#VendrediLecture (52)

Bonjour à tous !
J’espère que votre première semaine d’août s’est bien déroulée et que ceux en vacances profitent à fond :3 De mon côté j’ai eu quelques déceptions littéraires et j’ai bon espoir que le livre commencé aujourd’hui renverse la tendance. Il faut dire que pour le moment, l’auteur concerné fait un sans faute pour tous les livres que j’ai pu lire de sa plume. Prions qu’il brise la malédiction !

Je vous rappelle le concept du VendrediLecture! Il s’agit de partager avec vous ma lecture en cours, avec la 4e de couverture, les informations de l’éditeur et le lien vers sa page sur Babelio. Simple, efficace, pourquoi se compliquer la vie?
N’hésitez pas à me dire si ce rendez-vous hebdomadaire vous intéresse et à le reprendre sur vos propres blogs ^_^ Notez que je ne l’ai pas inventé, je reprends le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Zoomancie – Adrien Tomas
Service presse – Lynks Éditions
4

« Et si les animaux étaient le seul espoir de l’humanité ? Une baleine. Une baleine s’est engouffrée dans les Eaux, profitant de la dernière crue. Mais le niveau a baissé, entre-temps, et le chemin du retour a disparu. Elle est piégée à Paris. Son gros oeil d’encre noire se fixe soudain sur moi. Je vacille, brusquement happée. La baleine m’a harponnée, a pris ma conscience en otage. Je ne peux plus bouger.
Elle se remet à chanter, son regard dans le mien. Dans un monde dévasté par les guerres et les catastrophes, les hommes sont coupés les uns des autres par une colère incessante. A Kuala Lumpur, Spider, un hacker, échappe à de mystérieux ennemis, aidé par des araignées. Seuls survivants de la réserve de Mwanga, Kamili et Ushingi, l’un des derniers okapis, découvrent que l’ultime chance de l’espèce se trouve au coeur de l’Europe en ruines.
A Paris, Faustine, trouve l’apaisement auprès des animaux du sanctuaire de Montvermeil. Quand une baleine échoue dans les Eaux, elle comprend que leurs âmes sont liées et que leur chant guérit les hommes de leur rage. Mais pour combien de temps ? Car les forces lancées sur la piste de Spider s’intéressent de très près à la jeune fille et au cétacé. Et les responsables du carnage de Mwanga n’étaient peut-être pas de simples braconniers. »

Découvrez les avis des lecteurs sur Babélio !

Et vous, que lisez-vous? 🙂

Publicités

3 réflexions sur “#VendrediLecture (52)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s