BML #30 – décembre 2020

Bonjour à toutes et à tous !

Nous voici (déjà ?) à la fin du mois de décembre, c’est donc l’heure du dernier bilan mensuel avant 2021 (sauf si un 13e mois pope le 31 décembre à minuit, perso je ne m’étonne plus de rien…) et il a été plutôt fructueux comme vous allez le constater.

Côté romans : 

Acadie de Dave Hutchinson au Bélial.
La ville sans vent #2 d’Éléonore Devillepoix chez Hachette (SP).
L’Anti-magicien #2 de Sébastien de Castell chez Gallimard.
Hors-série 2020 Une Heure Lumière du Bélial.
L’homme chocolat d’Aurélie Mendonça chez 1115 éditions.
L’arbre d’imagination d’Aurélie Mendonça chez 1115 éditions.
La Première Loi #2 Haut et court de Joe Abercrombie chez Bragelonne.
La passe-miroir #2 les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos chez Gallimard. (chronique à venir)
La passe-miroir #3 la mémoire de Babel de Christelle Dabos chez Gallimard. (chronique à venir)

Nous avons donc 5 romans, 2 novellas et 2 nouvelles ! Je compte également deux abandons ce mois-ci, deux services presses numériques dans lesquels je ne suis pas parvenue à me plonger. Du coup, j’ai préféré les laisser de côté pour m’en tenir à mes bonnes résolutions et ne plus me contraindre à la lecture. J’ai également décidé de me lancer dans la lecture de la Passe-miroir en enchainant les tomes puisque je me suis offert le coffret collector proposé par Gallimard en édition limitée. Je passe pour le moment un excellent moment et je ne regrette pas ma décision de finir 2020 avec ces romans. Pour rappel, j’avais lu le premier tome il y a presque deux ans maintenant…

Côté mangas :

Nos temps contraires #1, #2 (akata)
Comme sur un nuage #1 (akata)
Cautious hero #1 (doki-doki)
Chobits #4 (pika)
Je suis un assassin (et je surpasse le héros) #2 (doki-doki)
Blue Flag #7 (kurokawa)
Black Butler #23 -> #27 (kana)

Pour un total de 12 mangas avec uniquement de bonnes lectures (ou relectures) et pas le moindre abandon. Wouhou ! Pour le moment je n’ai parlé que de Nos temps contraires et Comme sur un nuage dans un article dédié mais j’ai déjà écrit les prochains billets sur les autres tomes, ils sont programmés pour début 2021. Encore un peu de patience !

Côté comics :

Harleen de Stjepan Sejic (Urban comics)
Joker, le deuil de la famille (Urban comics)
Sunstone #1 et #2 de Stjepan Sejic (Panini comics)

J’ai lu davantage de comics ce mois-ci avec quatre titres en tout donc trois du même auteur qui m’a tant séduite avec Harleen que j’ai souhaité continuer à découvrir son œuvre. Sunstone est radicalement différent mais pas dénué d’intérêt ni de talent, au contraire ! J’ai reçu tous les tomes pour Noël donc je compte écrire un article global dessus lorsque j’aurai tout lu. Ces deux volumes sont déjà prometteurs. Quant au Deuil de la famille, je ne vais pas m’appesantir dessus tant j’ai été déçue. Les trois quart du tome sont vraiment dingues, malsaines et tout ce qu’on veut, puis la fin gâche tout en annulant tous les enjeux posés précédemment… Je n’ai vraiment pas compris l’intérêt de ne pas assumer jusqu’au bout, surtout pour un album relié au Joker. Dommage !

Petit bonheur du mois : 
Les petits bonheurs du mois est un rendez-vous initié par le blog Aux Petits Bonheurs qui consiste à mettre en avant les moments positifs de la vie. Ce mois-ci je vais surtout retenir l’achat de ma première voiture ! J’ai mon permis depuis juin 2019 et un travail stable depuis novembre 2019, il était temps que je saute le pas et m’offre cette beauté qui me facilite déjà tellement la vie. Enfin ça se ressentira surtout quand on sortira du confinement (ouais je suis comme ça moi, je m’offre une voiture quand je peux le moins m’en servir ._.) mais je n’ai pas de regrets. J’ai l’impression de devenir adulte, c’est perturbant.

C’est déjà la fin de ce bilan qui sera le dernier article publié en 2020 ! 2021 s’ouvrira sur le bilan annuel et parlera également de l’avenir du blog, de ce que j’ai envie d’accomplir, de mes bonnes résolutions littéraires. J’espère que vous serez au rendez-vous et je vous souhaite déjà une très belle année, prenez soin de vous ♥

Les découvertes de l’ombre #19 clap de fin

Bonjour tout le monde !

Comme l’indique le titre, cet épisode des découvertes de l’ombre sera le dernier. Non seulement de l’année 2020 mais aussi de manière générale car ce format est beaucoup trop chronophage et ne me convient plus des masses. Je procrastine beaucoup avant de poster, je prends du retard, j’accumule les notes et ça me pèse. Comme le but premier de mon blog reste l’échange, le partage et la découverte, je compte réfléchir à une nouvelle formule ou à un autre moyen de mettre en avant les blogueurs et les blogueuses grâce à qui je découvre des titres intéressants. D’ici à ce que je trouve et fasse le tri parmi les pistes, je vous propose de rattraper les dernières tentations en retard et de sacrer le Grand Tentateur des Ombres. Ou la Grande Tentatrice, allez savoir !

bragelonne0724-2019
Blog : Le culte d’Apophis
Je découvre petit à petit le monde merveilleux de la science-fiction et la chronique récente d’Apophis sur Aurora me pousse à vouloir lire ce bouquin dans les plus bref délais vu les qualificatifs élogieux dont il fait l’objet. J’aime le Planet Opéra, j’aime les préoccupations écologiques et sociales, le concept de vaisseau-monde et surtout, être surprise par ma lecture. Je pense que ce roman réunit tous les ingrédients nécessaires à un bon moment littéraire.

Blog : Les brigades éclectiques
Stigmata est un roman publié chez Bookmark, une maison que j’évite parce que je ne suis pas son public cible. Pourtant, la manière dont Caporal Kungfu parle de ce roman me fait dire que je passe peut-être à côté de quelque chose. Ce qui me déplait dans la littérature dite « romantique » au sens contemporain du terme, c’est qu’elle a tendance à normaliser ce qui ne doit pas l’être et à idéaliser des situations qui sont, en réalité, horribles. Dans Stigmata, on parle d’un prostitué, de sa vie dans une maison close, d’un huit-clos de fantasy qualifié d’étouffant. Et ça m’attire, je ne vais pas le nier.
Quant à l’oiseau des morts, il s’agit d’un roman écrit par un auteur belge que je ne connaissais pas et que Caporal Kung Fu (encore elle !) rapproche de Kra. Je suis très intriguée par l’idée d’avoir un oiseau comme personnage principal et l’extrait donné au sein de la chronique m’a immédiatement mit l’eau à la bouche.

mes_ruptures_avec_laura_dean_0
Blog : Ma Lecturothèque
Je lis de plus en plus d’ouvrages graphiques, que ce soient des BD ou des comics, en complément des mangas. Je suis particulièrement intéressée par ce format pour des histoires tournées vers la psychologique, parce que quand c’est bien fait, le dessin offre une véritable plu value au texte et c’est ce qui semble être le cas pour Mes ruptures avec Laura Dean. On y évoque une relation toxique entre deux femmes, c’est donc une histoire de type tranche de vie contemporaine. J’ai vraiment eu très envie de la découvrir vu la manière dont Ma Lecturothèque la présente.

9782290231517
Blog : Au pays des cave trolls
J’ai lu plusieurs chroniques de ce roman mais c’est celle de Célindanaé qui a provoqué le déclic et m’a poussée à acheter ce roman pas plus tard que la semaine dernière. Ce sont les thématiques qui m’ont surtout attirée ainsi que l’aspect inclusif puisqu’il y a des personnages non-binaires et dans l’ensemble atypiques. Je suis très curieuse de lire ce que ça donne, même si le roman semble souffrir de soucis de rythme. Nous verrons !

L’heure des comptes est venue… Nous sommes donc à une tentation pour Chut maman lit ainsi que les livres de roses, Lutin et songes d’une walkyrie. Nous arrivons à deux tentations pour miss Chatterton, FungiLumini, Anouchka, Célindanaé, les Brigades éclectiques et l’ours inculte. Trois tentations pour les Chroniques du Chroniqueur et My Dear Ema. On compte six tentations pour Ma Lecturothèque et voilà que le Culte d’Apophis rattrape l’Otaku en tête en s’offrant une huitième tentation… Et donc une place ex-eaquo ! Ainsi il y aura deux tentateurs couronnés, chacun dans un domaine particulier : le Grand Serpent est Grand Tentateur de l’Ombre catégorie roman là où l’ami Otaku est Grand Tentateur de l’Ombre, catégorie manga. Ouf, on a évité de peu le cataclysme divin…

Je voulais vous remercier pour avoir été fidèles à ce rendez-vous et m’avoir fait découvrir autant de chouettes romans / mangas / ouvrages graphiques. J’ai acheté la majorité d’entre eux et à quelques exceptions, je n’ai pas été déçue. C’est un vrai plaisir d’appartenir à cette communauté littéraire de passionné(e)s bienveillant(e)s (enfin dans les blogs que je suis en tout cas 😉 ) et j’espère trouver un autre moyen de vous rendre hommage comme vous le méritez.

À bientôt pour de nouvelles aventures de l’ombre !

Les découvertes de l’ombre #15

Bonjour à tous !
Déjà deux mois depuis le dernier épisode des découvertes de l’ombre ! Deviendrais-je plus difficile à tenter ? Heureusement, certains blogpotes ne perdent pas la main… Découvrons tout de suite la sélection de cette fois-ci avec les résultats en fin d’article.

En quelques mots, je vous rappelle le concept: Au quotidien, je suis beaucoup de chroniqueurs (vive l’application WordPress !) qui me font découvrir des livres intéressants. Ces livres, je me les note toujours sur le bloc-note de mon téléphone (merci à toi qui remplace le post-it que je perdais tout le temps). Puis je me suis dit… Bon sang que tu es égoïste ! Fais donc partager tes découvertes au monde entier, mets en danger les comptes en banque et les PàL qui menacent déjà de s’écrouler !

1
Blog : Les tribulations de Miss Chatterton
Johan Heliot est un auteur dont j’apprécie souvent le travail. Pourtant, je ne m’étais pas penchée sur cette saga, rebutée par son qualificatif jeunesse -ce qui est un peu bête je le conçois vu qu’il m’arrive d’en lire et même de passer un bon moment. Miss Chatterton s’est empressée de me démontrer à quel point j’avais tort dans sa chronique ! J’ai été attirée par l’aspect conte de fées non-genré et par la thématique du passage à l’âge adulte ainsi que l’absence de violence. Utiliser la tête au lieu des muscles? Ça change !

2
Blog : Les Chroniques du Chroniqueur
Je n’ai lu qu’un roman de Catherine Dufour jusqu’ici et j’en suis ressortie sans trop savoir si j’aimais ou non. J’en entends énormément de bien sur la blogosphère via les chroniques sur ses nouvelles et sur la Danse des lutins chez l’Atalante (il faudrait que je le lise aussi d’ailleurs !). C’est donc naturellement que j’ai jeté un œil sur celle du Goût de l’immortalité. Bien m’en a pris ! J’apprécie grandement l’originalité d’une narration sous forme de lettre écrite dans le futur et par une immortelle qui plus est. Les thématiques brassées semblent nombreuses et actuelles (épidémies, destruction des écosystèmes, fracture sociale, etc.) je me réjouis donc de lire cela par moi-même.

3
Blog : My Dear Ema
Le young adult et moi entretenons une relation compliquée, vous le savez si vous suivez régulièrement le blog. Je suis sévère, je lui passe peu de choses mais quand une blogueuse aussi exigeante qu’Ema qualifie ce livre de pépite en allant jusqu’à comparer son world-building à Harry Potter (et elle est aussi potterhead que moi !) well… Je me demande pourquoi ce roman n’est pas déjà dans ma PàL.

4
Blog : l’ours inculte
C’est en lisant sa chronique du tome 3 que j’ai ajouté ce roman à ma liste sans tarder. Depuis plusieurs années je reste frileuse face aux parutions de Bragelonne malgré quelques bonnes surprises (coucou Wyld, Victor). Toutefois, l’ours parle ici d’un univers grimdark, d’une ambiance sombre, de désespoir (de désespoooooaaaaar même) et j’a-dore. Du coup, hop, c’est dans la liste.

5
Blog : Chut, maman lit !
J’aime le Japon, ce pays me fascine surtout pour son Histoire et sa culture. Pourtant, j’ai du mal à trouver des romans contemporains qui me bottent vraiment et ici, même s’il s’agit de SF, le titre s’ancre tout de même dans la société japonaise (enfin si Anne-Laure ne ment pas :D). De plus, le principe est intriguant : un bazar qui offre une réponse à tous les soucis qu’on lui présente ! Pour ne rien gâcher, il s’agit d’un coup de cœur pour notre maman liseuse. Il était donc obligatoire que ce titre rejoigne ma PàL.

Et voilà c’est déjà terminé pour cette fois ! Nous sommes donc à une tentation pour miss Chatterton et Chut maman lit ainsi que Célinedanae, FungiLumini, les livres de roses, l’Apprenti Otaku, Lutin et songes d’une walkyrie. Nous arrivons à deux tentations pour Ma Lecturothèque, l’ours inculte, ainsi que les Chroniques du Chroniqueur et My Dear Ema. Le Grand Serpent maintient son avance avec quatre tentations, qui osera lui disputer son titre ?

Et vous, vous avez découvert quelque chose d’intéressant récemment? 🙂

Les découvertes de l’ombre #14

Bonjour à tous, lecteurs confinés !
J’espère que vous lisez cet article en étant en bonne santé et que vous ne vivez pas trop mal cette situation. De mon côté après une panne de lecture, je me suis remise en selle et j’ai découvert quelques romans sympathiques sur la blogosphère. Je me devais donc de vous en faire profiter histoire que vous puissiez préparer une petite liste de romans à acheter après le confinement 😉

En quelques mots, je vous rappelle le concept: Au quotidien, je suis beaucoup de chroniqueurs (vive l’application WordPress !) qui me font découvrir des livres intéressants. Ces livres, je me les note toujours sur le bloc-note de mon téléphone (merci à toi qui remplace le post-it que je perdais tout le temps). Puis je me suis dit… Bon sang que tu es égoïste ! Fais donc partager tes découvertes au monde entier, mets en danger les comptes en banque et les PàL qui menacent déjà de s’écrouler !

la-sorcellerie-est-un-sport-de-combat-2
Blog : Ma Lecturothèque
J’ai d’abord été intriguée par le titre de cet ouvrage et sa couverture. Puis j’ai découvert un roman surprenant qui semble rassembler des ingrédients qui me plaisent : de l’action, de l’humour, des flingues, de la magie… des héroïnes lesbiennes, trans… Même des vampires ! J’étais scotchée qu’on puisse rassembler autant d’éléments dans un texte et susciter un tel enthousiasme. Je n’ai pas encore lu de romans de cette autrice mais je compte bien me lancer sous peu.

51baNlfIFhL
Blog : Le Culte d’Apophis
C’est en discutant dans les commentaires sur une chronique (le jeu de la Trame) que le Grand Serpent m’a conseillé cette saga. En gros, elle réussit là où le Jeu de la Trame a échoué et est une référence en matière de fantasy japonisante. J’ai même pas été lire le résumé ni rien, je l’ai mis direct dans ma wishlist de sortie de confinement. J’accorde trop de confiance à ce serpent. Bon j’avoue, en préparant cet article, j’ai quand même été lire sa chronique 😉

007130268
Blog : Ma Lecturothèque
Il y a cinq ans, juste après avoir fêté mes treize ans, j’ai tué ma meilleure amie.
WHAT. THE. FUCK. Voilà ce que je me suis dit en lisant la 4e de couverture au début de l’article de Ma Lecturothèque. Puis j’ai appris que les trois filles lisaient, écrivaient de la fanfiction… Je n’ai pas eu besoin de davantage pour avoir très envie de lire ce roman. Ce sont des thématiques qu’on n’aborde pas si souvent donc c’est l’occasion.

Jagaaan_tome_1
Blog : L’Apprenti Otaku
L’ami Otaku a encore frappé ! J’avais déjà entendu parler de ce manga sur un autre blog (celui du Chroniqueur si je ne me trompe pas) mais je n’étais pas plus tentée que ça. J’ai eu besoin de la lecture de cette chronique pour me laisser séduire. D’autant que les trois premiers tomes étaient offerts en numérique pour le confinement ! Je les ai donc téléchargés et nous verrons ce que ça donne. J’ai également découvert à cette occasion que je pouvais lire des mangas sur ma liseuse. Comme quoi ! (oui après coup ça paraît évident mais je suis un peu quiche parfois.)

38696
Blog : Mutin Lutin (Albdo!)
J’ai lu début d’année un roman de Poul Anderson qui m’avait vraiment enthousiasmée. Il y a quelques jours, l’amie Lutin a publié une chronique sur une nouvelle de Poul Anderson où elle remarquait une certaine similitude d’ambiance avec l’épée brisée. En plus, cette nouvelle est publiée au Bélial et a reçu de nombreux prix… Comme je suis toujours en recherche de lectures pour le Projet Maki, impossible de passer à côté.

Et voilà c’est déjà terminé pour cette fois ! Nous sommes donc à une tentation pour le Chroniqueur, Célinedanae, FungiLumini, l’ours inculte, les livres de roses, my dear ema, l’Apprenti Otaku, Lutin et songes d’une walkyrie. Ma Lecturothèque se démarque déjà avec deux tentations d’un coup ! Toutefois, nous comptabilisons quatre tentations pour le Grand Serpent qui maintient son avance. Mais qui pourra le détrôner ?

Et vous, vous avez découvert quelque chose d’intéressant récemment? 🙂

Les sorties de l’ombre #1 – janvier 2020

Bonjour à tous !
J’inaugure cette année un nouveau rendez-vous destiné à vous présenter les sorties à venir chez les éditeurs que j’affectionne particulièrement. Tous les mois, je compte sélectionner cinq romans à paraître que j’attends avec impatience. J’opère la sélection sur base de mes goûts personnels : tous les éditeurs ne seront pas forcément présentés à chaque fois, toutes leurs nouveautés non plus car je n’ai pas pour ambition de faire un tour complet du panorama littéraire de l’imaginaire. J’ai simplement envie de partager avec vous mon enthousiasme face aux sorties à venir 🙂

On commence doucement en Janvier avec deux romans à paraître aux Éditions du Chat Noir et dont les précommandes sont ouvertes depuis le 15 de ce mois, raison pour laquelle je vous en parle déjà. Il s’agit d’un Chat Blanc : Tu es belle Apolline de Marianne Stern et d’une traduction : The Dead House de Dawn Kurtagich Très honnêtement, si le Chat Blanc n’avait pas été écrit par une autrice que j’apprécie beaucoup, je ne suis pas sûre que j’aurai eu envie de le lire. Mais ma curiosité est piquée donc nous verrons ce que cela donnera. Notez que je vais acheter ces romans début mars à la Foire du Livre de Bruxelles, donc on n’en parlera pas tout de suite.

wyld-tome-2-rose-de-sang-1266449
Mi-janvier, Bragelonne a eu la bonne idée de sortir la suite de Wyld de Nicholas Eames intitulée Rose de Sang. Elle n’a pas eu le temps de s’installer dans les rayons de ma librairie que je repartais déjà avec tant le premier tome avait été une vraie bouffée d’oxygène pour moi. J’ai hâte de dévorer celui-ci !

Les-Six-Cauchemars-moran
On continue en compagnie de Mnémos qui commence fort cette année avec les Six Cauchemars de Patrick Moran,  un roman indépendant qui met à nouveau la Crécerelle en scène. J’avais déjà lu le précédent et j’avais adoré. J’ai eu la chance de recevoir celui-ci en service presse (j’en profite pour remercier l’équipe éditoriale au taquet !) il devrait donc être lu ce mois-ci, début février au plus tard.

70568
Et enfin, on termine avec une nouveauté ActuSF à savoir Binti de Nnedi Okorafor. Je n’ai encore jamais lu cette autrice mais le pitch de ce roman me vend du rêve. Je suis impatiente de voir ce qu’il va donner. D’ailleurs, je l’ai reçu en service presse (merci Jérôme et Gaëlle !) et ce sera ma lecture de la semaine.

C’est déjà terminé pour le mois de Janvier ! Je vais essayer de préparer l’article de février un peu plus tôt dans le mois mais j’attendais les couvertures / annonces de tout le monde pour faire ça bien.

Allez-vous craquer pour certains de ces romans? 🙂

Le Printemps de l’Imaginaire francophone

Wfnu0PsP4W1vQkKYGR_9DUzp7O4@526x183

Certains ont peut-être entendu parler du fameux Printemps de l’Imaginaire francophone, organisé par le blog Monde Fantasy. Il s’agissait de lire, entre le 1er mars et le 1er juin, des œuvres de SFFF écrites par des auteurs francophones. Il existait trois paliers de difficultés: lire au moins un ouvrage, au moins trois ou au moins six, avec différentes options (petits éditeurs, auto-édités, etc.). Quand j’ai entendu parler de ce challenge, j’ai immédiatement été séduite. Pourquoi? Premièrement, je suis moi-même une auteure francophone de Fantasy et une telle initiative me réjouissait. Ensuite, elle permettait de mettre en avant la production française, trop souvent laissée dans l’ombre. Je vous invite d’ailleurs à lire l’article de Monde Fantasy sur l’imaginaire francophone en péril, qui propose un état des lieux aussi pertinent d’inquiétant.

Bref, comme un auteur est aussi (et avant tout) un lecteur, je me suis inscrite à ce challenge en optant pour le palier six avec option « scientifique fou » à savoir que je devais intégrer, dans mes lectures, au moins un roman auto-édité. Voici la liste de mes différentes lectures pendant ces trois mois. Comme je les ai chroniqué sur ma page facebook avant l’ouverture de ce blog, je me propose d’insérer les liens vers les chroniques de ces différents ouvrages. Vous n’aurez qu’à cliquer sur le titre du livre pour connaître mon avis dessus ! Au total, donc, j’en ai lu 12 :

  1. Palimpsestes #2 d’Emmanuelle Nuncq
  2. Scents of Orient de Marianne Stern
  3. Paradoxes #1 de L-A Braun
  4. Rebecca Kean #6 de Cassandra O’Donnell
  5. Tragic Circus de Cécile Guillot et Mathieu Guibé
  6. La Mélodie d’Emilie Ansciau
  7. Le Chrysanthème Noir de Feldrik Rivat
  8. Rebels #2 d’Aspi Deth
  9. Octavie d’Urville #1 – sous l’ombre du vampire de Esther Brassac
  10. Les extraordinaires & fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé #1 – Rue Farfadet de Raphaël Albert
  11. Les extraordinaires & fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé #2 – Avant le déluge de Raphaël Albert
  12. Le Paris des Merveilles #2 l’Élixir d’Oubli, de Pierre Pevel

Six romans d’éditeurs indépendants, deux auto-éditées et quatre romans de plus grosses structures. Tous par des auteurs francophones et même avec trois belges dans le tas ! Je suis vraiment contente de ce challenge. Certes, douze romans sur trois mois, cela paraîtra peu en miroir de certaines personnes qui ont lu le double (chapeau d’ailleurs !) mais d’une part ça fait plus ou moins un roman par semaine (ce qui a toujours été ma moyenne) et d’autre part, je n’ai véritablement lu QUE des auteurs francophones pendant ces trois mois. Hormis quelques mangas, évidemment.

L’autre point fort de ce challenge était son groupe facebook, qui nous permettait de partager nos lectures et nos ressentis avec les différents participants. Et je peux vous dire qu’on échangeait beaucoup ! Outre les likes sur les publications, personne n’hésitait à donner son opinion sur un roman, provoquant parfois de petits débats, ou à se renseigner après avoir lu notre avis dessus. J’ai trouvé ces échanges dynamiques et enrichissants ce qui, je l’avoue, m’a surprise. Si l’intention de départ était belle, je craignais que ça ne s’essouffle au fil des semaines mais ça n’a pas du tout été le cas, au contraire.

En résumé, le Printemps de l’Imaginaire francophone est une très belle initiative à laquelle je compte participer de nouveau l’année prochaine. L’instigatrice de ce mouvement propose d’ailleurs un questionnaire destiné à améliorer le défi pour l’année prochaine. N’hésitez pas à, vous aussi, donner votre opinion !

Vous avez participé au PIF? Comment avez-vous vécu cette expérience? Racontez-moi 🙂