Bilan mensuel de l’ombre #36 – juin 2021

Bonjour tout le monde !
Le mois de juin est désormais terminé, c’est donc l’heure de dresser un petit bilan de mes lectures et elles ont été très nombreuses, surtout au format court… La faute à la fin du #ProjetOmbre qui se couple au début du #S4F3s7. Pas le temps de chômer !

Mes lectures de juin – les romans.

J’ai commencé le mois en lisant le second tome de la duologie Sous les sabots des dieux de Céline Chevet aux éditions du Chat Noir, un texte très convainquant dans un genre de l’autrice n’avait pas encore exploré jusqu’ici. J’ai ensuite enchaîné avec une autre suite : la troisième griffe de dieu d’Adam Troy Castro qui a été une petite déception. Si j’ai passé un bon moment de divertissement avec ma lecture, la manière dont l’héroïne s’exprime et change en couple me rappelle désagréablement Anita Blake de L.K. Hamilton, qui est pourtant de la bit-lit. Je préférais largement la Andrea Cort des nouvelles ! Tout comme je préférais largement la Anita Blake des 6 premiers tomes de la saga. Bref, après cela, j’ai voulu enchainer avec une valeur sûre et j’ai donc tiré de ma PàL Peine-Ombre, le dernier roman d’Ariel Holzl à destination d’un public adulte qui m’a hélas lui aussi laissé sur ma faim. C’était divertissant, ça fourmillait de bonnes idées mais malheureusement, je n’ai pas retrouvé l’étincelle de magie qui me fait habituellement me plonger à corps perdu dans les textes de l’auteur.
Lassée, j’ai donc lu quelques titres graphiques avant de revenir sur des novellas avec le début du S4F3. Ainsi, j’ai enchaîné deux UHL avec Toutes les saveurs de Ken Liu (excellent !) et le Fini des mers de Gardner Dozois (brillant !). Reboostée, j’ai tiré un texte plus fun et léger de ma PàL : une autobiographie transexuelle avec des vampires de Lizzie Crowdagger qui écrit de la bit-lit en résolvant la majorité des soucis de ce genre. J’aimerais qu’elle soit davantage connue, cette autrice ! Confiante, j’ai enchaîné avec Yellow Jessamine, une novella de fantasy gothique publiée aux éditions du Chat Noir qui a été une excellente lecture (décidément !) avant de retourner sur les UHL avec Retour sur Titan qui m’en a mis plein les yeux (la chronique arrive mardi prochain). Après ça, j’ai commencé Nous allons tous très bien, merci de Darryl Grégory avec lequel je passe un bon moment rien que par son contexte original. 

J’ai donc lu en tout 4 romans et 5 novellas (même si une autobiographie transexuelle avec des vampires compte 3 textes distincts).

Mes lectures de juin – les mangas

J’ai commencé le mois en relisant Im, Great Priest Imhotep sur lequel j’ai écrit un article passionné, portée par l’injustice que ce manga ne soit pas davantage connu. Après ça, j’ai découvert une nouveauté Akata : Je crois que mon fils est gay, une tranche de vie positive et pleine de bienveillance qui fait du bien au moral. Ensuite, j’ai continué ma lecture de Card Captor Sakura avec les tomes 6 et 7 (il ne m’en reste plus que deux !) ainsi que Nos temps contraires avec le 4e tome qui m’a laissé une impression douce amère. C’est vraiment une saga très violente sur un plan psychologique… Enfin, j’ai lu le premier tome d’Edens Zero, que j’ai trouvé sympa mais pas au point de me faire acheter la suite. Par contre, je vais regarder l’animé ! 

Cela fait en tout 16 volumes lus en Juin. 

Mes lectures de juin – BD & comics

J’ai eu envie de découvrir Lightfall qui était chaudement recommandé par mon libraire sauf qu’on s’est mal compris : je voulais un one-shot et lui me lance sur une série ! Oupsie. Cela en plus de l’aspect trop jeunesse m’a fait offrir cette BD à une amie après ma lecture car c’était sympa mais je savais très bien que ça n’irait pas plus loin pour moi. J’ai ensuite lu le premier tome d’une nouvelle série Spider-Man avec Miles Morales (mon chouchou !) et Ultimatum. Une mise en bouche qui me rend impatiente quant à la possible suite. Au passage, mettre « fin ? » sur la dernière page, c’était CRUEL !

Mes lectures de juin – non-fiction

Je me suis procurée le livre de Lionel Davoust : comment écrire de la fiction ? chez Argyll. Je ne lis généralement pas d’ouvrages de ce type car je préfère analyser par moi-même à travers mes lectures. Je reste fermement convaincue que, pour écrire dans un genre, il faut en lire une certaine quantité, ne fut-ce que pour cerner ce qu’on y fait ou non et apprendre les codes, comment les transgresser, etc. C’est bien pour cela que je me suis mise à la SF, d’ailleurs, mais j’ai conscience que cela me prendra des années avant d’écrire mes premiers textes dans le genre, tout comme j’ai lu de l’urban fantasy pendant des années avant de me mettre à écrire mes sagas actuellement publiées. Bref, j’aime donc faire les choses par moi-même mais je connais un peu l’auteur pour avoir pu discuter avec lui un long moment aux Imaginales (très bon souvenir !). J’aime son approche, sa façon pédagogique de s’exprimer, sa bienveillance aussi, j’ai donc eu envie de tenter l’expérience et j’ai très bien fait. Cet ouvrage est riche et propose des clés au lieu d’une méthode absolue. Je le recommande à tous/tes les auteur/ices mais aussi à celleux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure de l’écriture. 

Parallèlement à cela, j’utilise également le carnet d’écriture de L-A Braun et son guide théorique, publié il y a peu. Les exercices du carnet sont vraiment ludiques et m’ont aidé à me remettre le pied à l’étrier, au point que je pense participer au Camps NaNoWriMo de juillet ! C’est passer d’un vide de plusieurs mois (même plus d’un an) à l’extrême inverse. Et tout ça, grâce à ces deux ouvrages ! 

La PàL de l’ombre :
Plutôt que de vous donner des chiffres, je vais vous donner des titres ! Je me suis rendue compte que c’était bien plus représentatif… 
En numérique : Et dieu se leva du pied gauche d’Oren Miller chez l’Homme sans nom / Le roi sombre d’Oren Miller chez l’Homme sans nom / La longue patience de la forêt de Christian Léourier au Bélial / Les contes hybrides de Lionel Davoust chez 1115 éditions / Diaspora de Greg Egan au Bélial / Le règne de l’espoir de Sélina Fenech au Chat Noir / Providence dévoilée de Sélina Fenech au Chat Noir / L’écart des missiles de Charles Stross chez Exoglyphes / Un océan de rouille de C. Robert Cargill chez AMI / Le magicien quantique de Derek Kunsken chez AMI / Stigmata de CJ Sterne chez MxM / Guide sorcier de l’évasion d’Alix Harrow au Bélial / Plaine guerre de Thierry di Rollo au Bélial / Les Héritiers de Fabien Clavel chez ActuSF / L’apocalypse selon Sandra de Céline Saint Charle chez Livr’S / 1, 2, 3… Vampires ! de Bertrand Crapez chez Livr’S / Talisman de Gilles Debouverie chez Livr’S / Un long voyage de Claire Duvivier aux Forges de Vulcain / Et j’abattrai l’arrogance des tyrans de Marie-Fleur Albecker aux Forges de Vulcain / Ne sautez pas ! de Frédéric Ernotte chez Lajouanie / Voile vers Sarance de Guy Gavriel Kay chez l’Atalante / Paris-Capitale de Feldrik Rivat chez l’Homme sans Nom / Le Sicilien de Carl Pineau chez Lajouanie / La dixième muse d’Alexandra Koszelyk aux Forges de Vulcain / La princesse au visage de la nuit de David Bry chez l’Homme sans Nom / Indomptable de Jack Campbell chez l’Atalante / Avant-garde de Jack Campbell chez l’Atalante / Nocturnes de Laurent Fétis chez ActuSF / Trois mages et une margarita d’Annette Marie chez Collection Infinity / Le Proscrit de Simon R. Green chez l’Atalante / (AU SECOURS L’OP ALL STARS C’EST LE MAL !!)
En papier : Une histoire de genre de Lexie chez Marabout / Les mystères de Larispem #1 de Lucie Pierrat-Pajot chez Gallimard Jeunesse / Vigilance de Robert Jackson Bennett au Bélial / Âme Ténébreuse, cœur lumineux (anthologie) au Chat Noir / Le Temps fut d’Ian McDonald au Bélial / Ormeshadow de Priya Sharma au Bélial / Le livre écorné de ma vie de Lucius Shepard au Bélial / À dos de crocodile de Greg Egan au Bélial / Hors-série une heure lumière 2021 au Bélial / Temps mort d’Ariel Holzl chez Slalom / Nouvelles fantastiques d’Alexandre Dumas chez Fantask / La hanse galactique #1 de Poul Anderson au Bélial / La fabrique des lendemains de Rich Larson au Bélial / Warchild #1 de de Karin Lowachee au Bélial / (J’ai peut-être un peu passé une commande énorme au Bélial, ahem.) / Rêver double de Mina M. aux éditions du Chat Noir / Anthologie 9 aux éditions du Chat Noir.
En manga : The Voice of a distant star chez Pika et normalement je vais samedi chez Kazabulles pour ramener les nouveautés de début Juillet dont BEASTARS ♥
BD & Comics : Spider-man noir, crépuscule à Babylone. Mais idem, j’ai 3 BDs en commande chez Kazabulles qui vont arriver…

#ProjetOmbre : clap de fin
Je vous l’avais annoncé, le #ProjetOmbre prend fin avec le mois de juin et compte actuellement un total de 281 formulaires. Il m’en reste encore tout pile 101 à traiter… Pour l’instant ! Quant à vous, il vous reste jusqu’au 7 juillet pour encoder vos chroniques (ou vos lectures sans les liens que vous pourrez me poster ultérieurement) avant le bilan final ! Après ça, je n’en tiendrais plus compte puisque je dois effectuer les calculs des points pour le tirage au sort des lots.
De mon côté, je suis contente d’avoir tenu six mois en lisant l’équivalent d’une nouvelle par semaine. C’était mon défi personnel et je l’ai mené à bien même si j’ai failli me rater en Juin…

Le focus de l’ombre :
Plusieurs éléments sur ce focus… Pas évident de choisir parce qu’il y a eu pas mal de chouettes choses au mois de juin. Déjà, la booktubeuse « Qu’est-ce qu’on lit ? » a proposé sur sa chaîne une vidéo récapitulative très bien documentée autour de l’affaire Marsan. À l’heure où j’écris ces lignes, Bragelonne n’a d’ailleurs TOUJOURS PAS réagi… Si vous avez envie de comprendre ce qui se passe, prenez 38mn pour regarder ceci.

Dans un tout autre registre, j’ai découvert un documentaire ARTE sur d’Artagnan, le vrai d’Artagnan, en tant que personne historique. Vous le savez peut-être (ou pas) mais Dumas compte énormément dans mon parcours de lectrice et la première fois que j’ai lu les Trois Mousquetaires, je devais avoir 13 ou 14 ans… Et j’étais amoureuse de d’Artagnan /pan/. J’assume. Bref, c’est une époque et un personnage que j’aime énormément, du coup j’ai été contente d’en apprendre plus à son sujet et de découvrir une recherche documentée sur lui, sur les différences qui existent avec la fiction de Dumas. C’était passionnant sur bien des points. Je m’aperçois par contre qu’il n’est plus disponible gratuitement en ligne mais toujours en VOD ou DVD.

1920x1080

Enfin, ce mois de juin sonne le retour du challenge estival que je préfère (en même temps c’est le seul auquel j’arrive à participe de façon régulière…) : le S4F3 de l’amie Lutine ! Toutes les infos se trouvent sur son blog mais l’idée est également de lire du format court, avec des textes de moins de 350 pages mais plus de 90 et uniquement de l’écrit, exit les BD, mangas, etc. Ce que je préfère dans ce challenge, ce sont ses bilans toujours très drôles à lire !

capture-decc81cran-2021-06-06-acc80-15.04.03

Les petits bonheurs : 
Les petits bonheurs du mois est un rendez-vous initié par le blog Aux Petits Bonheurs qui consiste à mettre en avant les moments positifs de la vie. Grâce au cahier d’exercices de L-A Braun et au livre de Lionel Davoust, j’ai recommencé à écrire et je compte participer au Camp NaNo de juillet. On va voir si ça tient sur le long terme mais ça a déjà été une bouffée d’oxygène. 

Et voilà, nous sommes au bout de ce bilan qui était un peu long d’ailleurs.
Je vous souhaite un bel été à tous/tes, prenez soin de vous ♥

35 réflexions sur “Bilan mensuel de l’ombre #36 – juin 2021

  1. Oups, le début du mois était pas top top heureusement que ça s’est amélioré ^^ On peut pas avoir des titres ET des chiffres pour ta PàL ? #TeamLesChiffresCEstLaVie 😀

    Un petit peu en retard je te souhaite de très bonnes lectures en juillet ^^

  2. Je suis tellement contente de lire que tu t’es remise à écrire, j’espère que ça va te donner un nouveau souffle et te libérer des attentes affamées de tes fans dont je fais partie :-p
    Je plaisante mais je suis ravie, ça m’a fait très très mal quand j’ai arrêté d’écrire, je me suis sentie amputée de quelque chose et j’espère que tu n’auras pas à ressentir ça aussi…

    Sinon merci pour le lien pour Bragelonne, je vais regarder ça.

    Une autobiographie transexuelle avec des vampires, ça me dit bien, cette autrice a l’air de proposer des textes intéressants, il va falloir que je découvre ses oeuvres…

    • Merci, ça me touche beaucoup ce que tu dis ♥ Je ne vivais pas trop mal cet arrêt, je pense que j’en avais besoin pour me recentrer sur ce que je voulais faire et écrire. J’étais un peu entre deux chaises, d’un côté j’avais peur de ne plus jamais avoir l’envie et de l’autre ça me soulageait de ne plus ressentir de pression. Là je m’y remets à la cool, je fais mon camps NaNo et on verra où ça mène.
      Tu as pu te remettre à l’écriture toi du coup ?

      De rien, c’est édifiant et effrayant à la fois, surtout quand on pense que c’est toujours le silence de leur côté…

      Oui Lizzie Crowdagger est très chouette, je n’ai lu que deux de ses livres pour le moment mais j’aime bien son style, c’est moderne, inclusif. Ça change !

      • c’est important de se recentrer en effet, n’oublies jamais qu’avant d’écrire pour les autres tu écris pour toi 😉
        non je n’ai pas pu m’y remettre mais j’en ai fait mon deuil, j’écrivais pour exorciser, j’allais vraiment mal, je me dis que c’est une bonne chose que je n’arrive plus à écrire comme quand j’étais jeune, ça veut dire que je vais bien… et puis j’écris mes chroniques c’est pas si mal :-p

        le silence et l’indifférence, ce sont de sacrées murailles de fer à dépasser quand on est victime… face à des gens qui se croient dans leur bon droit, c’est terrifiant…

      • C’est une façon très positive de considérer cela ♥

        Oui en effet, tu as raison. Le pire c’est, comme tu dis, les gens incapables de comprendre qu’on peut analyser une œuvre autrement et pointer des problèmes qu’iels n’ont pas remarqué, comme si c’était un affront personnel. Il y a peut être aussi un peu de ça remarque… Quand je lis que telle oeuvre est problématique pour x raison et que je ne m’en suis pas rendue compte toute seule, je me sens vraiment mal ^^’

      • tu sais on a tous notre bagages, nos sensibilités et nos propres baromètres de tolérance donc y a pas à se sentir mal de pas s’en rendre compte, ce que je trouve dommage c’est de ne pas comprendre que certains puissent être gênés par ce que des gens comme moi pointent du doigts.
        je préfère quelqu’un qui n’a pas vu un élément gênant pour x ou y raison que ceux qui les voient mais n’en parlent pas ou pire les « excuses » sous couvert de talent…
        le but n’est pas de détruire des oeuvres mais de montrer qu’il y a des tropes qui doivent évoluer…

  3. Contente de lire que tu renoues avec l’écriture et que ça te fais du bien. J’espère que tu apprécieras les Oren Miller. Je ne sais pas si tu as déjà lu les premiers tomes des aventures d’Évariste et Isabeau. J’adore ses romans et même ses comédies romantiques sous le nom de Lucie Castel. Pourtant, je ne suis pas très romance. J’ai par contre éviter de sauter sur la version numérique de Et dieu se leva du pied gauche durant l’Op All Star, car je le veux en papier *.* Tout comme le catalogue entier de l’homme sans nom en fait. XD

    • Merci 🙂
      Je n’ai lu d’elle que son roman chez lynks, qui était une réédition. Le titre m’échappe mais j’avais vraiment aimé donc j’ai eu envie d’aller plus loin. Toutefois ça fait bien deux ans que j’ai ces ebooks dans ma pal, il faudrait que je me bouge un peu 😅
      Et je te comprends, leurs livres sont beaux on a envie de les posséder ! De chez eux j’ai ceux de Feldrik ils rendent super bien dans une bibli…

  4. Deux remarques principales sur ton article :

    « j’ai lu le premier tome d’Edens Zero, que j’ai trouvé sympa mais pas au point de me faire acheter la suite. »
    Mon cœur saigne !

    Et l’autre, c’est que je regarderai dès que possible la vidéo sur l’affaire Marsan, ça m’intéresse beaucoup. Personnellement, je ne comprend même pas que l’éditeur n’ait pas au moins fait une déclaration pour signaler que tant que l’affaire est en cours il ne s’exprime pas, ou quelque chose comme ça. Et surtout, éviter de censurer la parole des gens. J’ai aussi vu d’autres moves plus que critiquables (j’ai cru comprendre qu’une autrice s’était opposée à la réédition d’un de ses romans, et Bragelonne l’a quand même sorti contre son accord). Enfin bref, je regarderai la vidéo !

    J’espère en tout cas que tout va bien !

    PS : Puisque tu aimes D’Artagnan, je te conseille le formidable film Les Trois Mousquetaires de Paul Anderson sorti il y a une dizaine d’années, avec Percy Jackson dans le rôle principal. Je pense que Dumas s’est retourné 20 fois dans sa tombe avec ce film, mais je le trouve rigolo dans son genre ^^’

    • Et bien moi mon cœur saigne que tu me proposes de regarder le film d’Anderson xD Qui est une vraie purge infâme. Blessure mutuelle ainsi !

      En effet tu as bien compris et tu verras dans la vidéo qu’il y a eu pas mal d’autres bassesses. C’est pour ces raisons que je continue de boycotter Bragelonne et toutes ses filiales. J’espère que la situation va finir par évoluer positivement mais je crois qu’ils vont jouer le silence au maximum en espérant que ça se tasse. Le pire c’est que je commence à me dire que ça pourrait marcher.. Et ça me dégoûte.

      • Je pense aussi qu’avec le temps ça finira par se tasser même s’il ne se passe rien. C’est malheureusement souvent comme ça je crois.

        Je te trouve par contre bien sévère avec Les trois mousquetaires qui a quand même certaines qualités. Meme si ma femme serait plus de ton avis que tu mien 😅

  5. Wow quel bilan !
    Je me note potentiellement Sous les sabots des dieux qui me changerait un peu.
    Même sentiment de violence avec Nos temps contraires et c’est ce que j’adore justement !
    Très bon mois de juillet mais je n’en doute pas vu ta PAL 😁

  6. Merci pour ton bilan! J’aime beaucoup cet article récap mensuel 🙂

    En tout cas, tes avis me donnent vraiment envie de m’intéresser aux ouvrages des éditions du Bélial’. Je lis très peu de SF mais je pense en lire plus à l’avenir 🙂

    Dans ta PAL, je te conseille Un long voyage, il est vraiment bien (ceci dit, je suis loin d’être la première à le dire et tu le sais sûrement déjà!).

    Perso j’ai rien acheté avec l’OP ALL STAR (c’est pourtant pas l’envie qui manquait mais mal PAL fait toujours 60 livres) donc je suis super fière de moi! D’ici à ce que ma PAL arrive au bout, on sera sûrement à la promo de l’année prochaine ^^

    Bon mois de juillet à toi

    • Merci à toi !
      J’aime énormément les ouvrages du Bélial mais j’ai mis du temps à me lancer, j’avais l’impression que je n’étais pas capable de lire de la SF, que je n’allais rien comprendre mais finalement il y a plein de types de sf pour tous les types de lecteurices. J’espère que tu y trouveras ton bonheur ☺️

      Merci pour ton conseil ! J’ai acheté en tout une quinzaine de titres, j’ai un peu honte mais finalement ça vaut le coup pour découvrir des romans que je n’avais pas plus envie que ça d’oser en papier. Je les achèterai après coup dans ce format si ça me plaît ! J’ai pris un long voyage parce qu’à force d’en entendre parler.. Il était temps :p

      Bravo d’avoir résisté en tout cas et bon mois de juillet également. 😘

  7. Je te l’ai déjà dit mais Yellow Jessamine me tente bien 🙂 Je suis aussi tentée par Je crois que mon fils est gay parce qu’on a toujours besoin de positivité !
    Encore merci pour le temps que tu as passé et qu’il te reste à passer sur le ProjetOmbre.
    Quant aux deux vidéos, je garde les liens, les deux sujets m’intéressant.
    Bon mois de juillet 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s