquer la vie?
N’hésitez pas à me dire si ce rendez-vous hebdomadaire vous intéresse et à le reprendre sur vos propres blogs ^_^ Notez que je ne l’ai pas inventé, je reprends le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Trois Hhourrah pour Lady Évangeline – Jean-Claude Dunyach
Service presse – L’Atalante

dunyach_evangeline_v3.indd
« « Le Temps Incertain était l’un des plus puissants bâtiments militaires de sa catégorie. Il mit quatorze heures à mourir.
Au voisinage d’Esméralda, les rides de l’espace-Tau annoncèrent sa venue et froissèrent temporairement l’espace local. Si un quelconque caillou errant avait été assez gros pour endommager le vaisseau, il aurait été repoussé hors de portée.
Mais ce qui se tenait là était trop minuscule pour être affecté.
Du moins au début. »
Évangeline, jeune fille de bonne famille à la conduite dévergondée, est envoyée par son père diplomate sur un planétoïde école. Mais une étrange population d’insectes en prend le contrôle. Seule Évangeline en réchappe, au prix d’une métamorphose qui la terrifie.
Cependant, à quatorze sauts-Tau de là, le bâtiment de son père est confronté à un ennemi terrifiant : un nuage de particules intelligentes dévore littéralement les vaisseaux et les colonies humaines.
Pour survivre, Évangeline et son père vont devoir accepter leurs différences et unir leurs forces. Si c’est encore possible. »

Apprenez-en plus sur ce livre grâce à Babelio !

Et vous, que lisez-vous? 🙂