#ProjetOmbre : clap de fin anticipé

Logo ProjetOmbre
Bonjour à toutes et à tous !

Si vous me suivez sur Twitter, cet article ne devrait pas être une grande surprise pour vous. Le 18 mai dernier, je réalisais un sondage au sujet du #ProjetOmbre pour prendre un peu la température face à un potentiel arrêt anticipé du challenge et j’ai été confrontée à beaucoup de bienveillance et de compréhension autour de cette question. Merci pour ça ♥

Je pense qu’il est important de vous expliquer un peu mon cheminement de pensée sur le sujet. Donc installez-vous, prenez un petit thé, on va causer.

Quand j’ai repris le #ProjetMaki pour sa seconde édition, je savais plus ou moins à quoi je m’attaquais : un challenge littéraire d’envergure, avec une cinquantaine de participants, à animer toute l’année pour maintenir l’intérêt. J’étais motivée et pleine de bonnes intentions, sincèrement. J’avais envie d’aller au bout de l’aventure.

Mais.

Déjà, je me suis rendue compte qu’il y a plusieurs degrés de « savoir » et que même quand « on sait » une fois qu’on se confronte à la réalité, on tombe de haut. De plus, entre temps, mon rapport au blog a évolué. J’en ai un peu parlé dans mon dernier bilan mensuel et je compte en reparler plus tard une fois mon dernier service presse lu. En quelques mots : je me suis rendue compte que je me mettais trop de pression pour publier un quota d’articles par semaine, que je lisais en me demandant ce que je pourrais écrire sur tel livre ou tel autre et j’en ai eu ma claque. Ce n’est pas un rapport comme celui-là que je veux avoir avec la lecture. Je veux retrouver ce plaisir simple de lire tel livre parce que j’en ai envie et pas parce qu’il vient de sortir. De relire des romans ou des mangas et ne pas juste me concentrer sur la découverte des nouveautés. De laisser de côté un livre pendant deux ou trois jours si je n’ai pas le temps / l’envie de l’ouvrir sans pour autant commencer à paniquer en me demandant ce que je vais bien pouvoir écrire sur mon blog.

Ces réflexions m’ont mené à une diminution de mes articles mais aussi de ma présence sur les réseaux sociaux. Parce que la pression, je me la mettais là aussi : je dois publier pour dire ce que je lis, ce que je fais, pour échanger avec les autres… Sauf que, pourquoi ? C’est la question que je me suis posée. Pourquoi « je dois » ? Est-ce que j’en ai seulement envie ?
De là, j’ai mis mon compte Instagram en pause, je traine sur Twitter quand j’en ai envie et si je n’ai rien à dire, je ne me contrains pas à poster des trucs « pour faire du like ». Je précise que j’avais déjà entamé ce processus il y a des mois et que je n’ai jamais été du genre à étaler ma vie (sauf ma vie littéraire) sur les réseaux. Donc peut-être que la plupart d’entre vous n’ont rien remarqué et finalement, tant mieux. Bref, avec cette nouvelle façon de considérer ma pratique du blogging, il est difficile de s’improviser community manager sur un challenge littéraire, encore moins sur une aussi longue période de temps. J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour les personnes qui s’en sortent là-dessus parce que c’est chronophage et que c’est un aspect qui, personnellement, ne m’intéresse pas vraiment. Et j’en ai marre de me contraindre à faire des choses qui ne m’intéressent pas vraiment sur mon temps libre, parce que je le fais assez au boulot.

Du coup, avec moins de rappel, d’animation etc. de ma part, forcément, le  rythme du challenge a beaucoup ralenti pour la plupart des participant/es à quelques notables exceptions. Vous me direz, s’il y a toujours des personnes actives, pourquoi arrêter ? Et bien peut-être par égoïsme mais je l’assume. Je ne pense pas que mon bien-être doive passer au second plan car ce blog est un hobby, pas mon travail. Je ne me sens plus apte, aujourd’hui, à porter correctement ce challenge jusqu’au bout. De plus, je considère que ce serait un manque de respect envers les participant/es que de faire les choses à moitié ou par-dessus la jambe. Mon principe, c’est de faire bien ou de m’abstenir. C’est peut-être radical mais voilà… Je préfère offrir une belle fin à ce challenge, remplir les attentes (au moins en partie) des participant/es et des éditeur/ices qui ont offert des lots, puis passer à autre chose pour me libérer l’esprit de ces contraintes.

Je vous annonce donc officiellement que le challenge prendra fin le 30 juin 2021.

Pourquoi le 30 juin ? Déjà parce que ça fait six mois tout pile donc c’est plutôt bien. Puis parce que les challenges estivaux vont commencer et cela libèrera du temps pour celleux qui souhaitent y participer. Ce qui ne sera pas mon cas car je me suis aussi rendue compte que les challenges littéraires ont du mal à m’accrocher sur le long terme, que ce soit le Printemps de l’Imaginaire Francophone ou encore le S4F3 même si, l’année où l’amie Lutine postait presque toutes les semaines (ou mois ?) un récapitulatif, je réussissais à bien m’accrocher et m’investir car il y avait un gros aspect ludique. Toutefois, ça demande un temps monstrueux ! Et j’ai beaucoup d’admiration pour elle d’y être ainsi arrivée.

Sachez qu’une personne s’est déjà montrée potentiellement intéressée pour la reprise du challenge mais sur un autre format. Mon expérience aura au moins servi de leçon et de matériel pour une réflexion à ce sujet. Je pense qu’il faudra le revoir en profondeur en terme de durée et d’animation afin que ça soit plus gérable pour tout le monde : la personne qui l’organise comme les lecteurs. D’autant que j’ai reçu plusieurs remarques très pertinentes sur le sujet de lecteurices qui ne participaient pas justement parce qu’un an c’est trop long et trop chronophage.
Toutefois, si l’idée d’animer ce challenge vous tente aussi, n’hésitez pas à vous manifester. Après tout, on pensait déjà de base le faire voyager chaque année d’un blog à l’autre alors ce serait l’occasion.

Voilà où j’en suis actuellement et le pourquoi du comment de ma décision. Je trouvais important de me montrer transparente envers toutes les personnes qui ont pris la peine de participer, à un moment ou à un autre, mais aussi d’expliquer en détail ma réflexion parce que ça pourrait être utile à quelqu’un qui envisagerait de se lancer dans cette grande aventure qu’est l’organisation d’un challenge littéraire.

Sur un aspect plus pratique :
-Les lectures compteront jusqu’au 30 juin 2021 à minuit.
-Vous aurez jusqu’au 7 juillet 2021 à minuit pour renseigner vos chroniques. Si elles ne sont toujours pas publiées à cette date, vous pourrez remplir le formulaire avec les bonnes infos et me poster par la suite votre lien dans l’article récapitulatif pour que je l’ajoute. Le formulaire disparaîtra le 8 juillet 2021 au matin.
-L’article récapitulatif final sera publié le 9 juillet 2021, y seront également annoncés les gagnant/es du tirage au sort ! Ces personnes devront me contacter pour choisir leur lot parmi ceux offerts par les maisons d’édition et elles le recevront au plus tôt dans la foulée.

Voilà tout ce que j’avais à dire sur le sujet !
Merci de m’avoir lue jusqu’ici et surtout, prenez soin de vous ♥

60 réflexions sur “#ProjetOmbre : clap de fin anticipé

  1. Pingback: Je participe au Winter short stories of SFFF ! | OmbreBones

  2. Pingback: #ProjetOmbre – bilan final du challenge et annonce des gagnant/es. | OmbreBones

  3. Organisatrice et participante de défis littéraires, je confirme : un challenge où la motivation n’est plus là, ça n’est marrant pour personne.
    Tu fais bien de te délester de l’organisation si tu n’y prends plus de plaisir et de te détacher de la pression de la lecture et de la chronique, des réseaux et tout ça. La lecture est un loisir, et c’est ton confort qui importe, là.

    Merci d’avoir tenu le challenge en tout cas et merci de nous avoir informés. 🙂

  4. Pingback: Bilan mensuel de l’ombre #36 – juin 2021 | OmbreBones

  5. Tu as totalement raison d’arrêter et de t’écouter sur le sujet, c’est du boulot de gérer un challenge, et sur 6 mois c’est déjà top ! (Bon par contre, il va falloir que je me bouge pour envoyer les liens et finir les novellas en cours moi xD)

  6. Pingback: Bilan mensuel de l’ombre #35 – mai 2021 | OmbreBones

  7. 6 mois c’est déjà pas mal pour un challenge (même si ça ressemble à un complot de l’arrêter quand tous les nouveaux Une heure-lumière arrivent en PàL :D).
    Et tu fais bien de faire ce que tu fais, il vaut mieux un challenge arrêté plus tôt que prévu qu’un challenge à l’abandon ^^.

  8. Pingback: Les bougies de l’ombre – et de 4 ! | OmbreBones

  9. Bravo pour avoir publié « tout haut » ce que nombre d’entre nous pensent tout bas ^^ Je comprends et partage ton point de vue (ce qui explique le peu d’activité de mes réseaux et de mon blog). Même si avoir des lecteur.ice.s est très gratifiant et que l’on se fixe pour objectif de leur donner du contenu de qualité, ce ne doit pas être à n’importe quel prix. Pour moi aussi, la lecture doit avant tout rester un plaisir, donc je te soutiens à fond dans ta décision ^^

  10. Pingback: Projet Ombre 2021 – PatiVore

  11. Le blog c’est du plaisir quand ca devient une corvée… il faut faire autre chose. Je ne reprendrai donc que les mots du Chien Critique : C’est Honteux ! 😉

    La saison 2 est morte, vive la saison 3 (c’est qui qui s’y colle ?! lol)

  12. C’est une bonne chose que tu aies pu te poser pour prendre le temps d’estimer ce que tu avais envie de faire et ne pas faire. C’est vrai que la multiplicité des réseaux rend le tout vraiment chronophage pour le coup … J’espère que tu parviendras progressivement à retrouver un rapport sain et serein au blogging 🙂

  13. Tu as beaucoup de courage de rester toi-même et d’oser le dire devant tous. Ce n’est jamais facile de gérer plusieurs casquettes à la fois. Je me demande souvent comment certaines personnes font pour écrire autant et lire autant, alors que je peine à tout faire en 24h. Je dois dire que ça me rassure de lire ce genre d’articles. Je culpabilise moins. Prends soin de toi. J’espère que ce nouvel équilibre te fera du bien.

    • Merci pour ton message 🙂 ça me touche beaucoup.
      Un effet pervers des rs c’est qu’on a tendance à se comparer aux autres mais on a tous et toutes ses vies différentes, des façons de la gérer différentes. Ne culpabilise pas, tant que toi tu te sens bien dans la façon dont tu lis et écris c’est ce qui compte !

  14. J’ai beaucoup aimé ce challenge qui m’a forcé à ouvrir mon champ de lectures, mais j’aurais sûrement détesté l’organiser moi-même. 😀 Tu as tenu 6 mois et c’est déjà top ! La vie est déjà bien assez remplie de trucs qu’on n’a pas envie de faire et trop courte pour s’en infliger d’autres alors si tu as pris cette décision, c’est que c’est la bonne. 🙂
    En tout cas merci pour ces 6 mois !

    • Merci à toi pour ton commentaire et ta participation, je suis déjà contente que tu en aies profité pour élargir tes horizons de lecture et découvrir de nouveaux textes, c’était le but donc si ça a fonctionné déjà pendant 6 mois c’est top 😊

  15. Je ne vais pas trop parler concernant le challenge, n’y participant pas.

    Mais plutôt concernant tes réflexions sur le rapport au blogging, qui là me parlent et m’intéressent. On en a déjà parlé, et j’en ai aussi parlé avec d’autres. Et c’est vrai que le blogging est chronophage, et la question de lire en pensant déjà à ce qu’on va écrire, ou lire quelque chose justement parce qu’il faut écrire dessus, je connais. J’essaie encore et toujours de trouver un équilibre sur tout ça, par moments j’y arrive, à d’autres non.
    J’ai déjà arrêté quelques titres d’ailleurs justement parce que je ne voulais pas écrire dessus, du coup je ne les demandait plus aux éditeurs. Et j’essaie d’équilibrer les choses et garder le plaisir en tête. J’ai le sentiment d’y arriver la majorité du temps, et parfois moins.

    Je pense que c’est un côté pervers des SP et des privilèges qui vont avec. Je ne citerai personne car ça n’a pas d’intérêt, mais j’ai arrêté de lire certains car je ne sens aucun plaisir à la fois dans leurs lectures, mais dans ce qu’ils en disent. J’ai le sentiment juste du fait de vouloir conserver ce privilège sans raison.

    Tout ça pour dire qu’il faut en effet trouver sa façon de se faire plaisir dans cette activité, car c’est du loisir avant tout. Et qu’on bosse déjà assez comme ça pour pas que ça devienne aussi une corvée !

    • On a en effet déjà eu l’occasion d’en parler à plusieurs reprises. Comme tu dis, l’important c’est de s’y retrouver, d’avoir son équilibre et d’être en paix avec soi. Pour moi les sp entraînent un effet pervers que je ne parviens plus à gérer donc j’arrête et je reprends le contrôle. Quand tu parles de privilège c’est vraiment ce que je ressentais tout un temps. J’étais privilégiée et je n’avais pas envie que ça s’arrête, comme si j’allais avoir moins de valeur. Quand j’ai pris conscience de ça j’ai dit stop, je ne pouvais pas rester avec un schéma de pensée comme celui là.

  16. Tu as pris la bonne décision à propos de ce challenge, pas de soucis. Je suis en train de réfléchir aussi au nombre de chroniques publiées. Au tout début de mon blog, j’en étais à 3 par semaine puis l’année dernière, je suis descendue à 2. Je pense en écrire 3 toutes les deux semaines aujourd’hui ou 1 par semaine. Tout comme toi, je me mets la pression et ce n’est pas bon. Pour les SP, en revanche, j’ai décidé de continuer.

    • Le principal c’est que tu t’y retrouves ! Si continuer les sp et publier 1 article par semaine te permet de te sentir bien dans ton rapport à la littérature et au blogging alors fonce. Le tout c’est de savoir se poser pour y réfléchir quand on sent qu’un truc cloche.

  17. On en a déjà discuté ensemble et je te comprends tout à fait, un an c’est trop long. Je sais que j’oublie souvent de relier mes lectures au challenge en partie pour ça.
    Pour la pression, c’est pas la saison ;). Le blog doit rester un plaisir et si ce n’est pas le cas, tu as raison de changer les choses. Mais il faut relativiser de temps en temps ça fait du bien

    • Tu as bien raison ! C’est important de savoir relativiser, je travaille beaucoup la dessus.
      Et je te comprends j’avais le même souci l’année dernière.. Parfois même cette année, le comble 🤦‍♀️

  18. En ton âme et conscience, fais au mieux pour toi-même ^^
    Enfin je te l’avais déjà dit plus ou moins sous une autre forme quand j’ai voté que c’était scandaleux que tu arrêtes 😀

    C’est clair que l’orga de ce challenge a l’air d’être particulièrement salée… Et je me rappelle encore des 2 que j’avais organisé (annuels aussi, et même prolongé d’un an pour l’un des 2, j’étais folle😜), il y a des années c’était déjà pas piqué des vers, alors chapeau bas et merci de quand même le faire durer jusqu’à fin juin.

      • De la honte 😱😱😱
        Je crois que je ne savais pas ce que je faisais… Bon en vrai je pense que le rapport au temps de loisir évolue très très vite et qu’il était encore différent à « l’époque » (purée mais le premier date de 2011, c’est AFFREUX je suis tellement VIEILLE) et que du coup on se posait moins de questions.

      • C’est clair que ça joue aussi, je constate déjà la différence de mon rapport à tout ça depuis que je ne suis plus étudiante et ça ne fait qu’un an et demi 😅 ça va vite..

  19. En pleine réflexion également sur mon rapport à la lecture et aux SP alors je comprends complètement ton article. Il faut que le blog et la lecture reste un plaisir et non une sorte d’obligation alors que ce n’est pas un travail. Bref, je t’envoie plein de bonnes ondes et de soutien et je vais essayer de caser encore une ou deux lectures dans le challenge avant sa fin 😉

    • J’ai l’impression qu’il y a plus de personnes que je le pensais qui se posent ces questions en ce moment, quand je lis les commentaires qu’on m’adresse. D’un côté je me sens moins seule, d’un autre je me demande s’il n’y a pas un souci sur le concept même de sp… Mais c’est un autre débat. J’espère que ta réflexion portera de beaux fruits 🙂
      Merci pour ton commentaire et ta bienveillance ♥

  20. Tu as bien raison, nos blogs doivent rester un plaisir, sinon à quoi bon ?
    Nous les tenons sur notre temps de loisir, c’est une activité « bénévole », et nous ne devons rien à personne.
    Au plaisir de lire tes prochaines chroniques !

    • C’est ça. Et je me mets la pression toute seule alors pour l’éviter, je préfère prendre ce genre de décision et retrouver un rapport plus sain à la littérature.
      Merci pour ton commentaire 🙂

  21. Tu as pris la bonne décision, même si ce n’était pas facile! Je te soutiens à 100%.
    J’allais justement t’écrire pour te dire que j’abandonnais le challenge car j’arrête de chroniquer pour V&S. Plus le temps, l’envie et surtout je voulais arrêter de choisir mes lectures en fonction de ça et revenir à ce point où je lis pour le plaisir ce que je veux quand je veux (et même de la romance toute naze si ça me fait envie!). Je pense d’ailleurs que c’est cette pression qui a causé mon blocage de lecture pendant 3 mois.
    Je te comprends donc tout à fait! J’espère que tu retrouveras le plaisir de la lecture sans pression et que tu partageras avec nous si et quand tu en auras envie.
    Prends soin de toi!

    • Je suis désolée de lire que tu as vécu des moments difficiles vis à vis de la lecture et de ta pratique du blogging. Je remarque en effet qu’on a une expérience un peu semblable… quand je te lis je comprends tellement ce que tu ressens.. C’est justement pour tout ça que je me remets en question et que je prends ce type de décision. Tu as tout mon soutien, j’espère que le plaisir de lire va te revenir ❤️ prends soin de toi !

      • Merci pour ton message. Depuis que j’ai décidé d’arrêter, le plaisir est revenu très rapidement. Je me suis enfilé quelques romances paranormales/urban fantasy bien cliché (qui n’ont que peu d’intérêt à être chroniquées) et ça m’a fait du bien. Je regarde à nouveau ma PAL (qui diminue enfin) sereinement 😉 Quand la pression tombe, tout redevient plus naturel je trouve! Je suis sûre que tu trouveras aussi un équilibre qui te convient 🙂

  22. Autant j’adore participer aux challenges, autant je ne suis pas certain que j’apprécierais d’en être l’auteur.

    Comme tu le dis, la gestion de blog et tout ce qui en suit DOIT (la ça marche) rester un planque et non devenir une contrainte. Donc peu importe ce que tu choisis de faire dans l’avenir, du moment que cela t’apporte de l’épanouissement c’est tout ce qui compte 😉

    • Merci pour ta bienveillance 🙂 Tu résumes bien ce qu’il en est ! Et de fait, la participation est une chose, la gestion en est une autre. Même quand « on sait » que c’est difficile, une fois dedans, on se confronte à la réalité et c’est encore autre chose..

  23. Je ne vais jamais sur Twitter, merci de nous avoir partagé ton ressenti ici 🙂 Évidemment, je te soutiens à fond : tu ne devrais pas te sentir contrainte par quelque chose qui est censé rester un plaisir, si c’est le cas mieux vaut bien le terminer quitte à l’écourter. En tout cas, ce challenge m’a permis de me mettre à la découverte des nouvelles (j’en n’en lisais pas du tout avant) et je sais que je vais continuer ^^
    Merci pour tous tes efforts ! C’est très courageux de prendre cette décision et surtout très bienveillant envers toi-même comme envers les participants 🙂

    • Avec plaisir, je pense que comme le blog héberge le challenge c’est important d’y poster les infos liées puis c’est plus facile sans devoir se limiter dans les caractères ^^’
      Je suis vraiment contente de lire que le challenge t’a apporté du positif, ça me fait très plaisir ! Il a aussi été un déclic pour moi l’année dernière (quand c’était le Projet Maki) et j’espérais, en le perpétuant, qu’il apporte le déclic à d’autres lecteurices. Mission accomplie au moins pour ça 🙂
      Merci pour ta bienveillance, ça me touche beaucoup ♥

  24. Pas de souci, tu as bien raison de prendre soin de toi. Et tu as raison, la lecture ça doit rester un plaisir ! Si ça devient une activité qui amène du stress ça ne vaut pas le coup 🙁 c’est bien de lire les nouveautés mais il y a tellement de belles choses déjà publiées qui méritent qu’on les découvre. J’aime bien aussi relire certains ouvrages que j’ai vraiment apprécié, donc je comprends ton envie. je vais me dépêcher d’aller poster mes chroniques (rien posté depuis mars mais j’ai lu quelques trucs pour le challenge quand même 😋) et de finir les recueils que j’ai commencé. En tout cas merci pour ce projet ombre! pour moi c’était une réussite. J’ai appris à apprécié de plus en plus les formats courts et j’ai découvert des auteurs sympa. A très vite pour le bilan ! Merci encore !

  25. Bien que tu n’avais aucunement à le faire, merci d’avoir partagé avec nous les raisons de la fin avancée du challenge. 6 mois, c’est déjà très bien surtout si l’on considère le temps et l’investissement que ces mois t’ont demandé.
    Alors, encore merci pour tout le travail effectué !

  26. Ah ben tu vois, je n’avais pas vu ton post sur twitter à ce sujet. Car comme toi, je déserte un peu ce réseau (mais pour d’autres raisons), du coup je loupe pas mal de choses.
    Je te soutiens à 100% sur tous tes choix. Il faut que ça reste un plaisir, et on avait déjà échangé sur notre rapport à la lecture, je comprends donc totalement ton point de vue. Tu peux te féliciter pour tout ce que tu as entrepris ! et je te souhaite surtout de retrouver du plaisir dans ce que tu fais.
    Et on suivra toujours avec plaisir tes publications 🙂

    • Ah du coup j’ai bien fait d’écrire un article à ce sujet ! Je me disais que tout le monde n’a pas Twitter, déjà, puis vu que le blog héberge le challenge, c’est normal de communiquer à son sujet par ce canal.
      Merci pour ta bienveillance ♥

  27. Tu as bien raison de prendre soin de toi et de refixer tes priorités. A quoi bon déployer des efforts pareils si on n’en a pas vraiment envie? Comme tu le dis très bien, c’est un hobby, pas un boulot. Et six mois, c’est déjà très impressionnant.

    • Merci Julien pour ta bienveillance, tu résumes exactement ma pensée ! Retrouver le blog comme un hobby sans aucune contrainte c’est vraiment mon grand objectif et je pense que c’est important.
      Je connais deux trois challenges qui durent toute une année, je ne sais pas comment font les organisateurs. Iels ont toute mon admiration !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s