Black Butler #24 – Yana Toboso

black-butler-24-kana

Le manga Black Butler fête ses dix ans de publication cette année au Japon ! Dessiné et scénarisé par Yana Toboso, la série est toujours en cours et compte actuellement 25 volumes au Japon. Oui, la publication française a rattrapé la japonaise et c’est une grande frustration, même si les tomes arrivent quand même assez rapidement. Il est édité en français dans la collection Dark Kana pour 6.85 euros le tome.

Ciel Phantomhive, douze ans, est le chien de garde de la reine d’Angleterre. Il est l’héritier d’une famille noble qui a fait fortune dans le commerce de sucrerie et de jouets. Dernier survivant, il vit seul dans son manoir avec son mystérieux serviteur, Sébastian Michaelis. En matière d’érudition, d’éducation, d’art culinaire, rien à redire, il est parfait. Mais ne vous fiez pas à sa distinction, si vous vous en prenez à son jeune maître, vous découvrirez sa vraie nature… Celle d’un diable de majordome.

Au programme de cette série: un univers assez sombre, gothique avec des notes d’humour bien placées et une intrigue intéressante développée sur plusieurs arcs narratifs variés. Le tout avec un chara-design somptueux ! C’est le premier élément qui m’a attirée, à l’époque. Black Butler est un de mes mangas favori, parce qu’il réunit en un seul univers beaucoup de choses qui me plaisent: l’Angleterre victorienne, une touche de fantastique, quelques notes de mythologie japonaise aussi (via les shinigamis), de l’action bien dosée, des personnages forts et accrocheurs. De plus, l’auteure documente chaque tome avec des notes en bas de case pour détailler la cuisine préparée par Sébastian, les types de thé qui sont servis, de pâtisserie, mais également des coutumes qu’elle met en scène, ce qui nous permet d’apprendre plein de choses sur la culture anglaise.

Dans le tome 24, on arrive presque au bout de l’arc « S4 ». Comme c’est le tome anniversaire de la série, on trouve à la fin un chapitre spécial pour Halloween qui permet de parler des différentes mythologies du monde au sujet de la fête des morts. Je l’ai trouvé très chouette à lire même si ça m’a frustrée de ne pas avoir le fin mot de cet arc mystérieux. J’ai hâte, surtout après l’idée qu’a eu Ciel !

Pour conclure, j’avais envie de vous parler de cette saga parce que même si elle est longue et toujours en cours, je trouve qu’elle vaut vraiment la peine d’être lue (ou regardée, parce qu’elle existe aussi en anime même s’il n’est pas toujours fidèle à l’histoire du manga papier). Je ne me souviens pas d’avoir été déçue par un seul tome de Black Butler et le prix d’un volume est vraiment très démocratique (on peut saluer Kana pour ça, ils éditent les mangas à petit prix). Si vous aimez les ambiances victoriennes avec une touche de fantastique, il est fait pour vous.

Publicités

4 réflexions sur “Black Butler #24 – Yana Toboso

      • Je n’avais pas trop aimé la deuxième saison, mais la suite retourne aux sources en adaptant l’arc du cirque. Normalement l’arc sur le bateau est prévu, mais il n’est toujours pas sorti 😥 Tu regardes Magus Bride ? Ce n’est pas tout à fait la même chose, mais je pense que tu devrais aimer.

      • Ah il était pas mal dans le manga cet arc j’avoue, j’aimais bien aussi celui de l’école il y avait des personnages assez cools !
        Nope je ne regarde pas, je le note sur ma liste d’anime à voir ^_^ Merci du tuyau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s