Nos vies en l’air – Manon Fargetton

16
Nos vies en l’air est un one-shot à destination d’un public adolescent écrit par l’autrice française Manon Fargetton. Publié chez Rageot, vous trouverez ce roman au prix de 17.5 euros dans toutes les librairies.

Mina et Océan ne se connaissent pas. Pourtant, le hasard veut qu’ils choisissent le même toit pour sauter dans l’optique de se suicider. Ils ont chacun leurs raisons et au dernier moment, le doute s’installe. Ils vont donc se laisser une nuit, une nuit ensemble, pour essayer de répondre à cette simple question: veulent-ils vivre ou mourir?

Nos vies en l’air est un roman d’une grande intensité émotionnelle qui traite de sujets sociaux forts. En général, je ne suis pas trop attirée par des textes de ce genre mais ici, je n’ai pas hésité à faire une exception d’abord pour l’autrice mais aussi pour la façon dont se présentait l’histoire. Mina et Océan sont deux adolescents paumés pour des raisons différentes. Mina subit un harcèlement scolaire très violent qui m’a beaucoup choquée. Je ne pensais pas qu’on pouvait aller aussi loin mais après réflexion… Ça me parait malheureusement trop crédible. Elle se sent seule, abandonnée, ça la pousse à commettre des erreurs au point de sombrer dans une spirale infernale dont elle ne réussit pas à sortir. Dépassée, elle compte se suicider et quand elle le laisse entendre sur les réseaux sociaux, elle n’en récolte que plus de haine. D’un point de vue extérieur, le lecteur pourrait tomber dans la facilité et la juger mais personnellement, j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour elle.

Océan, lui, a vécu le suicide de sa mère et une pression familiale rude avec un père absent, tourné vers la politique et une famille proche aristocrate élitiste. Il souffre, il s’ennuie, il n’a pas l’impression que sa vie revêt la moindre importance ou même un sens. Ils vont se retrouver en haut de ce toit et passer une nuit ensemble à se lancer des défis pour définir s’ils veulent vivre ou non. Des défis qui iront toujours plus loin, parfois peut-être un peu trop pour être toujours crédible mais comme ils le disent eux-mêmes, c’est une nuit hors du temps. Puis pour le public ciblé, je pense que tout ce qui se déroule dans Nos vies en l’air aura du sens.

Ce sont les thématiques qui, en premier lieu, m’ont intéressé. Je trouve que Manon Fargetton les traite avec sensibilité et beaucoup de subtilité. J’ai apprécié qu’à la fin du roman, elle liste une série d’associations et de lignes d’écoute pour les gens en détresse. Je trouve l’initiative louable et je suis certaine que ça sauvera des vies. J’espère que ce roman va se retrouver dans toutes les écoles car il peut vraiment pousser à la prise de conscience. Non seulement de nos actes en tant qu’individu mais aussi face à la communauté. Dans Nos vies en l’air, finalement, on croise beaucoup d’ados assez cons et des adultes qui ne valent pas toujours mieux. Comme dans la vie de tous les jours. C’est un texte vrai, sincère, crédible, le genre de texte dont cette société a besoin.

J’ai lu ce livre sur une journée. Comme toujours avec cette autrice, nous sommes face à un page turner efficace. J’ai adoré ce roman qui m’a touchée et m’a fait ressentir pas mal d’émotions. Je le recommande à tous mais j’attire surtout l’attention des professeurs et des parents d’adolescents. C’est le genre de livre que j’aurai aimé lire à quatorze, quinze ou seize ans. Offrez-le à votre enfant, proposez-le à vos élèves, s’il vous plait.

Pour résumer, Nos vies en l’air est un page-turner maîtrisé avec des sujets de société sensibles mais bien traités par une autrice dont le talent n’est plus à prouver. Selon moi, il s’agit d’un roman à mettre dans le plus grand nombre de mains possibles, surtout chez les adolescents. Parents, profs, vous êtes prévenus ! Une belle réussite.

2 réflexions sur “Nos vies en l’air – Manon Fargetton

  1. Pingback: Nixi Turner contre les croquemitaines #2 la goule – Fabien Clavel | OmbreBones

  2. Pingback: BML #15 – septembre 2019 | OmbreBones

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s