À l’ombre des bulles #2 { des histoires de capes et d’animaux. }

Bonjour tout le monde !
On se retrouve pour un nouvel épisode d’à l’ombre des bulles, une rubrique encore neuve et qui se fait pourtant déjà rare puisque je ne lis pas tant de BD que cela, surtout en comparaison de ma consommation manga… Pour rappel, cette rubrique me permet de parler de plusieurs titres qui ont au moins un point en commun et comme vous allez le voir, sur cette sélection, ça vient surtout des capes et des animaux. Vous allez comprendre…

De cape et de mots – Flore Vesco (scénario) & Kerascoët (dessin) chez Dargaud.

Voici une BD qui est à l’origine un roman et dont la sortie est prévue pour octobre 2022. Je suis un peu en avance mais j’ai rendu service à mon libraire en la lisant comme service presse afin de leur en parler parce que les pauvres se noient sous les nouveautés.

Sérine est l’aînée d’une famille noble et pauvre qui n’a pas très envie de se marier et préfère plutôt monter au palais pour devenir dame d’honneur de la reine. Très vite, son bon caractère se heurte aux mesquineries de la cour et quand on la chasse, elle décide de revenir en tant que Fou du Roi pour se venger et mettre à jour un complot.

Le découpage venu du roman fait que cette BD est construite comme une alternance de petites scènes qui forment un tout narratif. Le style de dessin fait plutôt penser à des strips de comics en ligne axés sur les dialogues au lieu du visuel -ce qu’on conçoit bien vu l’origine. Les personnages sont très fortement caractérisés d’une façon qui met leurs traits de caractère en avant et permet tout de suite d’identifier qui est le gentil et qui est le méchant. Ce n’est pas un style qui me parle mais il convient bien ici. On est clairement sur un récit à destination d’un public jeunesse comme Flore Vesco sait si bien les écrire car on y retrouve son amour pour la langue, les jeux de mots et les doubles sens. L’écriture est intelligente et maîtrisée, j’aurais aimé lire le roman et j’espère qu’il sera réédité un jour.

Je ne comprends par contre pas trop pourquoi l’éditeur le classe comme un roman graphique… On ne doit pas avoir la même définition du concept. C’est bien une bande-dessinée.

Blacksad, tome 1 : Quelque part entre les ombres de Juan Diaz Canales (scénario) et Juanjo Guarnido (dessin) chez Dargaud.

Après ma découverte des Indes Fourbes, j’ai eu très envie de voir ce que donnait le dessinateur sur d’autres titres et mon libraire m’a donc très logiquement orienté sur Blacksad. J’en entendais parler depuis des années mais jusqu’à Beastars, j’ai toujours été repoussée par des œuvres « adultes » avec des animaux anthropomorphisés (je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais eu de soucis avec les Disney par contre…).

Je me suis donc lancée avec le premier tome. Il faut savoir que chaque volume contient une histoire terminée sur elle-même à l’exception du 6 (déjà paru) et du 7 (à venir) dont l’intrigue a été coupée en deux. La première histoire dont je vais parler ici est un grand classique du film noir où un détective privé enquête sur la mort brutale d’un ancien amour, qui s’avère être une actrice célèbre. Il n’y a rien de très original là-dedans mais ça n’empêche pas le scénario d’être convainquant et correctement rythmé.

La force de ce premier tome est et restera le dessin extraordinaire de Guarnido qui donne vie à cet univers où les animaux anthropomorphisés remplacent les humains. Pour tout qui a également lu Beastars, ça a une saveur particulière parce qu’on retrouve certaines divisions dans la société avec, ici, une présence majoritaire d’animaux « carnivores ». J’ai été enchantée par le soin accordé aux détails et j’ai immédiatement commandé le tome 2 chez mon libraire. À mesure que je découvrirais l’univers, je verrais s’il y a lieu de continuer les parallèles et, peut-être, de produire une analyse croisée des deux titres.

De Cape et de Crocs, tome 1 : le secret du janissaire par Alain Ayroles (scénario) et Jean-Luc Masbou (dessin) chez Delcourt.

Dans la même logique que pour la BD précédente, puisque j’ai adoré autant le scénario que le dessin des Indes Fourbes, j’ai eu envie d’essayer de Capes et de Crocs du scénariste français Alain Ayroles. Et dans le même ordre d’idée, je ne me serais sûrement pas lancée si je n’avais pas autant aimé à la fois les Indes Fourbes et Beastars, ce manga m’ayant réconcilié avec le principe d’animaux anthropomorphes. Ici, on suit deux gentilhommes, un loup et un renard, l’un espagnol et l’autre français, qui vont malgré eux s’embarquer dans une chasse aux trésors…

Un début plutôt très classique donc mais qui sort du lot par la qualité de son verbe. On retrouve ici de nombreuses références au théâtre, jusque dans la façon qu’ont les protagonistes de dialoguer ce que, personnellement, j’adore. Ça a un petit goût d’Edmond Rostand avec son Cyrano qui a forcément tout de suite fait mouche chez moi. Sans compter que le dessin de Jean-Luc Masbou est plutôt réussi quoi qu’incomparable avec la maestria du dessinateur précédent. Il fait le job et il le fait bien, ce qui donne au final une BD de qualité dont je vais m’empresser de découvrir la suite.

Je ne lis pas beaucoup de BD mais cette année, je semble dénicher des titres de qualité ! Et vous, vous connaissiez ces séries ? Vous avez aussi découvert une BD qui vous a plu récemment ? 

15 réflexions sur “À l’ombre des bulles #2 { des histoires de capes et d’animaux. }

  1. Concernant Blacksad, je l’avais lu bien avant Beastars, mais j’ai aussi fait le rapprochement quand ce dernier est sorti. Mais au-dela de l’aspect que tu evoques et que j’avais oublié, et du concept des animaux anthropomorphes que tu évoques, je n’ai pas souvenir de véritables similitudes entre les deux séries. Par contre, j’ai souvenir que le premier tome a vraiment l’histoire la plus convenue et que les suivants sont bien plus denses. Quoi qu’il en soit j’avais adoré cette BD… contrairement à De Cape et de Croc où je n’ai pas réussi à dépasser le premier tome.

    • Oui mon libraire me l’a dit concernant Blacksad donc je n’ai pas hésité à commander le deuxième tome o/ je ne suis pas encore allée le chercher parce que j’ai encore plein de trucs à lire mais au plus tard en septembre…
      Pour de cape et de croc je pense que t’es pas le seul, faut déjà accrocher à la façon dont les personnages s’expriment… Je crois que c’est Tachan qui n’avait pas trop aimé non plus pour cette raison. Moi j’adhère en tout cas ! Tu te souviens pourquoi tu n’avais pas été au delà du tome 1 ?

      • Ben je crois que c’est exactement pour la raison du « parler » des personnages, qui a rendu la lecture compliquée pour moi. Après, je parle de mémoire, ça fait quelques années déjà que j’ai lu, donc ma mémoire de papy me fait peut-être défaut.

  2. Je ne connaissais pas du tout la première, ça fait des lustres que je veux découvrir la seconde, quant à la troisième, j’ai lu quelques tomes dans mon jeune temps, mon frère les avait, ou les avait empruntés je ne sais plus, mais il y en a un paquet de nouveaux qui sont sortis depuis, j’aimerais bien m’y remettre un jour.

    😅

    • Haha je ne suis pas surprise vu que la première n’est pas encore parue 😛 Quant à la seconde, j’aurais tendance à dire que j’étais comme toi, faut sauter le pas ! Et pour la troisième, on m’a dit qu’il y avait 10 tomes dans l’histoire principale, les autres sont des tomes bonus si j’ai bien compris, genre one-shot sur tel ou tel personnage… Je pense réécrire une chronique quand j’aurais lu les 10 déjà pour donner un avis global. C’est dingue quand même le nombre de gens qui connaissaient cette BD dans leur enfance alors que moi je suis passée mais si loin à côté…

  3. Sympa ce post BD! Blacksad et De cape et de crocs sont dans la bibliothèque de mon homme et je me suis toujours dit que je les lirais un jour, quand j’aurais le temps XD. Moi aussi je lis assez peu de BD et j’aime beaucoup Beastars, cela me conforte dans mon idée 🙂
    Sinon, totalement hors sujet, j’ai commencé Trop semblable à l’éclair ce matin, motivée par tes avis sur la série. Je triche un peu, c’est en audio dans la voiture sinon je n’arrive plus à finir les pavés dans un temps raisonnable, c’est comme ça que je me suis attaquée au monstre Sanderson, et ça fonctionne très bien pour moi 😉 Le début est intriguant en tout cas, la narration m’a un peu fait penser à Gagner la guerre de Jaworski

    • Ah bah s’ils sont déjà là en plus il n’y a plus d’excuses pour ne pas les lire :p en plus ça va vite et c’est savoureux ce serait dommage de se priver.
      Oh super ça j’espère que ça te plaira, c’est pas de la triche l’audio je trouve 😉 chaque personne lit comme elle le sent peu importe ses raisons ! Il paraît en plus que le narrateur est de qualité donc… Tu me diras ce que tu en auras pensé ?

      • En effet le narrateur est vraiment bien! et belge en plus, une bonne raison de le soutenir non ? 😉 L’audio, c’est ma bouée de sauvetage pour continuer à découvrir des livres dans un planning fort chargé. Et je dois dire que j’y ai pris goût, cela rendrait presque le repassage agréable…
        Je partagerai mon avis avec plaisir!!

  4. « pourquoi l’éditeur le classe comme un roman graphique » : j’imagine que l’excuse officielle serait que c’est un roman adapté graphiquement, alors qu’on sait tous que la vérité c’est que c’est comme « roman de genre » à la place de « roman de science-fiction »…
    C’est top que tu te lances avec réussite dans ces deux monuments que sont « Blacksad » et « De capes et de crocs » en tout cas, j’espère que ça continuera – ce qui ne m’inquiète pas, parce que la qualité est constante. ^^

    • Je vois qu’on partage la même théorie… C’est quand même malheureux -.-

      Oui je suis très contente de ces découvertes et ravie d’avoir des séries « longues » à découvrir petit à petit, pour le moment j’en ai en BD comme en manga, c’est très satisfaisant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s