I love you, so I kill you #1 – Majuro Kaname et Sousou Sakakibara

4
I love you so I kill you est une série qui compte actuellement 8 tomes (au Japon) et 3 tomes (en français), scénarisée par Majuro Kaname et dessinée par Sousou Sakakibara. Le manga est classé est shonen mais j’aurai tendance à parler de seinen vu ce premier tome. Il est édité chez Soleil Manga au prix de 7.99 euros (8.25 en Belgique).

J’ai beaucoup entendu parler de ce titre sur certains blogs spécialisés comme Lire en Bulles ainsi qu’à ma librairie où on me l’a conseillé. La couverture m’attirait mais je ne savais pas trop quoi en penser. En me fiant au résumé, j’ai cru tomber sur un manga très psychologique où un amour déviant finissait par provoquer des pulsions meurtrières chez un lycéen. Ça me paraissait prometteur, tout à fait mon style, je me suis donc laissée tenter.

Je n’ai pas encore décidé si j’étais contente ou pas d’avoir essayé. Ce premier tome commençait comme le promettait le résumé avant de partir dans tous les sens avec une histoire de virus qui transforme le sentiment d’amour en désir de mort, pour finalement proposer un manga ultra violent qui manque un peu de profondeur pour le coup. Le héros, Taku Kamishiro, ressent des sentiments forts envers Mika Hanazono, son amie d’enfance, mais il n’ose pas le lui avouer. Quand il se lance enfin, les évènements se précipitent. On est, à ce moment-là, à la moitié du manga et c’est là que ça a un peu (beaucoup) commencé à partir en cacahuète.

Si vous aimez les mangas gore qui se déroulent dans un lycée, alors I love you so I kill you est fait pour vous. Si vous vous attendiez à un drame psychologique d’une rare intensité, passez votre chemin, vous risquez d’être déçu. Pourtant, ce manga a des qualités, il propose un concept surprenant et dispose d’un chara-design soigné, mais j’ai été tellement déçue qu’il s’éloigne de ce que j’attendais que je n’ai pas réussi à vraiment l’apprécier. Malgré ça, je le recommande quand même car il plaira à un autre public que moi, j’en suis persuadée. Je me demande tout de même si je ne vais pas lire le tome 2, des fois que. Une affaire à suivre !

3 réflexions sur “I love you, so I kill you #1 – Majuro Kaname et Sousou Sakakibara

  1. Pingback: BML #2 – Août 2018 | OmbreBones

  2. Arf, désolée que tu es avis mitigé pour ce premier tome. Je l’ai mal vendu c’est ça ?xD Je n’ai luque jusqu’au début du trois, et même si j’ai bien aimé le 2 et adoré le 2, le trois semble partir un peu dans tous les sens. La partie psychologique prend son sens avec l’arrivée d’un personnage dans le tome 2, mais je ne sais pas si ça vaut le coup de continuer au-delà de ce tome. J’essayerai de lire le 3 à l’occasion et je déciderais si je continuera la série ou non. Surtout qu’elle est toujours en cours au Japon avec 8 tomes.

    • Alors non tu ne l’as pas mal vendu XD Que du contraire, tu m’avais donné envie de l’acheter et le résumé aussi sauf que je trouve que ce résumé justement n’est pas représentatif du contenu réel du livre. Moi je m’attendais à un vrai drame psychologique pas à un truc un peu surnaturel comme ça qui exacerbe les émotions des gens :/ Comme je suis devenue très dure avec mes mangas je ne pense pas continuer, je verrai en fonction de ta chronique du tome 3 je crois parce que déjà avec le concept en lui même je ne vois pas comment ils ont tiré 8 tomes :/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s