Les démoniaques – Mattias Köping

7
Les démoniaques
est un one-shot thriller proposé par l’auteur français Mattias Köping. Initialement publié chez RING, le roman s’offre une version poche à 9.90 euros chez la Mécanique Générale.

J’ai entendu parler de ce roman un peu par hasard et il m’a été chaudement recommandé par Émilie de chez Livr’S. Après la lecture de sa 4e de couverture, j’ai été très intriguée par le côté cru et violent de l’histoire, cette ambiance malsaine. Cela promettait une œuvre sale, sans concession, du coup je n’ai pas hésité à l’acheter. Je ne sais pas trop ce que ça donne comme image de moi en fait, expliqué comme ça :’)

Les démoniaques, c’est l’histoire de Kimy ou de Kim, parce qu’elle préfère ce diminutif. Depuis l’âge de 13 ans, son père abuse d’elle et la prostitue dans son trafic pour pédophiles. Son père, c’est Jacky Mauchrétien alias l’Ours. Il renvoie l’image d’un entrepreneur sérieux mais c’est un trafiquant de drogue doublé d’un proxénète ultra violent et accro à sa propre daube. Quand le roman commence, Kimy vient d’avoir 18 ans. Elle ne veut plus faire de passes et préfère se concentrer sur le trafic de drogue. Son père ne l’en empêche pas mais ce qu’il ignore, c’est que Kimy compte bien se venger pour ces années de sévices. Elle met au point un plan d’envergure pour faire tomber tous ces salopards mais pour le mener à bien, elle va avoir besoin d’aide. Une aide incarnée par Henri, un prof dépressif depuis le meurtre de sa fille.

Ce roman met en scène une histoire de vengeance plutôt classique. La victime se retourne contre son bourreau, élabore un plan, tout ne se passe pas forcément comme prévu et ça donne une série de rebondissements. Je trouve, sur un plan personnel, que la force de ce roman tient en deux points : les personnages et l’horreur qu’il dépeint.

Les personnages, tout d’abord. Si Kimy est l’héroïne, des chapitres courts qui se résument parfois à un paragraphe nous permettent de jongler entre plusieurs psychés. Celle d’Henri, de Jacky, de Dany, des victimes et des agresseurs… L’auteur ne leur accorde parfois que deux ou trois pages mais c’est suffisant. Il utilise des mots forts et un vocabulaire percutant qui va déranger le lecteur, le heurter. Je me suis sentie happée, au fil de ma lecture. Il n’a pas eu besoin de tartines pour me faire connaître les vices de certains ou accepter les motivations des autres.

Mais sa plus belle réussite reste Kimy. Il propose une fille défoncée par la vie qui choisit de se battre. Elle a la hargne et n’a pas perdu son humanité pour autant malgré les horreurs subies. Elle sonne très vrai et on ne peut que s’attacher à elle, qu’on comprenne ou pas ses choix. J’ai vraiment adoré la suivre.

En arrivant dans le dernier tiers du roman, la lecture est passée de génial à mitigée. Tout me paraissait un peu trop facile, ça sentait la résolution décevante. Puis il y a eu la toute dernière page… Je ne vous en révèle pas davantage pour ne pas vous spoiler mais ça, c’est une fin comme je les aime. Bravo pour le culot !

C’était un pari osé proposé par Mattias Köping avec ce thriller qui prend place en France. Une France rurale où on n’imagine pas forcément que de telles horreurs puissent se produire. Ce livre est, selon moi, une réussite. Il ravira les adeptes du thriller gore et de l’horreur toute humaine. Par contre, si vous avez un souci avec les perversions poussées à l’extrême ou le vocabulaire cru, je ne vous recommande pas cette lecture. Moi, c’est ma came mais âmes sensibles s’abstenir.

2 réflexions sur “Les démoniaques – Mattias Köping

  1. Pingback: Les Démoniaques | Livraisons Littéraires

  2. Pingback: BML #6 – décembre 2018 | OmbreBones

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s