Bilan mensuel de l’ombre #47 – juin 2022

On se retrouve en ce premier jour de juillet pour le bilan du mois de juin. Un mois particulièrement compliqué en matière de lecture de romans même s’il y a eu d’excellents titres au programme… Et hélas, beaucoup d’abandons. Détaillons un peu !

Mes lectures : romans et formats courts.

Je n’ai lu que trois romans ce mois-ci et tous les trois possédaient d’indéniables qualités. J’ai commencé par terminer Le Privilège de l’Épée d’Ellen Kushner qui a été un délice de la première à la dernière page. Ensuite j’ai enchaîné avec une valeur sûre, à savoir le dernier roman d’Ariel Holzl intitulé La princesse sans visage qui a su tenir ses promesses en m’emmenant dans un univers féérique plein de cruauté. Enfin, j’ai terminé avec un texte historico-fantastique au sein d’une petite structure que je ne connaissais pas et qui a su me convaincre par la qualité de son travail. Il s’agit du Poids de la Maille de Lancelot Sablon aux éditions Loutre du Béryl.

Malheureusement, si ces trois lectures ont vraiment su m’enchanter, dans l’ombre, il y a aussi eu une grosse vague d’abandon… En premier lieu, j’ai laissé tomber au bout de quelques pages un roman auto-édité qui m’a rappelé mon propre premier texte dans tous ses défauts. Ensuite, j’ai essayé de lire Michael Roch mais que ce soit pour Le Livre Jaune ou pour Té Mawon je n’ai pas du tout accroché au principe ni au style d’écriture. Je ne remets pas en cause les qualités de l’auteur, simplement il ne correspond pas à ce que j’aime lire. C’est après cela que j’ai lu le Poids de la Maille qui a un peu sauvé les meubles mais ce n’était que pour mieux replonger… J’avais reçu les Quatre Vent du Désir d’Ursula Le Guin de la part du Bélial (merci à eux !) et je me suis dit que lire des nouvelles m’aiderait sauf que je n’ai pas accroché du tout aux textes proposés, ce qui me frustre parce que j’avais vraiment envie d’aimer cette autrice. Et depuis une dizaine de jours, je suis sur deux lectures parallèles qui n’avancent pas et dont je vais vous reparler plus bas dans mes lectures charnières.

Espérons que juillet sera meilleur… Heureusement, les mangas sauvent les meubles !

Mes lectures : les mangas.

Côté manga par contre en dehors d’un abandon et deux petites déceptions, le mois de juin a été une franche réussite ! En premier lieu avec la fin de Beastars qui a tenu toutes ses promesses. Ensuite avec de nouvelles séries commencées dont Iruma à l’école des démons (on en reparlera bientôt) qui est un shônen très plaisant avec un bon équilibre entre humour, world-building, construction des personnages et intrigue. J’ai aussi lu, une fois n’est pas coutume, un yaoi tout doux et adorable intitulé Sasaki et Miyano dont je viens d’acquérir le troisième tome. Je ne sais pas si j’écrirais dessus, toutefois je vous le recommande. J’ai également continué Bakemonogatari qui restera donc mon plaisir coupable… J’adore les personnages, la subtilité, l’intrigue, le dessin, si bien que j’arrive sans problème à oublier ces plans culottes inutiles. Au registre des bonnes surprises, on peut également ajouter le premier tome de la perfect edition d’Evangelion qui a aussi tenu ses promesses. Je pense revenir sur cette série mais une fois que tous les volumes auront été réédités. J’ai également continué Shangri-La Frontier avec le tome 4 que j’apprécie toujours avec une intrigue qui se densifie et une façon de raconter le média jeu-vidéo qui me plait.

Il y a également eu deux déceptions notables. La première étant le tome 11 d’Otaku Otaku qui n’apporte pas grand chose et manque clairement d’envergure. C’est parfaitement oubliable et très plan-plan, on tombe dans un registre ultra classique plutôt décevant vu ce que la série offrait jusque là. Ensuite, le tome 7 de Toilet-Bound Hanako-Kun suite auquel je vais arrêter la série car j’en ai vraiment plus que marre du body shaming autour du personnage de Néné ainsi que l’inconsistance crasse de celle-ci. Dommage parce qu’il y avait du potentiel ! Et, ironiquement, j’ai par contre adoré découvrir le tome 0 de la série auquel j’ai consacré tout un article

Enfin, je vous ai parlé d’un abandon, il s’agit du premier tome de The Case Book of Arne et voici ce que j’écrivais dans mes notes personnelles : même pas pu finir tellement la mise en place est catastrophique. Ça m’apprendra à ne pas lire les premières pages avant d’acheter… Dégoûtée par ce gâchis d’argent ! Une adaptation d’un jeu-vidéo pas du tout heureuse. Je me rends d’ailleurs compte que les adaptations de jeu-vidéo en manga de manière générale n’ont jamais su me séduire.

Un total de 13 volumes lus !

Ma lecture charnière :

J’ai théoriquement deux romans en cours même si je pense sincèrement les abandonner parce que je ne ressens pas l’envie de les continuer à l’heure où j’écris ces lignes et cela dure depuis plusieurs jours. Il s’agit d’un achat aux Imaginales et d’un service presse sollicité après la lecture d’un billet publié par Apophis qui en disant grand bien. Je vais sûrement recevoir un blâme divin pour ça…

Le fait est que je n’arrive à entrer dans aucune des deux histoires. La première n’a rien d’original et je sens presque les cases du cahier des charges qui sont cochées au fur et à mesure, du coup ça m’ennuie et je vois très bien comment tout va se terminer. De plus, le style de narration à la première personne avec l’héroïne qui revient sur ce qui lui est arrivé avec quelques phrases du genre « je n’imaginais pas du tout que c’était la dernière fois que je lui parlais » a pour ambition une efficacité qu’il n’atteint à aucun moment. Dommage parce que le cadre me plaisait avec ce soleil disparu, ces monstres que je n’avais jamais croisé dans mes lectures passées, il y avait de bonnes idées. Attention, je ne dis pas que le roman est mauvais ! Il ne correspond simplement pas à mes attentes de lectrice. De plus, en effectuant une recherche pour télécharger la couverture, j’apprends qu’il s’agirait d’un tome 1 ? Ce n’est, encore une fois, inscrit NULLE PART BON SANG.

Pour le second, l’univers est passionnant et ambitieux, malheureusement les personnages manquent de relief, du coup je n’arrive pas à m’intéresser à l’ensemble. On peut en penser ce qu’on veut mais quand je lis un roman, j’ai besoin de me sentir investie émotionnellement. Un peu comme pour une série télévisée. Le world-building peut-être aussi extraordinaire qu’on veut, sans protagonistes à la hauteur, ça retombe. Il faut dire aussi que les intrigues du genre espionnage dans les années 30, ça a toujours été un peu moins mon délire mais bon ! L’enthousiasme d’Apophis était tel que j’ai malgré tout eu envie de tenter l’aventure. Je réessaierais peut-être une fois ma panne de lecture dépassée.

Mes craquages prévisionnels :
Je n’ai rien repéré en juillet qui me donne plus envie que ça côté roman. De toute manière, en théorie, les éditeurs ne sortent rien pendant l’été… Sauf les éditeurs de manga qui, comme chaque année, craquent totalement pour la Japan Expo en prévoyant une AVALANCHE de titres que ce soient des suites ou des nouveautés. Du coup la première semaine de juillet va être assez riche en arrivage également sur des séries que je suis comme les Carnets de l’Apothicaire ou Frieren. Il y a aussi des tomes prévus chez Pika pour Bakemonogatari et chez Nobi-Nobi pour Iruma mais je n’ai pas encore rattrapé la publication. De plus, juillet étant le mois de mon anniversaire, j’attends de voir ce que je vais recevoir avant de potentiellement craquer sur quelque chose.

Le focus de l’ombre :
L’ami Apophis (encore lui !) se lance dans des articles plus costauds sur des uchronies possibles qu’il développe en dehors de l’Apophis Box, je vous invite à jeter un œil parce que ça vaut le détour !

En juin, c’est également le retour de deux challenges littéraires très attendus pour l’été : le S4F3 de l’amie Lutine qui a fait une réapparition pour l’occasion et le fameux Summer Star Wars de Lhisbei auquel je ne participe jamais parce que le timing de mes lectures ne colle pas MAIS dont j’apprécie beaucoup l’idée.

Les petits bonheurs :
Les petits bonheurs du mois est un rendez-vous initié par le blog Aux Petits Bonheurs qui consiste à mettre en avant les moments positifs de la vie. Le grand moment de juin pour moi fut le concert de Rammstein à l’Arena Düsseldorf ! Mon père m’avait offert les places pour mon anniversaire en juillet 2019 puis le COVID est passé par là… Il aura finalement fallu deux ans de plus pour les voir mais je ne regrette pas un seul instant ce spectacle de MALADE ! Un souvenir impérissable. Je me suis explosée la gorge à hurler en allemand et j’ai sauté dans tous les sens tellement je me suis laissée embarquer par l’ambiance (et par mes voisins, deux Allemands de mon âge extrêmement sympathiques qui heureusement parlaient anglais !). Ça m’a procuré un bien fou et permis de créer de chouettes souvenirs. À refaire.

Et voilà, ce bilan est déjà terminé ! Vu comment ça se profile, il est possible que je publie moins pendant l’été parce que je ne vois pas l’intérêt d’écrire des articles de « remplissage » donc quand j’aurais quelque chose d’intéressant à raconter ou que l’envie de relire des romans sera revenue, comptez sur moi pour le partager. D’ici là, ne vous inquiétez pas de mes silences et surtout profitez bien de vos congés si vous en avez. Prenez soin de vous ♥

32 réflexions sur “Bilan mensuel de l’ombre #47 – juin 2022

  1. Prends soin de toi également! 🙂
    J’espère que cette panne de lecture va vite passer…ou que, dans tous les cas, tu profiteras de ton été autrement 🙂
    Je suis contente de voir que le Ellen Kushneret le Ariel Holzl t’ont plu! L’un est dans la PAL de ma soeur et l’autre dans ma WL! Je vais d’ailleurs aller lire tes avis plus détaillé là maintenant!
    Au plaisir de te relire prochainement! Et sinon, ce n’est pas comme si je n’avais pas quelques-unes de tes chroniques à lire XD

  2. Joli bilan sur certains, dommage pour les abandons et déceptions
    Je suis en train de lire la princesse sans visage, l’univers et la plume sont un régal. Ravie de te voir toucher par Sasaki et Miyano
    Vive les mangas 🙂
    Bon mois de juillet ++

  3. Arf… J’espère que tu vas tomber sur des lectures qui te permettront de sortir de ta panne.

    C’est Gromovar qui a attiré mon attention sur Summerland que j’ai pris en SP aussi donc, je ne suis pas encore très avancée mais pour le moment je reste intriguée ^^

    Beau mois de juillet à toi 🙂

  4. Sasaki et Miyano, je trouvais ça tout mignon et tout doux sur les deux premiers tomes, mais j’ai fini par abandonner à la fin du 3 tellement ça n’avançait pas, c’est dommage parce que les perso me plaisaient beaucoup 😦 .

    • Ah je n’ai pas encore lu le 3, tu me fais peur du coup TT On va voir ! Mais j’adore, comme tu dis c’est doux, c’est beau, ça va remplacer Otaku Otaku qui vient de se finir ->
      Pourtant c’est pas mon style de lecture en général mais parfois y’a un titre qui se démarque comme ça…

  5. Je crois que j’ai déjà pas mal réagi au fil de tes publications, donc je n’ai pas des tonnes de choses à ajouter, si ce n’est que j’ai hâte de lire ce que tu vas écrire au sujet d’Irumachou !

    En attendant, je te souhaite un excellent mois de juillet.

  6. Effectivement un mois un peu en demi-teinte, je te souhaite de plus beaux moments en juillet !
    J’ai un peu le même problème avec Ursula le Guin, j’ai envie de la découvrir mais je n’ai pas trop accroché à La main gauche de la nuit malgré de belles idées…
    Quant à la fin d’Otaku Otaku, j’ai eu l’impression d’un auteur nous balançant tout ce qu’il avait prévu pour boucler la boucle, mais c’est tout. Moi je m’en suis satisfaite mais je peux comprendre ta frustration.
    Beau mois de juillet à toi ☀️

    • Merci à toi !
      Idem pour la Main Gauche de la Nuit, j’ai profité ici de ce sp surprise pour réessayer mais ça ne l’a pas fait, c’est comme ça hélas.
      Oui c’est un peu ce que j’ai ressenti pour Otaku Otaku, j’avais tellement aimé jusque là que j’en aurais voulu plus en fait…

      À toi également ^-^

  7. Oh mince, dommage pour tous ces abandons… C’est vrai qu’il arrive des périodes où on ne parvient pas à mettre le doigt sur la lecture qu’il nous faut, et s’enchaînent alors des tentatives décevantes… J’espère que juillet ira mieux pour toi !

  8. Merci pour ce nouveau bilan! J’espère que juillet t’apportera de belles lectures!
    Perso, j’attends seulement les carnets de l’apothicaire mais j’ai ajouté quelques livre à ma PAL avec l’OPAllStars. J’ai été très raisonnable mais c’était une très bonne occasion pour sélectionner quelques titres me faisant sortir de ma zone de confort. Affaire à suivre…
    Je te souhaite un très bon été 🙂

    • Merci à toi !
      Je n’ai pas profité de l’OP cette année vu que je suis blasée des romans mais je suis contente que tu aies trouvé des livres intéressants tout en restant raisonnable 😉
      Je te souhaite également un bel été ^-^

  9. Trois bons romans et beaucoup de chouettes lectures de mangas, ça reste un très beau bilan 🙂
    Nos jours brûlés me tente toujours pas mal, mais je ne supporte pas le genre de phrases que tu mentionnes…
    Quant à ton abandon de The Case Book of Arne, il me permet d’éliminer un achat de ma liste parce que ma médiathèque ne se décidant pas à le proposer, j’étais prête à craquer.
    Bon mois de juillet !

  10. (merci pour les liens)

    * SPOILER * Si ça peut t’inciter à finir Summerland malgré le fait que tu n’adhères pas aux personnages, l’intrigue type espionnage n’est qu’une « couverture » de la part de l’auteur pour quelque chose de BEAUCOUP plus ambitieux, qui recycle un trope de la SF d’une façon bluffante, il n’y a pas d’autre mot. * SPOILER *

    Après, ce n’est pas parce que Feyd, Gromovar et moi encensons ce bouquin de Rajaniemi qu’il faut absolument se forcer à le lire ou le terminer, chacun ses goûts ou son angle d’analyse. Et puis bon, tu connais la chanson, « Trop de livres, pas assez de temps ». Quand je l’ai lu, « Trop semblable à l’éclair » était chaudement recommandé par des gens très bien, ce qui ne m’a pas empêché de tellement peu y accrocher que je ne l’ai même pas fini. Cela n’enlève rien à la confiance que je porte à l’opinion de ces gens là ou à celle que des personnes qui ont aimé peuvent porter à mes avis littéraires.

    • Tout le plaisir est pour moi.
      Tu es bien bon aujourd’hui 😉 je plaisante bien sur. Chaque fois que tu sors l’exemple de trop semblable à l’éclair je ne peux que m’incliner 😅

      Tu as parfaitement raison. Je pense que j’y reviendrais plus tard, ce n’était pas le bon moment pour tenter ce genre d’expérience. J’ai cru que ce livre atypique me sortirait de ma panne de lecture roman mais c’était faire reposer beaucoup de choses sur lui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s