Bookhaul #7 – Les Halliénnales & la Retro Wizard Day

Salut à tous !
Le week-end dernier (5 et 6 octobre) j’ai enchaîné deux salons. Le samedi, je me suis rendue aux Halliénnalles à Lille en co-voiturage avec Katia Lanero Zamora, un évènement qu’il n’y a plus lieu de présenter tant il est devenu le rendez-vous incontournable du Nord de la France pour tous les mordus de l’imaginaire. On y retrouve les auteurs fameux qu’on croise si souvent en salon et même certains qu’on voit un peu moins. Je pense notamment à la marraine de cette édition, Christelle Dabos (autrice de la Passe-Miroir), qui a probablement une tendinite à l’heure où je vous parle parce qu’elle a à peine cessé de signer pour aller manger sur le temps de midi avant de s’y remettre et même avec un peu de rab’ pour que tout le monde puisse discuter avec elle et avoir sa dédicace. C’était de la folie ! Ce n’est d’ailleurs pas la seule dans le cas. Je pense à Ariel Holzl (l’auteur des Sœurs Carmines, de Fingus Mallister et des Lames Vives, une nouveauté chez Mnémos dont je vous parle bientôt) que j’avais juste en face et à qui j’ai pu dire bonjour en toute fin d’après-midi, impossible avant sans le déranger. Et je ne vous cite que les plus marquants, Vincent Tassy notamment n’est pas en reste avec sa nouveauté dont je vous ai parlé hier (Loin de lui le soleil).

Alors il y avait des tables rondes organisées mais j’étais là pour bosser donc je n’ai pu participer à rien en terme d’animations et j’ai à peine vu la partie des artisans qui se résumait à deux allées. Il faut dire que l’endroit n’est pas gigantesque et qu’on ne peut pas abattre les murs, le festival est victime de son succès !

En étant de l’autre côté de la table, je vis ce type de manifestations différemment. Pour moi, ce sont des moments de retrouvailles avec les copains auteurs et éditeurs, des échanges très humains, des petites infos en avant-première à chiper de ci, de là… Du style qui écrit quoi en ce moment et qui va publier quoi bientôt et chez qui. La seule chose que je peux vous dire c’est que la remise du prix des Halliénnales a été un peu un flop (au sens drôle du terme), les micros ne fonctionnant pas (ou pas suffisamment forts). Du coup j’ai bien saisi qu’Adrien Tomas avait gagné quand il a fini par arriver sur scène (pour la petite histoire, il était en train de dédicacer quand on l’a annoncé et il n’avait pas du tout pigé que c’était en cours vu que personne n’entendait rien. Il a fallu aller le chercher, ce qui a fait rire un peu tout le monde, moi la première :3) mais pas grand chose de plus stimulant.

Pour revenir à nos moutons, une chance pour moi, le stand qui attirait le plus ma convoitise était juste à côté ! Du coup, j’ai pu craquer complètement aux Éditions du Chat Noir pour leurs nouveautés… Mais pas que. Jugez par vous même.

halliénnales
Loin de lui le soleil – Vincent Tassy
Effroyable porcelaine – Vincent Tassy
Le Carrousel Éternel #2, #3 et #4 – Anya Allyn
Nixi Turner contre les croquemitaines #1 – Fabien Clavel
Thorngrove – Cécile Guillot

J’ai reçu en cadeau de la part d’Émilie les tomes 3 et 4 du Carrousel Éternel. Comme il me manquait le 2 pour avoir la collection complète, je me suis fait plaisir. Cela donne un total de 5 romans achetés et 2 offerts.

Le lendemain, j’ai participé à la Retro Wizard Day, un petit festival très sympa pas loin de chez moi (donc du côté de Liège). Je m’y rends depuis trois ans maintenant en tant qu’exposante et j’en ressors à chaque fois très satisfaite. Les ventes y sont bonnes, l’équipe aux petits soins et on y croise des artisans locaux qui proposent un travail assez original. La preuve, je me suis offert un t-shirt qui, je trouve, manquait cruellement dans ma vie (peuple d’instagram, vous savez de quoi je parle). Mais pas de romans, il y avait de toute façon très peu d’auteurs.

Ce que j’aime dans les plus petits salons à taille humaine, c’est de pouvoir discuter. On n’en a pas toujours le temps sur les manifestations plus importantes, du coup j’ai profité d’échanges et de débats très stimulants sur les littératures de l’imaginaire (mais pas que !)

Voilà, vous savez un peu tout même si je reste plutôt générale, j’en ai conscience.En même temps, faut bien conserver une part de mystère :3

Et vous, en quoi consistaient vos derniers craquages? 🙂

2 réflexions sur “Bookhaul #7 – Les Halliénnales & la Retro Wizard Day

  1. Craquage sympa je vois, et c’est sooo Dark >< en tout cas sympa de t'avoir recroisé en salon, toujours un plaisir 🙂 Et si le salon est victime de son succès ils ont qu'à demander l'autorisation d'occuper la deuxième salle de gym qui se trouve juste à côté de l'entrée, là ça prendra une toute autre dimension (aussi bien spatiale qu'au niveau de la renommée).

    • Je ne connais pas du tout les coulisses de l’organisation ni ce que ça coûte mais d’expérience je sais que quand il y a plusieurs salles dans un salon, l’une d’elle est toujours lésée à moins de répartir les auteurs célèbres de manière équilibrée mais bon, c’est toujours compliqué…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s