Spider-Man (Miles Morales) – Brian M. Bendis et Sara Pichelli

Couv_313191.jpg
Cet arc narratif de Spider-Man sobrement intitulé par le nom du héros date de 2016 et se place dans la collection Marvel Now!. Édité par Panini Comics en format cartonné fin de l’année 2017, il rassemble les épisodes 1 à 5 parus dans les périodiques. Il existe pour le moment trois volumes au prix de 15 euros.

Depuis la sortie de la bande annonce du nouveau dessin animé Spider-Man et sous les conseils avisés de mon référent comics (coucou Luciole !) j’ai eu envie de découvrir davantage le personnage de Miles Morales, le Spider-Man de la réalité Ultimate. Il fait, dans cet univers, partie des Avengers et co-existe avec Peter Parker. Dans ce tome, Miles doit non seulement affronter un ennemi qu’il semble le seul à pouvoir arrêter (le terrible Blackheart, un démon rien que ça !) mais également sa grand-mère, persuadée qu’il prend de la drogue parce que ses notes baissent à l’école. Forcément, quand on est un super-héros, c’est pas facile de trouver le temps d’étudier !

C’est donc un comics qui évoque non seulement Miles le héros mais aussi Miles l’adolescent, ce que je trouve vraiment intéressant parce que l’histoire met ainsi en avant des problèmes réels sur lesquels on ne revient pas forcément pas les films par exemple. Comment concilier le fait d’être Spider-Man et sa scolarité? Comment cacher la vérité à ses parents? Qu’est-ce qui doit passer en premier: la classe ou les interventions héroïques? Miles appartient aux Avengers mais ça ne lui donne pas un passe-droit pour faire ce qu’il veut.

Ce qui m’a également plu, c’est que Miles est un métisse: à moitié noir, à moitié hispanique. Quand les gens s’en rendent compte (à cause d’une déchirure dans son costume) ça fait le buzz et provoque un profond malaise. Miles ne veut pas être « le Spider-Man noir » mais Spider-Man tout court, il ne saisit pas l’importance du symbole qu’il représente pour les minorités et on sent qu’il a du mal à s’accepter. D’ailleurs, il le dit même à un moment donné quand il réfléchit sur la personne qui lui en veut: Qui te détestes, plus que toi? Ça fait mal au cœur et le message est vraiment fort, il fait réfléchir. Pourquoi s’arrêter à une couleur de peau? Pourquoi en tenir compte? Pourquoi ce besoin de dire regardez, un tel est noir, c’est une révolution. Peut-être, oui, mais ça ne devrait pas. On ne devrait pas s’étonner de voir un héros asiatique, noir, latino, on s’étonne presque moi de les voir extra-terrestre, c’est dire ! C’est facile à penser, je le sais. On ne vit pas dans un monde où ça n’a aucune importance, mais j’espère qu’un jour, on arrivera à juger les autres autrement que par leur sexe ou leur couleur de peau.

En plus d’une histoire intéressante et dynamique, je trouve le dessin réussi et les couleurs vraiment jolies. C’est très moderne et assez confortable pour les yeux. Comme je suis très sensible au côté graphique, ça me paraissait important de le souligner.

Pour résumer, je trouve que ce nouveau Spider-Man a de nombreuses qualités et il me parle davantage que Peter Parker. Miles Morales est attachant, sincère et les esquisses d’une psychologie adolescente complexe me font espérer le meilleur pour la suite. C’est tout ce que j’aime. Voici une série que je compte suivre avec attention et que je vous recommande ! Au passage, même si plusieurs personnages de l’univers Marvel sont présents (après tout, la quatrième de couverture parle de « repenser les liens unissant les différents protagonistes de l’univers Marvel » ) il n’est pas nécessaire d’avoir lu d’autres comics pour comprendre le contenu de celui-ci ou pour l’apprécier. La preuve, à l’exception de Deadpool et de Spider-Gwen, c’était ma première vraie incursion dans l’univers des comics (format papier, j’ai quand même vu les films) de Marvel et ça ne m’a pas gênée le moins du monde. Une affaire à suivre !

2 réflexions sur “Spider-Man (Miles Morales) – Brian M. Bendis et Sara Pichelli

  1. Pingback: [BLS] Bilan lecture – premier semestre 2018 | OmbreBones

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #21 | OmbreBones

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s