Stranger Things : Runaway Max – Brenna Yovanoff

2
Runaway Max
est un roman one-shot lié à l’univers de Stranger Things. Écrit par l’autrice américaine Brenna Yovanoff, vous trouverez ce roman chez Hachette au prix de 15.90 euros.
Je remercie NetGalley et les Éditions Hachette pour ce service presse.
Ceci est ma neuvième lecture pour le challenge S4F3s5 organisé par l’ami Lutin !

ATTENTION ! Cette chronique contient des éléments des deux premières saisons de Stranger Things puisque le roman s’y déroule en partie. Si vous avez du retard dans votre visionnage, je vous déconseille de la lire.

Runaway Max, comme son titre l’indique, propose un focus sur le personnage de Max qui débarque à Hawkins au début de la saison 2. Qui est-elle? D’où vient-elle? Pourquoi a-t-elle quitté la Californie pour l’Indiana? Ce roman se construit comme un ajout à la série, un préquel à cheval sur les évènements de la saison 2 qui permet d’en apprendre plus sur Max comme sur Billy.

Donc oui, il est nécessaire d’avoir vu la série pour le lire. Déjà, pour éviter de vous spoiler mais surtout parce que, même si les évènements sont résumés… Justement, ils sont juste résumés. Une personne non familière à l’univers n’y comprendra pas grand chose et aura le sentiment d’un texte bâclé, pas suffisamment approfondi. Ce roman est donc destiné aux fans, il constitue un réel complément à l’univers mais ne peut pas se découvrir indépendamment. Pas dans de bonnes conditions.

Pour ma part, j’ai passé un très bon moment avec ce roman lu d’une traite, un vrai page-turner ! Il est court (plus ou moins 150 pages) et l’écriture de Brenna Yovanoff est dynamique, immersive et on ne lui en demande pas plus. Rédigé à la première personne, Runaway Max nous dépeint les pensées d’une pré-adolescente en proie à des difficultés familiales, avec un père démissionnaire qu’elle idéalise pourtant, une mère soumise, un beau-père violent et un demi-frère carrément flippant. Le roman éclaircit des points à peine sous-entendus dans la série ce qui permet de ressentir beaucoup d’empathie pour Max… et de mieux comprendre le personnage de Billy qui se révèle vraiment intéressant.

Runaway Max remplit son rôle de divertissement tout en abordant des thèmes forts. J’ai évoqué la situation difficile de Max au niveau de sa famille mais le texte brasse également des sujets comme la difficulté de se faire de nouveaux amis, différencier une relation toxique d’une relation normale, sans parler des quelques réflexions de Max sur les femmes et leur rôle culturo-social. J’ai trouvé ces remarques pertinentes et importantes, surtout dans la bouche d’une héroïne pré-adolescente. Ce sont des thématiques assez régulières dans les romans de ce type mais j’ai trouvé que l’autrice les abordait correctement, de manière crédible, sans trop en rajouter. Et ça… Ce n’est pas si simple.

Hélas, plus la fin approche et plus le roman devient un résumé de la saison 2. Pendant les trois-quart du roman, l’autrice propose un certain nombre de scènes inédites et intéressantes mais dès qu’on arrive à la décharge (si vous avez vu la série, vous savez de quoi je parle) il n’y a plus rien d’inédit et c’est dommage. Qu’on s’entende, l’histoire se construit à cheval entre le présent (la saison 2) et les souvenirs de Max. Mais à la toute fin, il n’y a plus que le contenu de la saison 2 du coup le souffle retombe un peu pour le fan avide d’en avoir plus. La tentation de passer des pages brûle les doigts et je trouve ça dommage d’autant que tout va beaucoup trop vite. Il y aurait eu possibilité de transformer Runaway Max en un roman indépendant, lié à la série mais accessible à ceux qui ne l’ont pas encore vue. Personnellement, c’était un peu ce que j’attendais. Dommage !

En bref, Runaway Max remplit son rôle de préquel à la série et permet d’en apprendre davantage sur la mystérieuse Max. Véritable page-turner, il se révèle indispensable pour les fans et ne manque pas de qualités: son prix, sa longueur, ses thématiques fortes… Une réussite qui me donne envie de découvrir les autres romans liés à l’univers en espérant qu’ils soient tous aussi agréables. Attention toutefois, il ne peut pas être lu indépendamment du visionnage de Stranger Things car il contient énormément d’éléments de la saison 2 !

Publicités

4 réflexions sur “Stranger Things : Runaway Max – Brenna Yovanoff

  1. Pingback: S4F3 : Les Fous des Volantes ont franchi la ligne d’arrivée!!! – Albédo

  2. Pingback: BML #14 – août 2019 | OmbreBones

  3. C’est dommage que les événements de la saison 2 prennent autant de place sur la fin du récit… Je suis très curieuse d’en savoir plus sur la famille déviante de Max, mai je ne pense pas que ce roman soit fait pour moi ^^

    • Non je pense que tu grincerais beaucoup des dents xD oui j’ai pensé la même chose, je m’attendais à un roman accessible même à ceux qui n’ont pas vu la série. Ç’aurait totalement été possible en y mettant un peu plus de soin ! Frustration donc même si en tant que fan j’ai passé un bon moment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s