FOCUS – L’Atalante, 30 ans d’évasion

EPLUk0GR_400x400

Salut tout le monde !
Une fois n’est pas coutume, je vous propose un petit article de fond au sujet d’une maison d’édition que j’aime beaucoup : l’Atalante. Vous le savez peut-être mais depuis février de cette année, j’ai la chance de compter parmi leurs partenaires presses et ça a été un véritable honneur pour moi  de recevoir une telle confiance de la part d’un éditeur aussi prestigieux. J’étais pas prête, franchement… Je me revois encore à la foire du livre de Bruxelles en train de bégayer devant la proposition si spontanée de leur attachée presse. Pas prête, je vous dis ! Je suis probablement toujours en train de rêver.

D’autant que notre partenariat ne se limite pas aux nouveautés ! J’ai pu explorer leur catalogue et j’ai lu sur un peu plus d’une année 21 romans de chez eux. Je dis plus d’un an car j’avais déjà découvert deux tomes de Honor Harrington ainsi que le fabuleux Redshirts par mes propres moyens. Je lis donc plus ou moins deux romans de chez eux par mois ! Dingue. Ça m’aide à concrétiser une envie de longue date qui est de lire davantage de science-fiction pour mieux connaître et maîtriser ce genre littéraire.

Si je vous parle de l’Atalante aujourd’hui (oui j’arrête les digressions, ça va) c’est parce que la semaine dernière, l’éditeur a dévoilé un site vraiment sympathique qui s’appelle 30 ans d’évasion. En tout cas, je l’ai vu pour la première fois la semaine dernière. En répondant à une série de questions, un algorithme vous trouve le roman le plus adapté à vos goûts au sein de cette maison d’édition. Franchement, c’est pas merveilleux? Trois semaines avant les fêtes de Noël?

Il faut d’abord choisir le genre (science-fiction / fantasy / fantastique) et ensuite si on souhaite une série ou un tome unique. Après cela, plusieurs thèmes sont proposés au futur lecteur. Par exemple si je choisis : fantasy -> tome unique -> fantasy historique je tombe sur les lions d’Al-Rassan du fameux Guy Gavriel Kay. Si je choisis science-fiction > saga > dans l’espace > space opera > avec uniforme > (à ce stade le site me demande si j’ai lu Honor Harrington, SERIOUSLY LE SITE ?! É-vi-demment.) mission en espace alien, je tombe sur l’Artefact de Jamie Sawyer. Oui, y’a des genres un peu plus spécialisés que d’autres hein, du coup y’a des questions poussées. J’ai finalement le choix entre « Je veux le lire » ou « Je veux recommencer ». Si j’opte pour la première option, je suis redirigée vers le site de la librairie l’Atalante ce qui permet, en plus, de soutenir un libraire indépendant. Ce qui fait largement mon bonheur, personnellement, vu que je préfère toujours soutenir un commerçant indépendant qu’une grande chaîne (ne me lancez pas sur amazon.)

C’est tellement ludique que je passe mon temps depuis une heure à me créer une petite liste des titres que je dois encore lire. Franchement, c’est pas l’idée parfaite pour trouver ses cadeaux?

Bref voilà, j’avais envie de vous faire partager cette découverte (de l’ombre 😉 ) et de vous encourager à découvrir cet éditeur incontournable !

Bon dimanche à tous ♥

FOCUS – Partenariat: Éditions Lynks

Bonjour tout le monde !
Comme vous le savez si vous suivez un peu le blog, je suis en partenariat presse avec Livr’S Éditions ainsi que Mnémos. Un troisième éditeur se rajoute à cette liste, il s’agit des Éditions Lynks ! Focus donc sur cette maison d’édition. Et comme je m’aperçois que je n’ai pas fait d’article pour les deux autres, ça arrivera dans les semaines à venir 🙂

logo_lynks
Fondée en 2017 par Hicham Ayoub Bedran et Mathieu Guibé, les éditions Lynks proposent des textes écrits par des plumes déjà confirmées et engagées. Les romans de cet éditeur se veulent travaillés, porteurs de sens et de réflexion. Il existe deux collections distinctes: celle des romans inédits (Lynks) et celle des rééditions (Re:Lynks) où vous trouverez des textes d’auteurs et d’éditeurs indépendants, déjà publiés ailleurs.
La directrice éditoriale de Lynks est Charlotte Bousquet, également autrice dans d’autres maisons d’éditions, dont Mnémos. On ne la présente plus ! L’éditrice de Lynks est Bleuenn Guillou. Quant à la collection RE:Lynks, elle est gérée par Mathieu Guibé que vous connaissez déjà puisqu’il travaille également aux éditions du Chat Noir et est lui aussi auteur. On ne le présente plus non plus.
Côté graphique, la talentueuse Miesis s’occupe de tout ce qui touche à la mise en page et Mélanie Delon a signé une grande partie de leurs couvertures.

J’ai déjà chroniqué plusieurs titres de cet éditeur :
Asynchrone – Fabien Clavel
Lena Wilder #1 – Johan Heliot
De l’autre côté du mur (intégrale) – Agnès Marot
Fille d’Hécate (intégrale) Cécile Guillot

Lynks est une maison d’édition à la ligne éditoriale engagée et originale qui me parle beaucoup. Je remercie chaleureusement Bleuenn pour sa confiance et sa proposition de partenariat qui me va droit au cœur.

Je vous encourage à suivre la maison d’édition sur ses différents réseaux:
Site internetFacebookTwitterInstagram.

Connaissez-vous cet éditeur?
Vous fait-il envie? Avez-vous déjà lu certains de leurs romans?
N’hésitez pas à m’en dire plus dans les commentaires ^-^