Sur la piste des dragons oubliés – Élian Black’mor & Carine – M

501 SUR LA PISTE DES DRAGONS OUBLIES[BD].indd

Sur les pistes des dragons oubliés est un ouvrage graphique publié aux éditions Glénat au prix de 39,5 euros. Il a été réalisé par Élian Black’mor et Carine-M, un duo qui a produit plusieurs ouvrages extraordinaires que je vous invite à découvrir sur leurs sites respectifs, en cliquant sur leurs noms. Magnifiquement illustré, il met en scène le journal de l’aventurier Élian Black’mor dans sa quête des légendaires dragons.

Il m’est assez difficile d’évoquer un ouvrage de ce genre, parce que je ne suis pas familière de ses codes et des attentes qu’on peut en avoir. Je vais donc me contenter de vous livrer mon ressenti après lecture, ce sera un peu plus court que d’habitude mais ça vient du cœur.

Déjà, les illustrations sont magnifiques. De ce que j’ai compris, les deux auteures travaillent ensemble et le résultat est absolument sublime. Les croquis des dragons, l’impression de vraiment feuilleter un journal de recherche, ils ont pensé à tous les petits détails: du billet de train aux marques de papier collant, aux ratures, à l’écriture manuscrite, c’est un objet sublime que je suis très heureuse de posséder. On perd facilement plusieurs minutes à scruter chaque page à la recherche d’un détail qui aurait pu nous échapper, à déplier certaines illustrations, à tourner et retourner le livre dans tous les sens pour lire les légendes de certaines photographies ou les annotations. C’est vraiment ludique !

L’histoire en elle-même est, par moment, un peu difficile à suivre, mais c’est le format du journal qui veut ça. D’ailleurs, j’ai trouvé le concept plutôt intéressant: tout n’est pas très clair tout le temps, mais si on lisait nous-même le journal d’un aventurier, est-ce qu’on comprendrait les moindres détails? Il y a forcément des éléments qui resteront obscurs, parce qu’ils étaient clairs dans l’esprit de l’auteur et qu’il n’a pas ressenti le besoin de les noter. Finalement, ça participe au réalisme du livre, même si ça a un petit côté frustrant et pas toujours très clair.

Si vous aimez les ouvrages graphiques et les illustrateurs de talent, je vous recommande très chaudement ce carnet de voyage fantastique. La version que j’ai lue rassemble plusieurs tomes qui constituent le premier cycle. Le prix peut paraître très élevé au premier abord mais, honnêtement, le travail effectué sur le livre en fait surtout un livre-objet, tout est en couleur, les nuances sont bien gérées, la personne qui a fait la maquette a dû partir en dépression nerveuse dans la foulée tellement c’est millimétré. Vraiment un beau travail !

C’est sans conteste un ouvrage indispensable pour tous les accros aux dragons et aux voyages extraordinaires.