Bilan mensuel de l’ombre #45 – avril 2022

Un mois un peu étrange à la fois trop long et trop court. Ce paradoxe !

Mes lectures : romans et formats courts

J’ai commencé le mois d’avril en terminant La Monture de Carol Emshwiller chez Argyll, un roman atypique qui dérange et offre d’intéressantes pistes de réflexion. Un plaisir à lire ! Ensuite j’ai reçu par surprise le premier tome de la Maison des Jeux de Claire North, aimablement offert par le Bélial (que je remercie) et qui a été un coup de cœur. Une novella exceptionnelle qui se hisse largement dans le top 3 des meilleurs UHL de tous les temps. Après ça, j’ai décidé de lire l’anthologie Nouvelles du Front chez Livr’S pour profiter de la prose de mes camarades auteur·ices et j’ai été agréablement surprise par la qualité des nouvelles sélectionnées. Je trouve que cette initiative gagne en qualité d’année en année (et je ne dis pas ça parce que ma nouvelle est dedans ! Objectivement, ce n’est pas la meilleure du lot.) ce qui me rend très curieuse pour la prochaine fois.
Petite pause manga avant de revenir au roman et terminer la saga des Chroniques Homérides d’Alison Germain, d’une façon bien satisfaisante d’ailleurs. Un billet va arriver sur le sujet ! Ensuite, reprise des services presses après plus d’un an d’arrêt. Trolls et Légendes m’a rendue faible… J’ai découvert Les oiseaux du temps, c’était mon premier Mü et probablement pas le dernier bien que je sois restée très extérieure à cette lecture. Là aussi, on en reparlera plus tard en mai.

Ce qui fait un total de 3 romans, 1 anthologie (avec 9 nouvelles) et 1 novella.

Mes lectures d’avril : les mangas

Ce mois-ci sortait le dernier tome de Reine d’Égypte, l’occasion pour moi de tout relire à la suite pour découvrir le dernier tome dans les meilleures conditions possibles. Je pense que je vais procéder comme ça à l’avenir pour chaque fin de série parce que ça a donné une saveur particulière à cet ultime volume ! Une aventure que j’ai adorée et dont je vais reparler prochainement dans un article dédié.
Je me suis également jeté sur le nouveau tome de Black Butler que j’ai pu avoir en avant première à la Made In Asia. Impossible de résister à l’appel du comte de Phantomhive…

Ce qui fait un total de 10 volumes lus.

Ma lecture charnière :
les-enfants-de-la-terreur
J’avais commencé la lecture de ce roman début du mois et je l’avais abandonnée au bout d’une cinquantaine de pages, sans réussir à rentrer dedans ni à me passionner pour les personnages. Mais les avis enthousiastes des blogpotes m’ont fait douter alors je lui ai laissé une nouvelle chance… Et j’ai bien fait car cette fois, je suis allée au bout ! Une chronique détaillée arrivera à la fin du mois prochain.

Voici la quatrième de couverture :
« « Il amena peu à peu son idée des portraits d’enfants de la Révolution, première génération d’une race qui ferait la fierté de la nation mais dont beaucoup vivaient dans l’abandon, réduits aux pires extrémités, ici même, à Paris, certainement des milliers d’une invisible armée, qu’on craignait parce qu’on ignorait tout ou presque de son mode de subsistance ; mais lui, Sade, se faisait fort de détecter ses us et coutumes pour le compte des lecteurs que cela passionnerait, car qui ne rêvait pas de s’immiscer dans les arcanes d’une telle société secrète sans rien risquer et pour le prix modique d’une gazette ? »

Dans cette fine uchronie, Sade forme avec le chevalier d’Éon un duo marginal qui dialogue avec érudition et joie de vivre, tout en enquêtant sur les horreurs de leur temps. »

Mes craquages prévisionnels :
Mai est le mois des Imaginales, beaucoup de sorties sont prévues à cette occasion au point où on ne sait plus où donner de la tête. D’ailleurs, Nouvelles du Front sera disponible en avant première au festival. Je pose ça là..

De mon côté, trois certitudes :

Le privilège de l’épée d’Ellen Kushner chez ActuSF, d’autant que l’autrice sera présente aux Imaginales. Impossible de rater ça ! Il y aura également le second tome de la saga des Chuchoteurs d’Estelle Vagner aux éditions du Chat Noir vu que j’avais beaucoup aimé le premier et enfin, last but not least, le nouveau roman d’Ariel Holzl, la princesse sans visage. Ariel, c’est un auteur doudou dont j’achète tous les romans sans me poser de questions, encore chez Slalom !

Le focus de l’ombre :
Le coup de gueule d’Estelle Faye envers les prix littéraires, que vous pouvez lire dans son thread sur Twitter et qui mérite qu’on en parle.

Katia Lanero Zamora qui remporte le premier prix des lycées du festival l’Ouest Hurlant pour la Machine, bravo à elle ♥

David Bry remporte le prix Imaginales des Lycées avec la Princesse au visage de nuit, bravo à lui ♥

Et je sais que d’autres ont remporté des prix (bravo à ell·eux aussi !) mais dans mon focus de l’ombre, j’ai envie de parler des oeuvres que j’ai déjà pu lire et qui ont su me convaincre. Pour le détail, je vous invite à suivre les comptes des salons concernés 🙂

Les petits bonheurs : 
Les petits bonheurs du mois est un rendez-vous initié par le blog Aux Petits Bonheurs qui consiste à mettre en avant les moments positifs de la vie. Le mois dernier, je vous évoquais une grande décision sur le plan professionnel et je pensais que j’en saurais davantage assez vite pour pouvoir en parler dans le détail… Mais c’est sous-estimer la lenteur de l’administration ! Et ma capacité à douter à m’en rendre malade au point de, si pas changer d’avis, me monter la tête avec des plans sur la comète pour lesquels je vais avoir besoin d’une sacrée dose de courage. Du coup, j’espère être fixée la semaine prochaine mais la perspective m’a déjà enlevé un poids de la poitrine dont je n’avais pas conscience. L’air de rien, c’est précieux.
Ensuite j’ai pu profiter de deux semaines de congé durant lesquelles j’ai participé à deux salons : la Made in Asia et Trolls et Légendes, où j’étais d’ailleurs invitée. J’en avais parlé dans ce billet. Ce furent des salons exceptionnels en terme de rencontres et de ventes, ce qui m’a reboosté. De plus, j’ai aussi rencontré les éditions 1115 « en vrai » et on a bien sympathisé. Plein de petits instants de bonheur, donc, qui font du bien.

Et voilà, ce bilan se termine déjà ! On se retrouve en mai où j’espère avoir plein de bonnes nouvelles. Et pour certain·es, rendez-vous aux Imaginales ♥

13 réflexions sur “Bilan mensuel de l’ombre #45 – avril 2022

  1. Tu as l’air d’avoir eu un mois d’avril bien rempli 🙂
    Je n’ai toujours pas lu Les oiseaux du temps qui me tente pourtant depuis sa sortie VO alors même si tu es restée en dehors de ta lecture, je serais curieuse de lire ton avis.
    Bon mois de mai !

  2. Pas grand chose à dire sur ton bilan, car on a déjà eu l’occasion d’échanger sur plusieurs sujets que tu aborde, notamment le coup de gueule d’Estelle Faye que j’ai découvert grâce à toi, et qui aborde je trouve un point intéressant.

    Excellent mois de mai à toi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s