#ProjetOmbre : chez quel(s) éditeur(s) lire du format court ?

Logo ProjetOmbre

Il y a quelques jours, je lançais le #ProjetOmbre (saison 2 du #ProjetMaki) qui consiste à lire un maximum de format court, de manière régulière, sur l’année 2021. Je me suis rendue compte, lors de ma première participation au challenge, qu’il n’est pas toujours aisé de savoir vers quel éditeur se tourner pour trouver des textes qui collent autant au challenge qu’à nos goûts et cette liste a pour but de vous aider. Elle est vouée à évoluer tout au long de l’année, non seulement par vos apports (n’hésitez pas à me dire ce que j’ai oublié dans les commentaires !) mais aussi au fil de mes propres découvertes.

Je précise également qu’Anne-Laure du blog Chut Maman Lit ! a proposé une liste semblable à celle-ci pour le #ProjetMaki donc n’hésitez pas à y jeter un œil.

Quelques précisions :
-La liste n’est pas organisée par ordre alphabétique ou de préférence mais plutôt par ordre de ce qui m’est venu quand je l’ai rédigée. Je sais, ma rigueur laisse à désirer. 
-La liste contient des maisons d’édition qui ont pour habitude de publier régulièrement ou des nouvelles ou des anthologies et / ou qui ont une collection dédiée. Je sais qu’il y a des recueils disponibles ponctuellement chez d’autres éditeurs mais ce serait vraiment compliqué de tout référencer ici sans que l’article ne devienne imbuvable… N’hésitez toutefois pas à les signaler en commentaire pour celles et ceux qui le souhaitent 🙂
-Je vous mets chaque fois le lien direct vers la boutique de l’éditeur pour vous permettre de trouver facilement chaussure à votre pied. Y’a plus qu’à cliquer.

Sans plus attendre, commençons !

liste_Le-Belial-lediteur-des-mondes-imaginaires_3846
Le Bélial vous permet de lire du format court grâce à sa mythique collection Une Heure Lumière (dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises sur le blog) mais également grâce au Bifrost dont chaque numéro contient entre 2 et 6 nouvelles de SFFF. C’est, à mes yeux et dans mon cœur, vraiment l’éditeur incontournable d’un challenge dédié au format court. Bien évidemment, c’est tout personnel 🙂

téléchargement
Il arrive à AMI de proposer des nouvelles écrites dans l’univers des romans édités en papier. Ces nouvelles sont numériques mais rien ne vous empêche de les découvrir ! Je vous renvoie sur leur site pour trouver ces titres. De plus, au mois de Janvier 2021, va paraître Émissaire des morts qui contient 4 nouvelles en plus d’un roman court et qui permet de valider la première mission du challenge. Notez que la première de ces quatre nouvelles est disponible gratuitement en numérique. La boucle est bouclée !

ActuSF-logo
AMI n’est pas le seul éditeur à proposer des nouvelles dans l’univers de ses romans publiés. ActuSF le fait aussi et depuis plusieurs années, pour plusieurs de ses auteurs francophones. Il n’y en a pas moins de quatorze disponibles sur Emaginaire avec des textes notamment de Jean Laurent Del Socorro, Morgane Caussarieu, Alex Evans ou encore Karim Berrouka ! J’en ai déjà lu une partie et ça a été un régal à chaque fois. Sachez également que l’éditeur propose des recueils de nouvelles, y’a plus qu’a.

55
Tous les ans, Livr’S Éditions propose une anthologie thématique. Il n’y en aura pas en 2021 (la pandémie a chamboulé le planning éditorial) mais il en existe déjà cinq avec chaque fois une petite dizaine de textes et presque exclusivement des auteurs et autrices francophones. Ces anthologies existent en papier et en numérique pour certaines et je n’en parle pas parce que j’ai écrit une nouvelle dans l’une d’elle. Au passage, ma préférée est Nouvelles Eres, celle de 2020, qui propose des textes assez chouettes dans le registre de la dystopie et de la science-fiction. De plus, la maison propose aussi des novellas au prix de 10 euros qui, hélas, ne sont pas regroupées dans une collection particulière mais vous pouvez les retrouver sur le site. Il s’agit de La Mélodie, de Kidnapping et de Club 27.

K96pMYWO
Maison découverte en 2020 pour moi, elle est spécialisée dans le format court et propose de nombreux textes d’auteurs francophones aussi divers que variés tels que Lionel Davoust, Aurélie Mendonça, Jean Laurent Del Socorro, David Bry, etc. Rendez-vous sur leur site pour découvrir leur sélection !

LogoChatNoir
Presque tous les ans depuis leur existence, les éditions du Chat Noir propose également des anthologies thématiques. Je vous en a déjà évoqué certaines sur le blog dont l’excellente Montres Enchantées. D’autres ne sont plus disponibles mais je sais que notamment cette année, leur anthologie anniversaire est prévue au programme et elle aura pour thème le chiffre « 9 ». À surveiller donc !

4d12f8d93012402e190e5cd70cc78fecaa70bd46.Rivière blanche logo
La maison d’édition Rivière Blanche est connue pour proposer plusieurs anthologies à leur catalogue. Je n’ai pas encore eu l’occasion d’en lire mais voilà une piste sérieuse si vous aimez les antho’ !

VECTORISATION LOGO
À l’instar de sa voisine du dessus, les éditions Luciférines sont connues dans le milieu de l’imaginaire pour proposer des anthologies thématiques dont celle sur les Démons Japonais qui me fait de l’œil depuis longtemps ou encore la Belle Époque. En plus, les prix sont vraiment abordables en papier comme en numérique.

elenya
Elenya éditions est une maison qui publie des anthologies, souvent liées au Salon Fantastique d’ailleurs mais pas uniquement si je ne me trompe pas. Les thèmes sont multiples, allant de la fantasy au super-héros, en passant par l’horreur fantastique. Franchement, il y a largement de quoi se faire plaisir dans ces anthologies et avec de très beaux noms qui plus est.

Mnemos_logo_NB
Mnémos est une maison qu’on ne présente plus et qui s’occupe, chaque année, d’éditer l’anthologie thématique du salon des Imaginales. La première remonte à 2009, il y a donc de quoi faire même si, attention, certaines sont en rupture de stock ou uniquement disponibles sur les salons.

le-passager_logo_250
Maison d’édition que je découvre grâce à une recommandation sur Twitter, le passager clandestin propose une collection intitulée Dyschroniques qui se dédie à la nouvelle et, plus spécifiquement, des nouvelles de science-fiction et d’anticipation.

logo-site-new
Autre maison d’édition que je découvre via une recommandation sur Twitter : ArchéoSF, un label de Publie.net qui met à disposition des textes au format court issu de la science-fiction ancienne donc 19e, 20e siècle. On trouve sur leur site des textes courts mais également des feuilletons ! Certains sont en accès libre via l’onglet textes en ligne et je sens que je vais passer du temps sur ce site pour trouver des textes sympas à faire lire à mes étudiants. Bref, merci Zoé pour le tuyau !

téléchargement
Encore une chouette recommandation via Twitter : les éditions YBY qui propose de la littérature inclusive et met en avant la diversité dans la fiction. Il n’y a pas que du format court chez eux mais ils ont plusieurs collectifs à leur catalogue avec des textes très prometteurs. 

logo_ok
Nutty Sheep est une maison d’édition déjantée à la folie assumée qui est connue pour ses anthologies thématiques et son fameux logo mouton. Vous aurez largement le choix dans leur catalogue, en format papier comme numérique, pour trouver des textes qui vous intéressent : parodie, science-fiction, fantastique, fantasy, il y en a pour tous les goûts !

bla
Je n’avais jamais entendu parler auparavant de Nitchevo (une fois de plus, merci à Zoé !) pourtant ils rééditent actuellement toute l’oeuvre de Léa Silhol au sein de laquelle on retrouve énormément de nouvelles et d’anthologies. Ça peut être une très bonne piste si vous souhaitez, en prime, découvrir cette autrice !

téléchargement (1)
Enfin, dernier et non des moindres… Je sais que j’ai dit au début de l’article que je me concentrais sur les éditeurs qui ont des collections dédiées au format court mais je ne peux pas achever cette liste sans évoquer l’Atalante qui, outre l’excellentissime « Apprendre si par bonheur » de Becky Chambers, traduit également d’autres novellas comme celles de Martha Wells qui font forte impression sur la blogosphère. De plus, les deux derniers « tomes » du Vieil Homme et la Guerre de Scalzi sont aussi construits comme des recueils de nouvelles. 

Vous connaissez d’autres maisons d’édition qui pourraient entrer dans cette liste ? N’hésitez pas à les renseigner en commentaire !

(dernière mise à jour : 07/01/2021
À rajouter : Noir d’absinthe, les saisons de l’étrange, le Grimoire, Malpertuis, les Vagabonds du Rêve, Realm et Short éditions)

36 réflexions sur “#ProjetOmbre : chez quel(s) éditeur(s) lire du format court ?

  1. Pingback: Challenge winter short stories of SFFF: précisions sur le format court et où en trouver. – Au pays des cave trolls

  2. Bonsoir ! Merci pour cet article !
    Je connais Le Lys Bleu éditions qui en publie aussi pas mal, et j’ai d’ailleurs eu la chance d’être éditée chez eux pour deux recueils de nouvelles, alors que je ne suis pas reconnue dans le domaine !
    Bonne découverte 🙂

    • Bonjour, merci pour votre commentaire. Malheureusement le Lys Bleu n’est pas un éditeur, c’est un prestataire de services qui fait du compte d’auteur déguisé (notamment en imposant l’achat d’un certain nombre d’exemplaires avec un pourcentage au moment de la signature du contrat, je vous renvoie sur le forum des jeunes écrivains pour plus de détails même si les témoignages sont nombreux un peu partout). Ce type de fonctionnement va à l’encontre de ma façon de considérer la littérature et le métier d’éditeur, ce n’est pas le genre de structure que j’ai envie d’encourager ou de promouvoir car elles se font de l’argent sur les rêves de jeunes auteurs naïfs et mal renseignés, ce qui me dérange profondément. Cette structure n’apparaitra donc pas dans cette liste et je souhaitais vous expliquer pourquoi de manière transparente.
      Je vous souhaite malgré cela beaucoup de succès dans votre aventure littéraire !

      • Bonjour,

        J’espère que vous lirez mes nouvelles, même si l’éditeur ne vous plaît pas ! Ma plume n’a rien à voir avec leur manière de travailler. Nous n’avons pas tous la chance d’être publié par l’éditeur de notre choix. Le talent ne sert à rien quand le business entre en jeu.
        Sachez en tout cas que mon premier roman a été publié ailleurs, aux éditions Maïa si cela vous intéresse de me découvrir sur un autre registre : https://www.editions-maia.com/livre/sous-le-regard-de-laria/

        Bonne journée !

      • Je n’avais pas terminé, excusez-moi.
        Sinon, je suis d’accord avec vous sur Le Lys Bleu, même si je ne l’ai découvert que trop tard. Je dois attendre quelques années avant de récupérer mes droits et c’est très pénible.
        Ils ne font rien d’autre qu’arnaquer, je suis de votre point de vue. J’aurais aimé le savoir avant de me lancer dans cette aventure. Espérons qu’avec le roman, je sois tombée sur mieux et que la suite m’aidera à avancer dans ce milieu compliqué.

      • J’ai moi-même été confronté à des personnes malhonnêtes dans le milieu donc je comprends tout à fait les difficultés que vous devez affronter. En effet c’est difficile de ne pas se faire avoir, d’où l’importance de bien se renseigner ou, dans notre cas, d’apprendre de nos erreurs. Je vous souhaite bon courage et bonne continuation !

  3. Pingback: Challenge littéraire spécial Nouvelles : Le Projet Ombre – Les tribulations de Miss Chatterton

  4. Pingback: And my watch begins #25 – Les tribulations de Miss Chatterton

  5. Pingback: Projet Ombre 2021 – PatiVore

  6. Merci pour cette liste ! Étant nouvelliste, j’ai reconnu dans ta liste la plupart des ME qui publient du format court, mais tu m’en as fait découvrir quelques unes, comme le passager clandestin ou N Factory !
    Je te remercie aussi d’avoir cité Nutty Sheep et les Luciférines, chez qui mes nouvelles sont publiées ^^ (je suis dans Nutty Mars, Démons japonais et Belle Époque).

    Voici quelques noms d’autres ME pour ta liste (déjà bien fournie !) :
    – Le Grimoire, ME associative connue pour les sagas Le Loup Solitaire et Le Donjon de Naheulbeuk. Tous les deux ans ils publient une anthologie qui croise écriture, illustration, composition et même cinéma !

    – Les éditions Malpertuis, dans la même veine que les Luciférines, publient chaque année une anthologie athématique de nouvelles fantastiques. En plus de ces anthos, leur catalogue contient quasi exclusivement des recueils de nouvelles.

    – Les Vagabonds du Rêve, ME associative SFFF qui travaille en partenariat avec le festival Nice Fictions et publie des anthologies thématiques numérotées.

    Et sinon, pour le format court exclusivement en ligne, il existe les éditions Realm (association créée par des étudiantes du master édition de la Sorbonne, qui publient sur leur site les textes de leurs auteur.ice.s) et Short édition, qui vient de lancer un concours Court & noir : on peut lire les nouvelles sur leur site (entre 1 et 5 minutes de lecture pour chaque texte) et voter pour ses préférées.

  7. Merci pour cette liste qui va bien nous aider pendant le challenge ! Il me semble avoir vu passer une nouvelle initiative de formats courts : Rocambole, avec des « épisodes » de 5 min de lecture par texte 🙂

  8. Merci pour ce récapitulatif !

    j’oubliais aussi Nitchevo factory, qui édite les nouvelles et romans (et anthologies) de Léa Silhol (fantasy, urban Fantasy, fantasy orientale) :
    http://nitchevo.net/factory-edition/catalogue/transmeare

    je vais lire les deux tomes de Sacra cette année. j’ai lu les suites majeures et mineures et le dit de Frontier, c’est de la très très belle littérature.

    et les couvertures de Dorian Machecourt… 😮🤩

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s