Verlaine avoue Rimbaud – Vincent Vallée

Le nouveau roman de Vincent Vallée, publié aux Editions du Rapois

Verlaine avoue Rimbaud est un roman type historique et confession, écrit par Vincent Vallée (un auteur belge !) et publié aux éditions du Rapois. Je découvre à la fois la maison d’édition et l’auteur, que je ne connaissais pas jusqu’ici. Ce livre coûte 14.90 euros, un prix très correct vu la qualité du papier, les illustrations dans l’ouvrage et sa taille.

C’est au salon du livre d’Ouffet que j’ai rencontré Vincent Vallée, par l’intermédiaire de Laure-Anne, qui est revenue avec son roman. J’ai immédiatement été attirée par la thématique. J’aime ce couple mythique de poètes maudits, j’aime la personnalité de Rimbaud (et son génie), il est l’un des rares, avec Baudelaire, dont j’apprécie la poésie… Du coup, j’étais très curieuse de découvrir de quelle manière ce morceau d’histoire nous était narré. Nous nous sommes donc improvisées une petite soirée lecture où j’ai dévoré ce chef-d’œuvre en un peu plus de deux heures.

Oui, Verlaine avoue Rimbaud est un chef-d’œuvre, il n’y a pas à tortiller. Pas tant par sa thématique que par son traitement. Nous retrouvons Verlaine en prison après avoir tiré sur Rimbaud et il confesse à un prêtre tout ce qu’il a sur le cœur. Il sait qu’il a mal agi, il se repend pour ses actes et nous offre un portrait brossé, sans fard, de leur relation et de leurs deux personnalités hautes en couleur. Verlaine est terriblement humain, Rimbaud aussi, à sa manière. Le récit est parcouru par des poèmes que Verlaine déclame aux moments clés pour appuyer son histoire, ainsi que par des lettres échangées entre lui et son amant pendant toute la durée de leur relation.

Le travail de recherche effectué par l’auteur est très bon et très poussé. Il a lu les deux poètes à fond (comme en témoigne la bibliographie détaillée à la fin) et il a compris ce qu’il lisait. Il a étudié leurs biographies et il a construit ce roman sur de solides bases historiques, bien qu’il se permette quelques inventions. J’ai été immédiatement happée par son écriture, sa plume qui sonne juste et sincère. J’ai tourné les pages sans m’en rendre compte pour finalement arriver à la fin et verser des larmes sincères. Ce n’est pas -plus- si courant que ça et je compte bien remercier l’auteur en personne aujourd’hui pour m’avoir fait ressentir autant d’émotions.

Je vous recommande chaudement Verlaine avoue Rimbaud. Ce n’est pas un roman lié à la littérature de l’imaginaire, c’est un récit de vie, une confession sur l’amour et ses ravages, sur le droit de s’aimer, sur la passion et ses douleurs, sur la folie des artistes et le mal du siècle. C’est excellent et c’est à découvrir absolument.

Publicités

Une réflexion sur “Verlaine avoue Rimbaud – Vincent Vallée

  1. Pingback: FOCUS – Mon bilan lecture de 2017 | OmbreBones

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s