Black Torch #1 – Tsuyoshi Takaki

black-torch-1-ki-oon
Black Torch est le premier tome d’une série shônen publiée chez Ki-Oon. Écrite et dessinée par Tsuoyoshi Takaki dont c’est, apparemment, le premier manga, le tome 2 est prévu pour début du mois d’avril. Chaque tome coûte environs 6.90 euros.

Alors, Black Torch étant un shônen, il partait déjà avec un désavantage. Mais un shônen unanimement apprécié à la librairie où j’achète mes mangas (coucou Kazabulles) et dont le chara-design qui me rappelle un peu Bleach (plus qu’un peu en fait quand on découvre l’intérieur) a achevé de me convaincre de lui laisser sa chance. Bien m’en a pris !

Black Torch raconte l’histoire de Jiro, le descendant d’une lignée de shinobi capable de parler avec les animaux… Et véritable aimant à problèmes. Forcément hein, sinon c’est pas drôle. Alerté par un corbeau, il se porte au secours d’un chat noir mal en point et bascule dans un univers dont il ne soupçonnait pas l’existence, basé sur la mythologie des mononokes. En aidant Rago, un mononoke très ancien et surpuissant, Jiro va s’embarquer dans une aventure explosive qui mettra sa vie en danger.

L’éditeur présente bien cette saga sur la quatrième de couverture. Pour une fois, je ne peux qu’approuver: nous sommes dans un shônen explosif, dynamique, sans aucun temps mort. Ce tome introductif pose les bases d’un univers surprenant et intrigant sans nous assommer d’explications inutiles. L’auteur distille les informations avec équilibre et propose un héros qui, s’il a toutes les caractéristiques du personnage principal de shônen (toutes.), en arrive malgré ça à nous être sympathique.

Comme je l’ai mentionné, le chara-design me paraît très fortement influencé par celui de Tite Kubo (Bleach) au point que certains personnages ressemblent comme deux gouttes d’eau à ceux qu’on trouve dans le manga. Celui qui m’a le plus marqué, c’est Ichika, qui est plutôt inspirée d’Inoue (sauf pour la taille de ses seins, ouf). L’influence ne s’arrête pas là, je pense que ce premier tome plaira vraiment aux fans de Bleach puisqu’on retrouve des thèmes et des développements narratifs similaires.

Sans révolutionner le genre, Black Torch est un manga plutôt prometteur qui mérite qu’on s’y intéresse de plus près. Je le recommande sans hésiter aux fans du genre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s