#PLIB2019 : mon vote, mon bilan

Bonsoir à tous !

Aujourd’hui se clôturait le vote pour la session 2019 du PLIB, un prix dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises puisque j’avais la chance de compter parmi les membres du jury. J’avais envie d’en profiter pour vous proposer un bilan de cette aventure.

Petite info en passant : la remise des prix aura lieu le 12 octobre à Paris en présence des auteurs qui ont été invités par l’organisation. Je ne pourrai malheureusement pas y assister en personne mais je me réjouis qu’une retransmission en directe soit prévue ! J’ai vraiment hâte de connaître le résultat final.

Commençons par nous remémorer qui sont les 5 finalistes :
plib2019-finalistes
Le dieu oiseau – Aurélie Wellestein
Terre de brume #1 – Cindy Van Wilder
Rouille – Floriane Soulas
La fille qui tressait les nuages – Céline Chevet
Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy

J’étais en demi teinte sur cette sélection des finalistes. Pour moi, d’autres romans dans les présélectionnés auraient largement mérité d’arriver à ce stade et j’ai été déçue qu’ils ne soient pas retenus. C’est peut-être l’un des seuls bémols que je mets au PLIB, c’est que les jurés ne sont pas obligés de lire les romans présélectionnés pour voter. Seule la lecture des finalistes est obligatoire (et très bien encadrée au passage, pas question de voter sans avoir lu ! Les cheffes veillent au grain), du coup les premiers votes se font à la couverture, au résumé, peut-être au copinage / popularité et c’est dommage. Mais bon, les organisateurs se démènent déjà tellement ! Je ne vois pas comment ils pourraient s’en sortir autrement pour contrôler tout le monde. Et c’est le jeu, au fond, car beaucoup de romans sont achetés chaque jour en se basant uniquement sur un nom, une couverture ou un résumé.

J’étais déjà très heureuse de voir figurer deux romans du Chat Noir dans les finalistes. J’adore la plume de Vincent Tassy et je suis tombée amoureuse du roman de Céline Chevet (et de l’autrice aussi qui est tellement adorable ♥). J’étais aussi contente de voir Aurélie Wellenstein en final car c’est une autrice dont j’apprécie le travail et qui est super sympa sur un plan humain. J’avais aussi apprécié la lecture du Dieu Oiseau (hormis la fin !) donc ça partait quand même bien.

J’étais un peu plus mitigée sur les deux autres titres. J’aime beaucoup Cindy Van Wilder en tant que personne mais j’étais restée un peu sur ma faim en lisant Mémorex et en plus, Terre de Brume était référencé comme roman jeunesse. Double aoutch. Finalement, ça a été une bonne surprise ! Je suis donc contente d’avoir été « forcée » de le lire parce qu’il est clair que je serai passée à côté sans ce prix.

Quant à Rouille, je ne savais pas trop quoi en penser. Je ne l’aurai pas acheté pour moi en temps normal, c’est certain. Je sais que je ne suis pas le public cible et le résumé ne me tentait pas. En matière de steampunk, je suis de plus en plus exigeante (faut dire que j’ai l’habitude d’autrices très pointilleuses dans le domaine) Si sa lecture n’a pas été la catastrophe à laquelle je m’attendais (vous avez les détails dans ma chronique, je ne vais pas revenir dessus !) j’ai quand même trouvé que les personnages manquaient de crédibilité et j’avais deviné les rouages de l’intrigue. Du coup, c’est probablement la lecture que je regrette le plus d’autant que j’ai acheté le livre, mais pas au point de l’avoir abandonné en cours de route, ce qui est déjà pas mal car j’ai vu beaucoup de jurés qui n’ont pas su lire au-delà des 10% minimum. Et pas seulement pour celui-là. Ça permet de se rendre compte que tous les goûts sont vraiment dans la nature !

Du coup, pour qui ai-je voté?
Ça a été très difficile de choisir entre les deux romans du Chat Noir mais voilà… La fin de Comment le dire à la nuit m’a laissée perplexe et déçue. Deux chapitres en moins et j’aurai probablement voté pour Vincent. Ou peut-être pas. Parce que la fille qui tressait les nuages est un chef-d’œuvre et je prie pour qu’elle remporte le trophée haut la main !

13

Au final, quel est mon sentiment sur le PLIB?
C’est un concours extra et respectueux des auteurs (ça paraît bête mais organiser un Ulule pour pouvoir les rémunérer en plus d’organiser une vraie cérémonie, je trouve ça génial quand on pense que certains salons ne prennent même pas la peine de payer les auteurs qu’ils invitent !). Les organisateurs sont disponibles, investis et très présents sur les réseaux sociaux. Non seulement pour répondre aux questions mais aussi pour organiser des concours, des lectures communes, différents évènements et rencontres comme aux Imaginales. J’ai découvert une équipe très humaine et passionnée à qui j’ai envie de tirer bien bas mon chapeau.

Le groupe facebook permet d’échanger des avis constructifs avec d’autres blogueurs et ça aussi, c’est vraiment positif. Par contre, mon côté un peu vieille chieuse casanier m’a empêché de participer aux évènements sur discord, aux lecteurs communes et aux différents concours puisque j’avais déjà la majorité des titres. De plus, j’avais déjà lu une bonne partie des romans sélectionnés vu que je suis déjà à fond dans la promotion de la SFFF francophone. Je n’ai donc rien découvert de transcendant mais je ressens beaucoup de fierté à avoir pu apporter ma petite pierre à ce grand édifice.

Est-ce que je vais participer au PLIB2020? Évidemment !
Et vous? 😉

Publicités

23 réflexions sur “#PLIB2019 : mon vote, mon bilan

  1. Je suis pas assez constant pour participer à ce genre de concours (quoi que, remarque, ça pourrait me motiver à lire plus, ou en tout cas plus vite,…). Mais quand j’avais regardé la sélection, j’étais déçu de pas mal de choix et je rejoins un peu Lutin quand elle dit que c’était assez tourné YA. Après y a de bonnes choses dans le YA, je ne dis pas, mais ça confirme ma pensée des tendances actuelles et du décès lent mais certains des oeuvres de Fantasy mâtures. Enfin, ce n’est que mon avis.

    • Je ne vais pas relancer le débat sur le sujet, peut être que j’écrirai un article réflexion là dessus 🙂 y’a eu de belles découvertes pour moi grâce à ce prix et d’autres qui le sont moins, j’aimerai aussi un peu plus d’autres genres mais pour ça il faut que davantage de blogueurs qui aiment cela participent et votent 🙂 sinon c’est un cercle vicieux. J’ai lu plusieurs bilans qui regrettaient la même chose que toi donc plus on est et plus on pourra changer les choses !

  2. Pingback: #PartageTaVeille | 15/09/2019 – Les miscellanées d'Usva

  3. Oh contente de voir que tu rempiles l’année prochaine!! 🙂 Et très contente de ton vote! XD J’espère vraiment que c’est un des romans du Chat Noir qui va l’emporter! Et je suis d’accord pour la présélection, bien que comme tu le dis, difficile pour les organisateurs de faire autrement! Pour ma part, j’ai déjà une petite idée de qui je vais présélectionner! 🙂

    • Oui comme j’expliquais à Lutin, c’est aux participants de faire évoluer la tendance pour mettre en avant un autre pan de la littérature ! Mais forcément ça prendra du temps pour changer :/ J’espère qu’il y aura moins de jeunesse et YA dans la fournée 2020.

    • C’est quitte ou double disons. Mais c’est aussi aux jurés de voter pour qu’il y ait moins de YA, plus il y a de jurés qui voudront mettre en avant d’autres titres et plus ça pourra être possible de renverser la tendance ! Mes propres sélections s’en éloignaient considérablement et il suffit de voir que les deux chat noir sélectionnés n’appartenaient pas à leur collection d’urban fantasy pour se convaincre que les choses changent. Après c’est clair qu’il faut se plier aux cinq finalistes… Donc ça peut être une contrainte ! J’en ai vu pas mal abandonner en partie pour ça. Et d’autres parce que justement ils n’arrivaient pas à se mettre dans les deux chat noir trop « bizarres » pour eux. C’était très intéressant de suite tout ça !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s