À l’ombre de 2020 – mon bilan annuel

Bonne année tout le monde !

Bah oui, commençons par le commencement. J’espère que vous avez pu marquer le coup tout en prenant soin de vous et que vous êtes prêts pour entamer 2021. Ce premier jour de l’année, c’est l’occasion pour moi de revenir sur ce qu’a été le blog en 2020, ce que j’ai fait, ce que j’ai finalement laissé tomber et ce que je prévois pour l’avenir. Attachez vos ceintures, on va commencer avec les chiffres…

L’ombre des nombres.
Des chiffres et un jeu de mots à la noix aussi, tant qu’à faire ! En 2020, le blog a eu davantage de visites, davantage d’abonnés et davantage de… d’un peu près tout en fait, comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous.
Sans titre
Pourtant, j’ai publié moins d’articles (224 en 2019 pour 177 en 2020…) mais ils ont été davantage lus et commentés puisque, pour la première fois, le blog passe la barre des 20.000 visites mais aussi des 2 000 commentaires. C’est peut-être peu si on compare à d’autres mais sincèrement, je suis ravie et ça me colle un peu le tournis d’ailleurs. D’autant que ce sont mes articles « réflexions » qui attirent le plus avec la place des autrices francophones en science-fiction qui se classe largement en-tête, suivi par mes 9 incontournables (récent) en SFFF et par mon article sur le respect de la littérature de l’imaginaire. Ça me fait plaisir vu à quel point je me prends la tête pour exprimer clairement mon propos tout en restant respectueuse ! Je me rends aussi compte que les articles thématiques intéressent davantage les lecteurs du blog, aussi je vais réfléchir à une manière d’en proposer plus pour cette année. 

Au milieu de tout ça, la chronique littéraire la plus lue en 2020 est, sans grande surprise, celle de Trop semblable à l’éclair d’Ada Palmer au Bélial ♥ Alias un de mes plus gros coups de cœur de tous les temps, rien que ça quoi. #AdaRules

C’est en France, en Belgique et aux États-Unis (?!) qu’on me lit le plus ! Mais comment les gens arrivent sur mon blog ? Et bien grâce à WordPress, à Twitter mais également au Culte d’Apophis et à Albédo (alias la Lutine), merci pour votre référencement ♥ Et merci aussi aux autres qui référencent aussi 🙂 Quant à savoir qui sont précisément tous ces visiteurs, grand mystère… On peut toutefois identifier le top 3 des commentateurs. Largement en tête se trouve l’ami Apprenti Otaku (grâce à qui je chronique davantage de mangas sur le blog d’ailleurs, on peut lui dire un tout grand merci), puis vient Lutin82 et enfin, Light and Smell. Merci pour votre fidélité et merci aussi à tous les autres commentateurs occasionnels ou visiteurs silencieux, vous êtes les meilleurs ♥

Bon, c’est déjà pas mal tout ça mais je sais que les chiffres les plus attendus sont ceux qui arrivent… Qu’ai-je lu donc en 2020 ? Et bien très exactement…

74 romans.
23 nouvelles unitaires.
6 anthologies.
151 mangas.
8 comics.
3 non-fiction.

Souvenez-vous, l’année dernière j’avais dépassé la barre des 100 romans (111 exactement) et j’avais lu une soixantaine de mangas à côté. J’étais effarée devant ce bilan qui avait été à l’origine d’une grosse remise en question sur ma manière de consommer de la littérature. Je ressentais un sentiment d’overdose, je n’en pouvais plus et je ne me rappelais même pas de plus de la moitié de mes lectures. Force est de constater que cet électrochoc a porté ses fruits. J’ai moins lu, moins chroniqué mais j’ai tout fait avec davantage de qualité, du moins c’est ainsi que je le ressens. D’ailleurs, je n’ai pas les chiffres exacts mais j’ai abandonné plusieurs fois des textes qui ne me correspondaient pas sans ressentir une once de culpabilité. Plusieurs fois, ça signifie par moment à plusieurs reprises sur le même mois… Quand je n’avais pas envie de lire, je ne le faisais pas et quand j’avais envie de me consacrer à du format court et / ou graphique, je ne m’en suis pas privée. J’ai aussi arrêté de me dire : mince si je ne finis pas ce bouquin il n’y aura pas de chronique sur le blog pendant x jours, ça craint. Ouais, j’en étais arrivé à ce stade… Ainsi, j’ai plus que doublé ma consommation de mangas grâce en partie à des relectures (la faute au confinement) tout en baissant celle des romans et en y ajoutant des nouvelles dans le cadre du #ProjetMaki. Quand je regarde ces chiffres, je suis vraiment satisfaite de ce qu’ils représentent et fière de mon évolution. Je compte bien continuer avec cette mentalité en 2021.

Dans l’ombre de l’ombre :
Qu’ai-je fait en 2020 ? J’ai participé à quatre challenges : le printemps de l’imaginaire francophone (tombé très mal pendant le confinement et que j’ai un peu suivi de loin parce que le dynamisme n’y était pas trop, hélas), le S4F3 de l’amie Lutine (qui a souffert aussi de la situation), le Projet Maki grâce auquel j’ai lu davantage de nouvelles, novelettes et novellas ainsi que le Défi Cortex que j’ai un peu oublié mais je viens enfin de penser à up mes chroniques. Il faudra que je me montre bien plus assidue la prochaine fois !

J’ai également commencé à lire la totalité de la collection Une Heure Lumière du Bélial et si j’ai bien avancé, je vais pouvoir continuer sur ma lancée en 2021. Je me suis aussi décidée à m’abonner au Bifrost pour son 100e numéro, choix que je ne regrette pas puisqu’il me permet, d’une part, de lire des nouvelles inédites et d’autre part, d’étoffer ma culture SFFF.

En 2020, j’ai eu un nouveau partenariat avec les éditions du Chat Noir, contracté pour une année (parce qu’il faut bien laisser la place à d’autres !) mais ça m’a fait vraiment plaisir de recevoir cette marque de confiance de leur part ainsi que leurs nouveautés avant tout le monde. J’avoue qu’être la première à écrire sur le dernier Céline Chevet a fait battre mon petit cœur de fan ♥

Enfin, ce fut l’année où je me suis adonnée à une relecture, la première depuis une éternité. Pendant le premier confinement, je suis tombée à court de manga et comme je ne voulais pas commander en ligne afin de soutenir mon libraire indépendant à sa réouverture, je me suis dit que c’était l’occasion de me replonger dans une série que j’adore : Black Butler. J’ai justement achevé cette relecture quelques jours avant la fin 2020 et déjà préparé un article à ce sujet que vous pourrez lire d’ici la semaine prochaine.

L’ombre en 2021 :
L’année va s’articuler autour de trois grands axes.
Déjà, j’ai décidé que 2021 serait l’année où je découvre (enfin) les romans Dune de Frank Herbert. J’ai d’ailleurs commandé le premier tome chez mon libraire, histoire de ne pas me laisser procrastiner sur cette résolution. Pourquoi lire Dune ? Afin d’apporter un peu de terreau à mes classiques de la culture SFFF, ils en ont besoin. Pourquoi brusquement maintenant ? Et bien on a énormément parlé de cette saga avec un film à venir, la sortie de plusieurs livres sur l’univers, donc je me suis dit que c’était le moment. 

Je souhaite également lire davantage en anglais car même si je suis toutes mes séries en VO, j’ai l’impression que je perds mes acquis sur cette langue et je le déplore. Du coup, j’envisage de coupler cette résolution avec la poursuite du Projet Maki et me tourner vers du format court, nouvelle, novelette et / ou novella. Comme je continue de ne pas acheter sur Amazon, si vous avez des sites à me conseiller pour me fournir (légalement je précise 😉 ) et des titres à me recommander, je suis preneuse. Je poserai bien entendu la question sur Twitter mais voilà, n’hésitez pas dans les commentaires à me donner déjà quelques titres.

Enfin, en 2021, je vais m’essayer à l’organisation d’un challenge littéraire. Peut-être le savez-vous mais il y a quelques jours, sur Twitter, l’ami Maki a annoncé qu’il passait la main pour l’organisation du Projet Maki parce que ça lui prend beaucoup de temps et qu’un an, ça suffit. En gros résumé hein. J’ai donc proposé de reprendre le flambeau et je vous prépare un article explicatif programmé pour le 3 Janvier, date du début du challenge. Pour celles et ceux qui n’ont pas suivi, le Projet Maki se proposait de mettre en avant le format court et d’encourager la lecture de nouvelles, novelettes et novellas de manière régulière, sur toute une année. C’est ce que je vais faire ici, en proposant des objectifs à atteindre, des missions à remplir dans une optique fun.

Pour terminer ce bilan, en général, je mets en avant un/e auteur/ice et une maison d’édition mais j’y ai consacré un article complet de manière un peu détournée en vous recommandant les romans et les mangas / comics à mettre (selon moi) sous votre sapin en 2020. Je ne vais donc pas radoter ! 

Voilà, c’est déjà la fin de ce bilan qui, je trouve, est plutôt positif et très encourageant dans l’ensemble ! J’espère que le blog continuera sur cette lancée en 2021 et que vous serez toujours tous et toutes au rendez-vous. Merci de me lire, je vous souhaite le meilleur ♥

tenor