10 autrices incontournables (et bien vivantes !) dans l’imaginaire francophone

Salut tout le monde !

Aujourd’hui, petit article à moitié coup de gueule et totalement engagé. Il y a une dizaine de jours, Babelio a publié une vidéo intitulée « 10 auteurs français de l’imaginaire incontournables (et bien vivants !) » d’où le titre du présent article, moitié clin d’œil et moitié… Voilà. Y’a beaucoup de demi-mesure dans ce lancement non?
Et là, tu vois déjà où je veux en venir.
Une partie de moi salue l’initiative parce qu’ENFIN la littérature francophone est mise en avant. Puis je regarde la vidéo… Et je constate que les deux seules autrices présentes dans ce top sont Estelle Faye et Léa Silhol.

Alors on va mettre directement les choses au point :
1) J’adore Estelle Faye. C’est une autrice talentueuse en tête de la nouvelle vague de fantasy française francophone doublée d’une personne qui m’inspire beaucoup alors je suis super comblée qu’elle soit dans ce top. Vive Estelle quoi ! Je n’ai pas encore lu Léa Silhol mais c’est chouette qu’elle y soit aussi.
2) Messieurs, vous écrivez bien. Beaucoup de mes auteurs favoris sont des hommes. Vraiment, je vous adore, vous le savez si vous suivez le blog et je ne veux pas faire de raccourcis mais…
MAIS QUAND MÊME QUOI !
Deux femmes sur dix auteurs ?! Où sont les autres autrices qui envoient du lourd sur la scène SFFF francophone? Alors j’en ai un peu parlé dans les commentaires avec le (ou la?) CM de chez Babelio… Puis j’ai décidé qu’on n’est jamais mieux servie que par soi-même. Donc, voici mon petit top personnel.

Je précise que les autrices ne sont pas classées par ordre de préférence 🙂 Parce que je les aime toutes d’une manière ou d’une autre (okey vous savez que les deux premières sont peut-être légèrement au-dessus dans mon cœur mais faites genre s’il vous plait) Et que ce top est totalement subjectif. Il y a aussi d’autres autrices talentueuses que je n’ai pas encore découvertes ou qui ne manquent pas de talent mais dont je ne suis pas le public cible. Sans compter toutes les copines et collègues de chez Livr’S que je ne peux pas citer pour des raisons évidentes de subjectivité (subj-keuwa ?!) DONC… Voilà.

Je vous propose de mettre chaque fois le lien vers les chroniques des romans des autrices concernées pour vous permettre de découvrir un peu leur univers et de préciser leur genre de prédilection. Pour certaines, ma lecture date d’avant le blog donc je cite juste le roman.

Marianne Stern

Steampunk ~ Uchronie ~ Fantastique
Focus – Les Chroniques d’Oakwood – Trilogie Récits des Mondes Mécaniqus – 1993 – 1999 derrière les lignes ennemies.

Morgane Caussarieu

Vampire ~ Littérature blanche (si si, elle a osé)
Dans les veinesJe suis ton ombreRouge ToxicRouge VenomBlack MamboChéloïdesTechno Freaks

Manon Fargetton

Fantasy ~ Young Adult
L’Héritage des Rois-PasseursLes Illusions de Sav-LoarAussi libres qu’un rêveQuand vient la vagueDix jours avant la fin du monde

Céline Landressie
Fantastique ~ Historique
Rose Morte, la saga (en cours de réédition (donc pas de visuel pour le moment), 5 tomes)

Agnès Marot

Young adult – Dystopie
IRL – Erreur 404De l’autre côté du mur (intégrale)

Clémence Godefroy

Steampunk ~ Fantasy asiatique
Eros Automaton – Les Héritiers d’Higashi #1

Aurélie Wellenstein

Fantasy – Young Adult
Le Roi des fauvesle Dieu Oiseau

Cécile Guillot

Fantastique – Young Adult – Romance
Filles d’Hécate (intégrale) – Tragic Circus – Cœur Vintage – Les Tribulations d’une gothique amoureuse –

Oren Miller

Fantasy urbaine – Polar (pour ses autres romans)
Le Tyran des songes

Céline Chevet

Symbolisme / fantastique asiatique – S.F. (pour ses autres romans)
La fille qui tressait les nuages

Alors pour certaines, je n’ai lu qu’un seul roman mais quand ça a été un coup de cœur, il n’y a pas à tortiller 🙂

Je vous rappelle que cet article est purement subjectif mais j’avais envie de mettre en avant des autrices francophones que j’adore ♥ Ah et il faut lire Estelle Faye hein 😉

Si vous en avez d’autres qui vous tiennent à cœur, n’hésitez pas à me donner les noms en commentaire ! Et surtout, n’oubliez jamais de parler des auteurs et autrices francophones que vous lisez, que ce soit sur le net ou autour de vous car c’est par VOUS que se construit une renommée. Parfois, faire découvrir un auteur à une personne, c’est déjà énorme. Alors faites le, s’il vous plait ♥

28 réflexions sur “10 autrices incontournables (et bien vivantes !) dans l’imaginaire francophone

  1. Quelle belle initiative ! Comme tu le dis : « Parfois, faire découvrir un auteur à une personne, c’est déjà énorme ». Tout à fait d’accord, et franchement ça donne envie de se lancer à notre tour 🙂 !

    En y allant de ma petite contribution, je me permets de mentionner Charlotte Bousquet, Nathalie Dau et la prometteuse Floriane Soulas ❤

  2. J’ai justement vu la vidéo aujourd’hui, et avec mon mari on s’était fait la réflexion ^^ Merci pour les découvertes, je pense que je piocherai dedans lors de ma prochaine commande de livres 🙂

    • Ah bah je suis contente de lire que je ne suis pas la seule à avoir tiqué la dessus ! Je te souhaite une bonne lecture, ça me fait plaisir que ce top serve à les faire découvrir davantage 🙂

  3. Coucou, j’aime beaucoup l’idée. Ça ne m’étonne même pas ce que tu dis concernant la vidéo. Je rajouterai quelques noms : Catherine Loiseau, Andréa Deslacs, Julie Limoges. Si j’en ai d’autres, je te fais signe

  4. Haha ! J’aime le « on est jamais mieux servi que par soi-même » par rapport à Babelio xD c’est tellement ça !
    Belle liste même si nous en aurions 2 relativement différentes mais comme tu dis, c’est subjectif et c’est très bien de mettre en avant ces femmes qui apportent de vrais plus à la littérature de l’Imaginaire. Puis t’aurais pu te mettre dedans en fait :-p lool.

    • Haha absolument pas ce serait tellement égocentrique et malvenu de m’inclure ! Surtout que je n’estime pas avoir apporté quelque chose de suffisant (pour le moment du moins) à l’imaginaire francophone pour que ça compte ^^ Et ça ne visait pas spécialement Babelio, c’était de manière globale 😛 J’ai bien compris dans le bref échange avec leur CM qu’ils avaient leur vision et c’est déjà bien qu’ils aient publié cette vidéo. Mais voilà, à ma mesure, j’avais envie de plus ^^

  5. Super intéressant comme article, je le garde dans un coin. Par contre, elles sont deux dans la vidéo, il y a aussi Léa Silhol. ^^

    Juste pour continuer à discuter de ton interrogation sur le manque d’autrices dans le top de Babelio : est-ce possible qu’on cite peu d’autrices dans l’imaginaire francophone car les gens considèrent qu’elles écrivent avant tout du jeunesse/YA ? Car en regardant ta liste, je me suis dit que pas mal d’ouvrages appartenaient aux collections ou aux ME plutôt réputées pour leur ligne éditoriale Jeunesse/YA. Je me demande s’il n’y a pas un lien, si les gens ne mettent pas automatiquement la littérature jeunesse à part. Je ne dis pas trouver cela normal, mais il y a toujours eu un petit côté élitiste en littérature : la littérature blanche par rapport à la littérature de genre, bien sûr, mais aussi la littérature adulte par rapport à la littérature jeunesse/YA. En tout cas, ça ne m’étonnerait pas que cela joue sur la vision que le public a des autrices dans le milieu de l’imaginaire. :/

    Après, il y a des autrices qui n’écrivent pas de jeunesse/YA, comme Mélanie Fazi ou Sylvie Lainé, mais va savoir pourquoi on n’en parle pas…

    • Ah tiens c’est bizarre parce que je ne me souviens que d’une autrice, je vais aller vérifier quand même histoire de corriger si besoin ! Merci d’avoir relevé ça. Et je pense que ta remarque a un fond de vérité (hélas) alors que finalement les autrices mises dans ce top n’écrivent pas QUE ça, au contraire :/ Du coup c’est assez dommage de s’y arrêter et il est temps quand même de coller un coup de pied dans la fourmilière ^^

      • De rien. 😉

        Bon, après il faut dire que Babelio semble considérer que Imaginaire=Fantasy (donc exit SF, fantastique et urban vu que beaucoup classe ce sous-genre en fantastique…), et que la francophonie se limite à l’hexagone (sauf quand ça arrange le chauvinisme d’inclure ce qui se trouve au-delà des frontières)… Bref, c’est un top limité par ses critères, visiblement. ^^

        Oui, je suis d’accord, les autrices citées n’écrivent pas que ça, mais j’ai l’impression qu’il suffit d’une fois pour qu’on les mette dans une petite case. En tout cas, bien plus rapidement que les auteurs qui ont le droit de toucher à tout sans qu’on leur rappelle systématiquement qu’ils viennent de tel genre, de tel format ou de tel public cible. :/

        Léa Silhol a écrit La Sève et le Givre, notamment. Un univers assez sombre qui s’appuie sur les légendes celtiques et les Unseelies notamment (de ce dont je me souviens, ça date un peu ^^), donc ça peut te plaire. 😉

      • Ah bah en effet je me l’ajoute tout de suite sur ma WL parce que ça m’intrigue ^^ Et oui je pense aussi que les critères de base étaient très limités, qu’il y a un souci de catégorisation éditoriale, faut prendre tout ça par le bon bout mais je compte bien m’y atteler en fait parce qu’il est temps. Au final cette vidéo aura eu ça de bien de faire réagir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s