Les meurtres de Molly Southbourne – Tade Thompson

2
Les meurtres de Molly Southbourne
est une novella écrite par l’auteur anglais Tade Thompson. Publié dans la collection Une Heure Lumière chez le Bélial, vous trouverez ce texte au prix de 9.90 euros.
Ceci est ma dix-septième lecture dans le cadre du challenge S4F3s5 organisé par l’ami Lutin !

Molly Southbourne souffre d’une étrange malédiction. Quand elle saigne, elle créé des clones d’elle-même qui tentent parfois de la tuer. Ses parents mettent alors un certain nombre de règles en place pour la sauvegarder. Cette histoire, c’est donc celle de Molly…

Difficile en réalité de vous résumer cette novella avec mes propres mots sans spoiler beaucoup d’éléments. Mais quel coup de cœur ça a été ! Je l’ai d’ailleurs lu d’une traite (d’accord elle fait 125 pages mais quand même) impossible de la lâcher tant j’ai été prise dedans, fascinée par ce que je lisais.

Le roman s’ouvre sur une mystérieuse fille, attachée dans un sous-sol par des chaines rouillées, assise dans une marre de sang. Une autre fille lui rend visite, lui parle, la lave, l’habille et elle finit par lui raconter son histoire. C’est ainsi que le lecteur est amené à rencontrer Molly Southbourne.

La novella est construite sur un enchaînement de scènes relativement courtes qui constituent l’histoire de Molly. Ses débuts avec ses parents, la façon dont elle gère sa maladie, son désir de voir le monde au lieu d’obéir et de rester sagement enfermée dans la ferme familiale. J’ai immédiatement adoré ce concept et cette narration efficace, sobre, dynamique. L’auteur maîtrise très bien sa plume et c’est un régal. Chaque scène explose dans le cerveau du lecteur avec une étonnante clarté pour s’imprimer durablement dans ses neurones.

Ce texte est assez psychologique. Le lecteur suit Molly dans son évolution, dans son apprentissage aussi parce qu’il faut bien savoir comment survivre quand on peut se faire attaquer à n’importe quel moment dès qu’on a ses règles. On constate avec effroi et fascination la façon dont elle se refroidit à chaque étape de son existence, comment elle perd l’innocence enfantine pour expérimenter d’une façon assez glauque ce qui touche aux mollys, puis grandir, sombrer dans la sociopathie. Éblouissant et glaçant, voilà deux mots qui résument parfaitement cette novella.

La seule chose qui me gêne un peu, c’est la perspective d’une suite au sein d’une collection qui, si je l’ai bien compris, met en avant des one-shots. En effet, une interview se trouve à la fin du texte où l’auteur répond à certaines questions sur les influences de son roman et sur ses projets, ce qui est assez intéressant à découvrir. D’ailleurs, ça m’a donné envie de lire davantage de sa bibliographie. Mais bref, je trouve dommage qu’une suite possible vienne entacher la fin superbe des meurtres de Molly Southbourne !

Pour résumer, les meurtres de Molly Southbourne est un coup de cœur pour moi. Cette novella maîtrisée axée sur la psychologie propose de suivre un personnage atypique, une anti-héroïne fascinante dans un univers teinté de science-fiction même si ça reste assez léger. C’était ma première incursion au Bélial et certainement pas la dernière si tous leurs textes ont cette qualité. Je le recommande plus que chaudement mais attention, âmes sensibles s’abstenir car ce texte est glauque, plutôt malsain et n’épargne personne. Moi, c’est ma came ! Et vous?

 

Publicités

14 réflexions sur “Les meurtres de Molly Southbourne – Tade Thompson

  1. Pingback: BML #15 – septembre 2019 | OmbreBones

  2. Pingback: S4F3 : Les Fous des Volantes ont franchi la ligne d’arrivée!!! – Albédo

  3. J’ai très envie de le lire, pour le moment j’ai les 3 derniers de la collection à lire mais il fait partie de ma wish et les novellas se casent facilement alors le craquage en PAL est facile et sans culpabilité ^^

  4. Pingback: Les meurtres de Molly Southbourne-Tade Thompson – Au pays des Cave Trolls

  5. Pingback: Les meurtres de Molly Southbourne – Tade Thompson – Albédo

  6. Merci pour cette critique. Petite correction: Tade Thompson n’est pas américain mais britannique, né à Londres mais ayant grandi au Nigeria. Il vit aujourd’hui dans le Sud de l’Angleterre.

  7. Pour avoir lu la suite en anglais, je ne pense pas qu’elle entache la fin des Meurtres. Bien au contraire, même, on s’aperçoit que finalement, cette novella ne servait que de longue introduction, et qu’on ne commence à entrer dans le vif du sujet que dans The survival of Molly Southbourne (et je ne parle même pas de la construction, qui est une antithèse complète de celle des Meurtres). Et encore, le tome 3 va être encore plus intéressant, clairement, car on sent que maintenant que les dominos sont mis en place, l’auteur va pouvoir les faire tomber.

    Sinon, personnellement, cela ne me dérange pas qu’UHL comprenne des suites. Je trouverais dommage de se mettre des barrières psychologiques si d’autres textes se déroulant dans le même univers sont également de qualité (ce qui n’est pas toujours le cas : le Belial’ publiera l’année prochaine Agents of Dreamland de Caitlin R. Kiernan, qui est excellent, mais par contre sa suite est extrêmement mauvaise).

    Merci pour cette très bonne critique 🙂

    • Merci pour toutes ces informations qui me rassurent quand même beaucoup quant à la suite. J’ai tellement adoré ce texte, je le trouvais parfait comme ça mais si l’auteur a réussi à convaincre quelqu’un d’aussi exigeant que toi, je laisserai probablement sa chance à la suite 🙂
      J’ai toujours entendu parler de UHL comme une collection courte avec uniquement des one shots, d’où ma surprise en lisant l’interview de l’auteur ! Après concrètement, ce n’est pas un drame non plus, on est d’accord, mais dans ce cas ce serait bien de l’annoncer comme appartenant à une saga, par honnêteté envers les lecteurs. Je sais qu’il y a des gens qui détestent avoir ce type de surprise. Je suis un peu moins carrée mais ça me semblait important de le dire dans ma chronique. Ce qui n’enlève rien à la qualité du texte ou au travail de la ME, d’ailleurs 🙂

Répondre à OmbreBones Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s