BML #9 – mars 2019

Bonjour à tous !
Le mois de mars a été très riche en découverte et en lecture. Je n’ai pas arrêté et j’ai même un peu abusé d’ailleurs. Vous allez vite voir ce que je veux dire par là. Il faut avouer que le début du Printemps de l’Imaginaire francophone encourage assez cette frénésie littéraire.

Côté roman :

Chevauche- Brumes – Thibaud Latil-Nicolas (Mnémos) ♥
Chambre Nymphale – Maude Elyther (Noir d’Absinthe)
Waterwitch – Alex Bell (Chat Noir)
L’Instinct du Troll – Jean Claude-Dunyach (Atalante)
La Passe-Miroir #1 les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos (Gallimard)
La Main de l’Empereur #1 – Olivier Gay (Bragelonne)
La Crécerelle – Patrick Moran (Mnémos) ♥
Neph et Shéa #1 la fuite – Aline Wheeler (auto-édition)
Frères d’enchantement – Siana (Rroyyzz)
La Voie du Sabre – Thomas Day (Folio SF)
L’Enfer du Troll – Jean-Claude Dunyach (Atalante)
Le songe d’une nuit d’octobre – Roger Zelazny (ActuSF-Helios)

J’ai donc lu 12 romans en entier ainsi que deux autres, abandonnés en chemin parce que je ne parvenais pas à accrocher. Du coup je ne les compte pas dans ce bilan mais l’un d’eux était, hélas, pour mon défi #LisMoiUnClassique.

Côté graphique :

Reine d’Égypte #5 (Kioon)
Bi no Kyoujin #1 (Taifu)
Bi no Kyoujin #2 (Taifu)
Caste Heaven #1 (Taifu)
Persona 3 #1 (ManaBooks)
Black Butler #27 (Kana)
Fool’s Paradise #3 (Kana)
Caste Heaven #2 (Taifu)
Moriarty #4 (Kana)
– Récits Complets de Batman #11 : Teen Titans, la trahison de Beast Boy.

Ce qui fait donc 9 mangas et 1 comics.

Je suis vraiment satisfaite de ce mois de mars. J’ai fait de belles découvertes, j’ai continué des séries qui attendaient depuis un moment dans ma PàL et dans l’ensemble, je me suis fait plaisir. J’espère qu’avril sera aussi positivement riche 🙂

Et vous, qu’est-ce que ça donne? 🙂

BML#3 – Septembre 2018

Bonjour à tous !
Avec un jour de retard, voici mon bilan pour le mois de septembre. Ce week-end, j’étais aux Aventuriales de Ménétrol et du coup, je n’ai pas eu le temps de vous le préparer en avance… Honte surmoi ! Bref, je vous prévoie encore une chronique et un bookhaul mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs.

Voici la liste des romans lus pendant ce mois de septembre :

Des sorciers et des hommes – Thomas Geha (Critic)
Hanafuda – L-A Braun (Livr’S)
Les amoureux de la lune – Lizzie Felton (Chat Noir)
Délicieuses pourritures – Joyce Carol Oates (J’ai Lu)
Irezumi – Akimitsu Takagi (Folio)
– Harry Potter et l’Ordre du Phénix – J.K. Rowling (Gallimard)
Immortel Ad Vitam – Cécile Pommereau (Noir d’Absinthe)
Palimpsestes #3 Anachronisme – Emmanuelle Nuncq (Chat Noir)
Techno Freaks – Morgane Caussarieu (Serpent à Plumes)
Le Club Vesuvius – Mark Gatiss (Bragelonne)
– Sorcière de Chair – Sarah Buschmann (Noir d’Absinthe – chronique à paraître)

Ce qui fait 11 romans en tout ! Évidemment, il n’y a pas de chronique pour le 5e tome de Harry Potter mais je ferai un bilan à la fin du challenge. Toutefois, je dois préciser que sur les deux premiers tiers du livre, j’ai vraiment eu beaucoup de mal avec cette relecture. Je ne gardais pas un tel souvenir du roman et ça a quelque chose de perturbant.
J’ai eu deux coups de cœur ce mois ci, pour Hanafuda et les amoureux de la lune ! J’attire vraiment votre attention sur ces romans. J’ai aussi adoré la conclusion de Palimpsestes, une saga que je recommande chaudement aux adeptes de l’Histoire et du voyage dans le temps.

Voici la liste des mangas lus pendant ce mois de septembre :

– Black Butler #26
– GTO Paradise Lost #11
– Les mémoires de Vanitas #5
– Moriarty #2

Ce qui fait 4 mangas en tout. Un peu calme ce mois-ci mais de très bonnes suites à la hauteur de leurs séries.

Un challenge s’est terminé pendant septembre, il s’agit du S4F3. Je vous renvoie vers mon bilan pour avoir plus de détails ! Un autre a commencé entre temps, il s’agit du Pumpkin Autumn Challenge auquel je participe ^_^

Et vous, quel est votre bilan? Quels ont été vos coups de cœur de septembre? Participez-vous au Pumpkin Autumn Challenge?

[BLS] Bilan lecture – premier semestre 2018

Bonjour tout le monde !
Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit article bilan sur le premier semestre de cette année 2018 durant lequel j’ai énormément lu, presque autant que l’année dernière, vous imaginez? Sur six mois de moins. Du coup je me suis dit qu’avant l’été, c’était le moment de se poser un peu pour faire le point. J’ai appelé ça le BLS parce que visiblement, j’étais très inspirée 😉 BLS pour Bilan Lecture Semestriel. Si vous avez envie de le faire aussi, n’hésitez pas !

J’ai lu pour le moment un total de 53 romans, 55 mangas et 5 comics. Oui, ça en fait des 5 ! Sans oublier les romans pour le comité de lecture, ceux que j’ai dû corriger dans le cadre de mon stage, les livres et les articles pour mon mémoire… Ne comptons que les lectures détente et celles terminées. Oui, terminées, parce que pour la première fois dans ma vie de lectrice depuis que j’ai dû lire Germinal en 4e année secondaire, j’ai abandonné certains livres avant d’arriver au bout. J’ai eu un déclic, une lassitude, en estimant qu’il y avait assez de bons romans pour que je ne me contraigne pas à lire des titres qui n’arrivaient pas à me convaincre. Devinez quoi? Ouais, y’en a 5 ! Non, promis, je ne le fais pas exprès. Mais pour rester dans la thématique, je vais vous repartager les chroniques des cinq romans que j’ai préféré pour ce premier semestre 2018. Attention, ce classement est par ordre chronologique, pas de préférence. Et croyez-moi, ça a été difficile d’en choisir cinq…

1, 2, 3, zombies ! – Bertrand Crapez (Livr’s Éditions)
Ce roman sort totalement de ma zone de confort habituelle et je ne m’attendais pas du tout à l’apprécier. Pourtant, j’ai trouvé son propos très intelligent et la plume de l’auteur d’une certaine qualité. Je ne peux que vous encourager à le découvrir.
Tokyo Vice – Jake Adelstein (Points)
À mi chemin du roman et de la biographie, Tokyo Vice raconte l’histoire vraie du journaliste Jake Adelstein, qui a fait ses études et travaillé au Japon pendant de nombreuses années. Il nous dépeint avec brio la société japonaise, jusque dans ses pires excès. Un ouvrage qui permet d’ouvrir les yeux sur la réalité de ce pays, absolument passionnant !
Les Seigneurs de Bohen – Estelle Faye (Critic)
J’ai assez bassiné tout le monde avec ce roman et cette auteure, mais il fallait que j’en parle encore tant j’ai adoré cette découverte, cette fantasy moderne et engagée. Un délice !
Je suis ton ombre – Morgane Caussarieu
D’accord, je n’arrête pas d’en parler, de Morgane Caussarieu… Mais il faut dire qu’elle le vaut bien. À mes yeux, Je suis ton ombre est son meilleur roman fantastique. Une pure merveille sombre, malsaine, subversive, un chef-d’œuvre que j’ai envie de relire rien que d’en parler.
De l’autre côté du mur – Agnès Marot (Lynks)
L’intégrale de De l’autre côté du mur reprend aussi Notes pour un monde meilleur. Une dystopie bouleversante signée par une auteure dont la poésie littéraire ne cesse de me charmer. Elle mérite largement sa place dans ce top 5 puisque je ne suis pas du tout (mais alors du tout) adepte de dystopie à la base. Pourtant, j’ai adoré ce roman, ça en dit long.

Se limiter à cinq, c’est une vraie torture. Alors je vous offre deux bonus qui méritent qu’on en parle: Les illusions de Sav-Loar de Manon Fargetton qui est un chef-d’œuvre de fantasy et Grand Siècle de Johan Heliot, un petit ovni littéraire qui propose de la science-fiction au 16e siècle, rien que ça ! Puis allez, le bonus du bonus, le fameux Realm of Broken Faces de Marianne Stern qui clôture admirablement une de mes sagas littéraires préférées ♥

Côté manga, je me suis remise au yaoi et j’ai découvert de nouvelles séries vraiment sympathiques dont je n’ai pas toujours forcément écrit une chronique. Mais je vous recommande ces cinq titres:
Nozokiana (13 tomes – série finie)
Nozokiana est une tranche de vie érotique qui met en scène deux étudiants en art. Kido emménage dans son nouveau studio et découvre que sa voisine Emiru l’espionne par un trou. Elle le piège alors dans un jeu malsain où ils s’espionnent chacun leur tour en fonction du jour de la semaine. J’ai bien aimé le concept et si certaines parties du manga paraissaient un peu forcées, comme rajoutées, je trouve que dans l’ensemble Nozokiana aborde des thèmes intéressants et vaut le détour.
Ten Count (5 tomes – série en cours)
Un manga yaoi dont le dernier tome va sortir cette année. Il raconte l’histoire d’un patient atteint de mysophobie (la peur irrationnelle d’être en contact avec quelque chose ou quelqu’un de sale) et de son médecin. Une relation tendue va vite s’installer entre eux et j’ai particulièrement apprécié le traitement réaliste de cette maladie, les réactions réfléchies du héros. Ce manga apporte bien plus de profondeur que ce qu’il ne laissait présager au départ et un chara design vraiment somptueux.
– Acid Town (5 tomes – série en cours)
Un autre yaoi qui devrait plutôt se classer dans le seinen thriller puisque, même si certains protagonistes sont gays et qu’il y a certaines scènes explicites, l’histoire tourne vraiment davantage autour d’autres sujets. J’ai particulièrement apprécié ce dosage de la part de l’auteur, ce qui fait d’Acid Town un manga de qualité.
Gleipnir (2 tomes – série en cours)
Gleipnir est un seinen assez barré et malsain dans son genre, avec un petit côté eichi vu la fixation de l’auteur pour les culottes des filles. Kagaya est un lycéen sans histoire jusqu’à ce qu’il se découvre la possibilité de se transformaer en une espèce de monstre aux capacités hors norme. Claire, une autre lycéenne, découvre son secret et comprend qu’elle peut se glisser à l’intérieur de lui, à l’aide d’une tirette dans son dos, pour le contrôler. Ils vont enquêter ensemble pour comprendre ce qui se passe et découvrir que les choses vont plus loin qu’ils le pensent…
Frau Faust (3 tomes – série en cours)
Frau Faust est probablement l’un des meilleurs mangas que j’ai pu lire cette année. Une série en cinq tomes qui nous raconte l’histoire du Docteur Faust et de Méphisto, le démon avec qui elle a passé un pacte. Un univers bien documenté, un chara design soigné et un bon rythme d’action, voilà ce que propose ce manga subtile et malsain juste comme il faut.

Et enfin, côté comics, je commence à peine mais ma plus belle découverte pour le moment oscille entre Marvel et DC. Côté Marvel, c’est Miles Morales qui a su m’enchanter et côté DC, c’est évidemment le jeune Damian Wayne. Deux héros adolescents qui me parlent beaucoup.

Voilà, c’est tout pour ce bilan semestriel ! Et vous, quels sont vos coups de cœur cette mi-année? Qu’est-ce que vous recommanderiez? 🙂

 

C’est lundi, que lisez-vous? #6

Bonjour à tous et bonne semaine livresque !
C’est lundi, que lisez-vous? Pour ma part, j’ai passé la matinée à lire le fil du #payetonauteur et à interpeller les médias belges (à défaut des français, qui se taisent) en espérant que l’affaire gagne en portée sur les réseaux sociaux. Au passage, Livre Paris n’a toujours pas communiqué là-dessus… J’en profite pour vous inviter à faire de même de votre côté, parce que c’est important. Sans auteur, pas de livres !

J’ai lu moins que d’habitude la semaine dernière, d’abord parce que j’ai terminé un livre plutôt épais, ensuite parce que j’ai tout simplement moins eu l’occasion. Je compte bien rattraper ça cette semaine :3

Ce que j’ai lu la semaine dernière:

J’ai enfin terminé le premier tome d’Honor Harrington et ce fut une belle découverte. Ma chronique plus complète est déjà disponible. J’ai ensuite enchaîné avec Harry Potter et la chambre des secrets, dans le cadre du challenge « 1 an pour relire Harry Potter ». Replonger dans cet univers m’enchante toujours énormément, c’est comme un retour dix ans en arrière. N’empêche, j’avais oublié certains détails, comme l’anniversaire de Nick, la Saint-Valentin… Que de scènes épiques coupées au montage du film ! Puis Peeves quoi… Pourquoiiiii n’est-il pas lààààààà? Frustration quand tu nous tiens. Honnêtement, si je m’étais écoutée, j’aurai enchaîné sur le tome 3 directement mais bon, je vais essayer de respecter les dates. Ce n’est pas comme si je manquais de lecture.

Ce que je suis en train de lire:
Frontières_Liquides_C1

Ma première lecture dans le cadre du Printemps de l’Imaginaire Francophone 2018, à savoir le premier tome de « L’armée des veilleurs » (les frontières liquides) de Jérôme Nédélec. L’auteur m’a envoyé le roman en service presse après que j’ai lu une chronique à son sujet sur un blog (comme ça remonte, je ne sais plus lequel, désolée x.x mais si la personne concernée passe par là, qu’elle se manifeste pour que je puisse lier sa chronique dans la mienne ! ) et je lui ai promis de le lire pendant la durée du challenge. J’en suis à 40% sur ma liseuse et je suis agréablement surprise par la qualité littéraire de ce livre, édité chez un petit éditeur que je ne connaissais absolument pas. J’aime beaucoup et je suis presque sûre que ma chronique sera très positive.

Ce que je vais lire ensuite:
les-chercheurs-du-temps-1038011

J’ai encore un service presse dans ma PAL que j’ai reçu au salon du livre de Bruxelles et qui entre parfaitement dans le challenge. Il s’agit des « Chercheurs du temps » d’Emmanuelle Nuncq chez Séma Éditions. Emmanuelle est une auteure dont je connais déjà les écrits (j’ai le dernier tome de sa trilogie Palimpsestes dans ma PAL) donc je ne m’inquiète pas trop, je sais que je vais passer un bon moment. J’ai hâte ! D’autant que ce sera mon premier roman lu chez cet éditeur.

Et vous, qu’allez-vous lire cette semaine? ^_^

FOCUS – Mon bilan lecture de 2017

Bon, en vrai, je triche un peu !
J’ai fait les comptes: du 15 décembre 2016 au 15 décembre 2017, j’ai lu en tout 66 romans (si si, je vous jure…) et 43 mangas. Ce qui fait plus d’un roman par semaine. Je sais que beaucoup sont à davantage mais je lis pour le plaisir et je vous en parle pour la même raison. Je précise toutefois que je n’ai pas compté les livres / les articles lus dans le cadre de mes études.

Dans tout ça, il y avait du bon et du moins bon. Je vous propose donc de découvrir mon petit bilan personnel, qui mettra l’accent uniquement sur le positif ! Comme toujours sur le blog.

Ma plus belle découverte française de l’année:
Sans conteste, il s’agit de Morgane Caussarieu. Une auteure qu’on a passé des années à me recommander (enfin, depuis 2015 quoi), que j’ai longtemps boudé, pour finalement la découvrir grâce aux promotions de l’été chez Mnémos. Et quel bonheur ! Une Poppy Z Brite à la française qui a su s’affranchir de cette étiquette, définir sa propre personnalité littéraire. Si « Dans les veines » rappelle l’iconique auteure américaine, « Chéloïdes » ne manquera pas de vous retourner complètement le cerveau. Sans parler de sa nouvelle parue dans « Black Mambo » ! J’adore découvrir les connexions entre chaque texte et j’ai hâte de vider ma PAL papier pour enfin dévorer « Je suis ton ombre » qui est le dernier roman qu’il me reste à lire d’elle. Notez qu’en février, elle va en sortir un nouveau dans la collection Naos de chez Mnémos et j’ai vraiment hâte. En bref, si vous aimez les univers malsains, trashs, etc. c’est un must-read.

Ma plus belle découverte belge de l’année:
Mon cœur a balancé entre deux noms mais je me dois d’être honnête, il s’agit de Vincent Vallée. Rien ne le prédestinait à figurer dans ce classement, puisqu’il écrit de la littérature générale, mais « Verlaine avoue Rimbaud » m’a complètement bouleversée. J’ai adoré chaque ligne de ce merveilleux ouvrage que je vous recommande plus que chaudement. Quant à l’autre nom, il s’agit d’Emilie Ansciaux.  J’ai trop longtemps laissé de mauvaises langues me détourner de ses écrits et j’ai découvert « la Mélodie » (un roman court et effrayant) avec grand plaisir. Elle dispose de vraies qualités littéraires et son dernier roman attend sagement dans ma PAL que ma bookjar daigne l’en sortir. Je vous invite à vous pencher sur la bibliographie de ces deux auteurs belges qui méritent d’être découverts !

Ma plus belle découverte littéraire de l’année:
Il ne s’agit pas tant d’un auteur que d’une série, trilogie devenue quadrilogie (j’attends la version poche pour que ça ne cloche pas dans ma bibliothèque mais vous n’imaginez pas comme c’est difficile…). Si vous me suivez un peu, vous savez que je parle de «Les extraordinaires et fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé » de Raphaël Albert. J’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de Sylvo, un anti-héro elfique vraiment hors du commun. J’en ai longuement parlé dans mon article sur la trilogie (donc je vais éviter de continuer à radoter ->) mais je ne peux que vous encourager à découvrir cette histoire peu banale, elle vaut vraiment le détour et a su me faire vibrer sur le long terme.

Ma plus belle découverte manga de l’année:
J’ai hésité entre plusieurs séries mais rendons à César ce qui est à César… Ou plutôt, donnons-le à Atchepsout, la Reine d’Égypte de chez Ki-oon ! Ce manga ne m’attirait pas du tout au premier abord, je n’aimais pas la couverture du tome 1 (à cause des yeux du personnage) et je ne l’aurai jamais lu si je n’avais pas fait la file pendant deux heures à Livre Paris pour rencontrer l’auteure, afin de lui faire signer un exemplaire pour Kazabulles, ma librairie favorite. Cette série est extraordinaire, prenante, dure, bien documentée, on s’attache immédiatement à l’héroïne et on attend chaque tome en trépignant d’impatience. Sérieusement, si vous ne devez lire qu’un seul manga, lisez celui-la !

Et voilà, c’est tout pour 2017 ! Concernant 2018, j’attends tellement de romans que je vais vous épargner la longue liste. Je sais que ça va être une année riche en excellentes lectures et je me réjouis déjà d’y être. Et vous, quels sont vos coups de cœur pour 2017 ? Dites-moi tout dans les commentaires !