FOCUS – Je découvre l’application Rocambole !

Salutations à toutes et tous !

Comme l’indique le titre de ce billet, je vais aujourd’hui vous parler de ma découverte de l’application Rocambole à laquelle je me suis abonnée le 27 mars de cette année pour une durée d’un mois, afin de l’essayer à fond. C’est donc tout récent toutefois j’en entends parler depuis un moment, sans pour autant oser me lancer parce que, comme tout le monde, j’ai des préjugés à la noix. Le principal, c’est de réussir à les dépasser ! Mais replaçons les choses dans leur contexte…

5f96ebbd5147f3407098a964_Logo_noir_fond_transparent

Mes préjugés et moi…
Il y a plusieurs mois maintenant, j’ai été contactée par l’équipe de Rocambole qui me proposait de découvrir leur application ainsi qu’une série de mon choix, un peu sur le modèle du service presse. J’avoue qu’en lisant le mail, je ne savais pas trop quoi penser d’un concept de ce type là d’autant que je ne comprenais pas l’attrait de lire sur son téléphone. J’ai une liseuse mais le confort de lecture est totalement différent… J’imaginais quelque chose comme Wattpad, où n’importe qui pouvait poser n’importe quoi, avec juste un ou deux modérateurs pour surveiller, j’étais persuadée que j’allais me tuer les yeux, que la qualité littéraire ne serait pas au rendez-vous, tout ça tout ça.

Bref, je n’ai pas trop regardé plus loin même si j’avais promis de le faire dans mon mail.
J’ai un peu péché par suffisance, condescendance même, comme si une application ne pouvait pas proposer de la vraie et bonne littérature de qualité. Je crois qu’inconsciemment, c’est ce que je pensais, même si je n’avais pas envie de me l’avouer frontalement.

J’ai donc oublié cette application, jusqu’à récemment. Il y a quelques jours à peine, en vérité, quand j’ai lu le tweet d’un auteur de chez eux qui expliquait leur modèle de financement : le fait qu’il avait touché un à-valoir, que les droits d’auteur étaient calculés tous les six mois au lieu de tous les ans, sur base du succès de la série, etc. J’ai été positivement surprise d’un tel professionnalisme de la part « d’une plateforme juste numérique » et donc j’ai décidé de m’y pencher dans le détail pour me faire mon opinion et casser la g… figure à mes préjugés. 

Rocambole, c’est quoi ?
roc1Rocambole m’évoque un peu Netflix (jusque dans son interface) : c’est une structure qui publie ici de la littérature sous forme épisodique et dans tous les genres littéraires, allant de la fiction (fantasy, fantastique, polar, etc) à la non-fiction. Le lecteur paie un abonnement pour une somme modique qui lui permet d’accéder à la totalité du contenu dont il peut jouir à sa guise. Cet abonnement coûte 4.09 euros par mois (soit moins qu’un livre de poche et même moins qu’un roman au format numérique chez beaucoup d’éditeurs) ou une quarantaine d’euros pour une année complète. Je précise que ce prix semble être celui en Belgique car le site annonce 3.99 euros pour l’abonnement mensuel en France. C’est un détail vous me direz, mais c’est toujours bien de le savoir.

Même si le système fonctionne sur base d’abonnement, il est possible d’utiliser / de tester l’application gratuitement :
-Les trois premiers épisodes de chaque série sont disponibles gratuitement à la lecture.
-Il est possible de suivre certaines séries « en temps réel » et donc de lire un épisode toutes les semaines de manière gratuite.
-Certaines séries sont remises pendant un laps de temps données à disposition gratuite du public, souvent quand la suite va sortir si suite il y a.
-Certaines séries, comme Arsène Lupin de Maurice Blanc par exemple, sont gratuites puisque du domaine public mais toutefois accessibles via cette application, ce qui est vraiment intéressant. J’espère que d’autres vont la rejoindre.
-Une période d’essai totale de 14 jours est offerte au lecteur, sans engagement.

Enfin, il faut pour cela demander une formule d’abonnement en un an mais le débit ne se fait pas avant que les quatorze jours soient passés, il suffit donc de l’annuler via Google Play avant la fin du temps imparti. Et donc oui, le paiement s’effectue par votre compte Google uniquement.

Un système éditorial 2.0
Rocambole est une structure française qui met (pour l’instant) en avant la littérature francophone avec des auteurices qui écrivent en langue française au format épisodique ou feuilleton, tel qu’on pouvait en trouver dans les journaux du 19e siècle. C’est un exercice d’écriture assez différent du roman puisqu’il faut attiser l’intérêt du lecteur d’épisode en épisode pour ne pas le perdre en chemin. Chaque épisode compte +- 10 000 signes espace compris ce qui équivaut à 1500 / 2000 mots (j’ai vérifié pour vous) et donc cinq ou six minutes de lecture par épisode. Pour le moment, les séries lues respectent très bien ce format mais ce n’est guère étonnant puisque Rocambole possède une équipe éditoriale complète avec éditeur, coach littéraire, correcteur, bref la totale.

Si je parle de système « 2.0 » c’est parce que, comme je l’ai dit, Rocambole semble avoir à cœur de valoriser le statut de l’auteurice en rémunérant dignement le créateurice et en lui payant un à-valoir, ce qui est assez rare dans le milieu quand on ne porte pas un grand nom. Le calcul des droits d’auteur parait également régulier et transparent si on en croit le témoignage lu il y a quelques jours (ainsi que ceux reçus dans les commentaires de cet article) et surtout, il y a bien un travail éditorial effectué. Il semble donc possible d’allier (vraie) littérature à technologie 2.0 et de s’adapter aux habitudes de lecture de la nouvelle génération. En tant que prof, j’ai déjà pu constater que certains étudiants ont tendance à lire beaucoup sur leur téléphone justement. C’est donc peut-être le moyen idéal pour les « réconcilier » avec la lecture à moindre coût puisque tout le monde n’a pas les moyens d’acheter régulièrement des romans au format papier ou d’investir dans une liseuse.

Et le confort de lecture ?
Cela a été l’un de mes premiers freins puisque je ne me voyais pas lire sur mon téléphone. De fait, je ne lis toujours pas dessus puisque j’ai récemment acheté une tablette… Toutefois, sachez qu’il est possible de moduler la taille de la police, de la changer mais aussi de choisir un mode de lecture (fond blanc, fond noir, fond clair / beige) ce qui est très agréable. Il est également possible de lire sur son ordinateur, via l’application.

Petit plus : l’application informe du temps de lecture moyen pour chaque série et chaque épisode. On sait ainsi directement dans quoi se lancer en fonction du temps dont on dispose !

Et donc Rocambole, finalement, c’est bien ?
(cette partie a été mise à jour le 24 avril 2021 après utilisation de l’application pendant un mois)
Dans l’ensemble je trouve l’idée de l’application plutôt positive pour permettre un accès plus vaste et aisé à la littérature. De plus, son traitement des auteurs parait très respectueux, ce qui n’est pas négligeable. Je pense aussi que le concept peut convenir à beaucoup de lecteurs qui ne soit pas déjà assidu sur les romans ou les ebooks. En effet, si j’ai été très enthousiaste lors de ma découverte des premières séries, je me suis finalement lassée au bout de deux semaines. Soit en tombant sur des histoires qui me branchaient moins, me paraissaient moins soignées, moins intéressantes, soit tout simplement parce que je voulais lire les livres présents dans ma PàL. J’ai donc du mal à effectuer un réel changement dans mes habitudes de lecture et je pense que ce sera le cas de beaucoup parmi les blogueurs et les lecteurs déjà assidus. Aussi, j’ai suspendu mon abonnement au terme de ce premier mois, quitte à le reprendre plus tard si l’envie se fait sentir, mais probablement chaque fois pour une courte période. 
C’est donc une affaire de goût personnel et d’habitudes de lecture ! Le seul vrai bémol de Rocambole, c’est qu’il faut posséder un smartphone ou une tablette (logique) et payer son abonnement via GooglePlay, ce qui ne dérange peut-être que moi mais bon, on a tous et toutes nos petites névroses pas vrai ? En tout cas, je suis contente d’avoir testé par moi-même cette application et d’avoir pu réfléchir sur mes préjugés en littérature. 

Et vous, utilisez-vous cette application ?
Avez-vous également certains préjugés à ce sujet ? 

34 réflexions sur “FOCUS – Je découvre l’application Rocambole !

  1. Merci pour ton retour sur cette appli et son fonctionnement ! beaucoup plus clair pour mes yeux qui j’avoue, avaient quelques préjugés également. 🙂 Pour moi c’est à tester !

  2. Merci pour cette belle découverte de Rocambole, que je ne connaissais que de loin ! Ce que j’ai pu lire grâce à toi sur la rémunération des auteurs, la qualité du travail derrière, donne espoir, il y a quand même des maisons d’édition vertueuses où ça peut bien se passer avec les auteurs ! Et en plus, là, c’est encore un travail différent de sur un roman. (si j’écrivais de façon plus concise, j’aurais peut-être pu me laisser tenter aussi d’ailleurs). Mais bref ! En tout cas, je vois que ce soit au niveau de classements, des styles d’histoires, et même au niveau économique, ça a l’air très chouette et travaillé. C’est sympa aussi d’y trouver des feuilletons comme les Arsène Lupin, du classique parmi le contemporain ! En tout cas, je comprends ton ressenti, j’aurais eu les mêmes préjugés que toi (histoires peu travaillées, notamment), d’autant que j’aime très peu lire sur téléphone, n’ayant ni liseuse, ni tablette, c’est ça ou le pc. Mais ça fait plaisir de voir que c’est tout le contraire !

    • Je suis vraiment contente quand je vois que cet article permet à plein de gens de découvrir cette application et de passer outre de nombreux préjugés ! C’était mon espoir en l’écrivant et quand je lis des commentaires comme le tien, ça me fait très plaisir ♥ Je vais continuer à en parler et j’espère que si tu testes par toi même, tu passeras un bon moment !

  3. Je ne connaissais pas, et de ce fait j’ai trouvé ton article très intéressant.

    Malgré tout, et je pense que tu t’en doutes, je ne suis pas sur que ce soit intéressant pour moi qui lit peu de texte sans images 😅

    Et j’avoue être encore un vieux réfractaire aux abonnements, car je n’aime pas l’idée de payer pour un service plutôt que pour un titre spécifique. D’ailleurs je ne voulais pas m’abonner à Netflix a cause de ça et j’ai cédé à l’insistance de ma femme.

    • Justement tu fais partie de leur lectorat cible ! L’idée c’est de proposer des séries qui te demande 5mn de lecture par épisode. Pour quelqu’un qui manque parfois de temps, c’est top !

      De plus tu ne paies pas pour un service, pas vraiment. Les auteurs sont rémunérés avec un à-valoir puis à hauteur des lectures faites sur leur histoire. Donc au lieu de payer une seule œuvre, tu en paies peut être dix, tu vois ? Mais en restant dans un budget accessible au plus grand nombre.

      Il y a de belles idées en tout cas derrière cette application même si je comprends ce que tu veux dire et ce que tu ressens vu que moi-même, pendant longtemps, je n’étais pas à l’aise avec le concept d’abonnement. Aujourd’hui, ça a changé j’avoue… Mais le monde change, le monde culturel aussi, c’est une façon comme une autre d’aider à ce que ses acteurs soient bien rémunérés.

      • Oui,je suis tout à fait d’accord sur ce point, et je trouve ça très bien qu’il y ait de nouvelles propositions comme ça, surtout si les auteurs s’y retrouvent.

        Apres, ça ne suffira pas à me faire prendre un abonnement. Déjà que je ne suis pas abonné aux services de lecture de manga du genre 😄

  4. Ça peut donner l’impression que je veux fayoter mais tout ce qui est dit sur le sérieux de l’équipe en charge de Rocambole est vrai : les auteurs sont considérés, l’à valoir est une réalité qui tranche avantageusement avec certaines pratiques ayant cours par ailleurs, le boulot éditorial est de qualité et l’échange et la discussion sont toujours possibles.

  5. comme je te le disais sur facebook, j’avais les mêmes a priori… surtout sur la qualité des textes en fait.
    Ça me fait penser à Delitoon mais version littérature générale avec cependant un système d’abonnement bcp plus intéressant ici.
    Je vais aller faire un tour. ton article complet est passionnant, merci bcp ! c’est bien de mettre en lumière des choses un peu différentes.

    • Je comprends totalement. Il y a beaucoup d’applications qui permettent de partager son texte sans forcément un vrai travail éditorial mais ici on est sur une structure qui semble sérieuse, qui possède plusieurs éditeurs et coachs littéraires, du coup le travail est identique à celui réalisé en ME. Du moins pour les trois séries que j’ai pu lire jusqu’ici !
      J’espère du coup que tu apprécieras ta découverte 🙂 Je suis ravie que mon article te donne envie de sauter le pas !

  6. Ça fait un petit moment que je n’ai plus lu de séries, par manque de temps, mais j’aime bien le style de lecture par épisodes et l’appli s’est beaucoup améliorée au fil des mois. Perso j’ai beaucoup aimé Les évaporées de Cécile Duquenne et L’interprète. Mémento mori aussi et j’attendais la saison 2 😉

    • Je note ces deux titres 🙂 j’adore justement parce que ça demande peu de temps finalement pour découvrir une histoire complète. Tout à l’heure je me disais que j’allais lire un chapitre au final j’ai lu toute une saison en moins d’une heure 😅😂

  7. J’avais souscrit à l’application lors d’une grosse promotion (de mémoire un peu moins de 1 euros pour une année entière) et je n’ai, pour le moment, fini qu’une série que j’ai adorée : Eve. J’apprécie le concept, mais entre l’application et les webtoon, j’aurais tendance à trouver une certaine redondance.
    Par contre, le système de rémunération a l’air juste et valorisant pour les auteurs !

  8. Ton article est très intéressant et très éclairant. Je t’avoue n’avoir jamais essayé pour tous les préjugés que tu soulevais (et GooglePlay aussi …). J’attendrais cependant d’avoir enfin une correction adaptée pour ma vue avant de me tuer les yeux sur un téléphone pour la lecture.

    • Je te comprends ! L’avantage c’est que comme les épisodes sont courts le temps de lecture est moindre donc pour les yeux ça va au final, en ce qui me concerne en tout cas. C’était mon gros point noir aussi 😅 ça me rassure un peu de ne pas être toute seule à avoir pensé ça.

  9. Je connais cette application pour l’avoir téléchargée lors du premier confinement, mais je n’avais pas encore pris le temps de m’y intéresser afin d’en parler dans un article.
    Tu m’as encore une fois devancée 😁
    J’apprends des trucs vis à vis de leur mode de rémunération des auteurs c’est super !
    Personnellement, j’apprécie beaucoup leur système de classement qui n’est pas conventionnel pour certains genres : A ne pas lire avant de dormir, Elles ont changé l’histoire, romance épicée…
    Avant ils avaient même une catégorie « filles badass » je crois. Le catalogue s’est pas mal étoffé en un an.
    Mon idée était de proposer des séries issues de leur catalogue dans une pal de Challenge pour faire découvrir aux gens.
    Je le ferai sans doute par la suite.
    En tout cas tu m’as donné envie de m’abonner 😉

    • Je suis contente de t’avoir donné envie d’en découvrir plus !
      Pour le mode de classement tu as le classique mais aussi des catégories plus originales comme celles que tu cites en effet. Ça rajoute un côté sympathique.
      C’est une très belle idée de proposer cette pal liée aux challenges ! Il faudra que je regarde si certaines histoires peuvent entrer dans le tien 🤔

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s